Les pédophiles vont-ils tuer l’internet libre ?

Derrière l’annonce fracassante de la volonté du chef de l’Etat Français de dresser une «liste noire» de sites internet «pédophiles et illégaux» se prépare-t-il un internet à la Chinoise ? Petit décryptage de la grande peur pédophile : derrière la loi LOPSI, l’OCLCTIC et l’OCRVP se cache vraisemblablement le début de la fin de la Net Neutrality en France. Le filtrage des contenus sur internet, qui pourrait bien se glisser au dernier moment dans la loi Hadopi, profiterait-il des pédophiles pour commencer à transformer le web en un minitel sage et contrôlé.

Filter ou planquer les pédophiles ?

A en croire le le gouvernement, la dispositif aurait pour but « de protéger et d’aider les familles » en bloquant l’accès aux site pédophiles. En quoi empêcher l’accès du public à des sites pédophiles va-t-il protéger les enfants ? Les enfant se rendent-t-ils en masse sur les sites pédophiles pour s’y faire séduire par d’odieux pervers ? Mystère. Empêcher les pédophiles de se rencontrer et d’échanger sur internet va-t-il stopper la pédophilie ? Pas vraiment… en fait, c’est plutôt le contraire, à en croire un certain Bill Gates.

En 2003, suite à la sollicitation d’un policier Canadien, Bill Gates à lancé le développement d’un logiciel destiné à aider les cyber policiers dans leur lutte contre la pédophilie en ligne. On sait peu de chose sur le fonctionnement de ce logiciel si ce n’est que son principe n’est en rien de bloquer les sites pédophiles mais bien au contraire de s’en servir pour recueillir des informations (de façon semble-t-il relativement automatisé), et de faciliter la collaboration et la coopération entre différents services de police. Pas bête, mais sans accès aux sites, voilà une précieuse information qui disparaît, et un groupe – les pédophiles – qui replonge dans une clandestinité qui, pour ainsi dire, les protégera bien mieux qu’internet.

Ajoutez à cela que la plupart des études montrent que plus de 80% des victimes connaissaient leur agresseur – difficile d’accuser internet – pour les 20% restants, et leurs agresseurs qui pourraient utiliser le net et se signaler aux autorités par la même occasion, ce sera désormais bien plus difficile. Pas bien malin.

Les enfants sont-ils stupides ?

L’autre hypothèse, c’est que, certes, les enfants ne vont pas sur des sites pédophiles, mais qu’ils sont susceptibles, si on ne les surveille pas constamment, d’y faire de mauvaises rencontres. D’accord, dans cette hypothèse, le filtrage ne sert absolument à rien, les pédophiles sont partout, il faudra certainement en venir à surveiller tout le monde tout le temps (patience, ça arrive). Cette peur, Envoyé Spécial avait tenté de la mettre en lumière sans trop de succès, les jeunes filles interrogées répondant au journaliste qu’elles n’étaient pas nées de la dernière pluie.

D’accord, me direz-vous, ces filles là ne sont pas idiotes, qui plus est, elle sont plutôt jolies, on peut imaginer que malgré leur jeune âge, elles aient déjà un certaine expérience de la drague et sachent dès à présent repérer tout signe mal intentionné d’un prédateur éventuel (en même temps, elle se sont fait avoir par le journaliste, certainement la rencontre la plus traumatisante de leur vie d’adolescente, jusqu’ici plutôt tranquille). Et puis on ne peut pas faire une généralité avec un simple exemple, hein ?

C’est vrai, on ne peut pas. Ce ne serait ni logique, ni scientifique. Pour affirmer que les enfants ne sont pas stupides, qu’ils savent très bien par eux même repérer un éventuel prédateur et l’éviter, qu’au final, ce genre de rencontre est plus que rare (bien plus rare que dans une église ou une colonie de vacances ?) il faudrait faire une étude scientifique sérieuse, observer pendant des heures des centaines d’enfants, faire des enquêtes poussées, des analyses, des statistiques, tout ça…

Bienvenue à l’Université de Berkeley

C’est justement ce qu’à fait l’année dernière l’Université de Berkeley. Trois années de recherches, 28 chercheurs mobilisés, plus de 5000 heures d’entretiens et d’observation d’enfants en train d’utiliser internet, la caution de l’une des plus prestigieuses Universités de la planète, renforcée, qui plus est, par celle de la Fondation Mac Arthur. A ce stade, on peut appeler cela une étude scientifique sérieuse. Le genre d’étude sur laquelle un gouvernement sérieux peut appuyer une décision.

Les conclusions de l’étude sur le volet de la pédophilie sont sans appel, pour la sociologue C. J. Pascoe qui a participé à l’étude :

« Au cours de nos recherches, les ados mentionnent rarement ces menaces – sauf pour évoquer la crainte de leurs parents -, mais une minorité font état d’interactions négatives avec des adultes, de type prédateurs, en ligne »

Diantre, donc non seulement les enfant se débrouillent très bien eux même (de la sensibilisation – pas de la propagande – à l’école ne peut pas leur faire de mal ceci dit), mais qui plus est, ces rencontres, de toutes façon, n’ont pas lieu sur des sites pédophiles.

Cette loi serait elle donc parfaitement stupide ?

Think again

Le plus curieux, dans ce projet de loi (en dehors du fait que l’on n’a pas la moindre idée de la façon dont on va bien pouvoir filtrer l’internet, bien que la loi prévoit une obligation de résultat pour les fournisseurs d’accès), c’est la mise à jour de cette fameuse liste noire. Passer par la voie légale habituelle reviendrait à la publier au journal officiel, et donc donner une liste de site sur lesquels surfer à tous les pédophiles étrangers… pas très subtil.  Pour l’instant, pas de réponse précise, encore un obstacle technique de plus. Par contre, il ne semble pas qu’une autorité judiciaire soit impliquée. Tout comme Hadopi, on zappera une fois de plus la justice (et la démocratie, ou tout du moins l’idée que l’on s’en faisait il y a encore quelques années).

Par contre, c’est un boulevard pour censurer internet, un point qui n’a pas échappé aux majors, qui se sont empressés de demander à nouveau le droit de pouvoir ajouter des sites sur la liste. La suite ? Les opposants politiques ? Les informations qui déplaisent aux autorités ? Aux amis du pouvoir ? Aux média dominants ?

Résistance ?

Pas vraiment, les principaux fournisseurs d’accès à internet, Bouygues, Orange et Numéricable ont annoncé qu’ils étaient d’accord pour mettre en place la mesure. Seul Free est totalement hostile à un tel filtrage. Est-ce parce que c’est le seul fournisseur d’accès dirigé par un homme qui sait de quoi il parle sur le plan technique ? Est-ce parce que Free croit à la Net Neutrality ?

Les deux, probablement.

Vous n’êtes pas chez Free ? Tant pis pour vous.


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



20 commentaires pour cet article

  1. Youssef Rahoui

    C’est l’astuce abondamment pratiquée par l’administration Bush. Au prétexte d’un danger supposé ou réel occasionné par 5% d’une population, on prend en otage 95% des personnes « pour leur sécurité » et on réduit leur liberté. Ce n’est même pas efficace.

    Je ne suis pas chez Free :( mais quelque chose me dit qu’en 2009 je vais changer de FAI…

  2. Ano

    Diantre, bigre, fichtre, faudra-t-il bientôt, en plus de son abonnement internet, prendre un abonnement auprès d’un serveur VPN établi hors du territoire. Par exemple aux Etats-Unis, pays qui défend becs en ongles la liberté d’expression.

    Pour les profanes, un VPN est un réseau privé virtuel, vos données voyagent dans un tunnel sécurisé qui interdit qu’on voie ce qu’il y a dedans. Ces tunnels peuvent percer à peu près tous les filtrages par port (un tunnel peut passer par n’importe quel port) ou par protocole (les filtres ne voient que le tunnel, le contenu est invisible et inaccessible), faisant voyager dans le tube tous types de données et pour le monde entier, votre surf se fait depuis l’autre extrémité du tunnel. Utile pour les sites qui veulent brider l’accès à certaines fonctions en fonction du pays d’origine. Le site vous refuse un accès parce que vous êtes français? Passez par le tube, ressortez aux USA, il vous prendra pour un américain, vous délivrant son précieux contenu.

    Il faut dire que le VPN est déjà un modèle commercial qui fonctionne aux states, utilisé par les voyageurs qui veulent sécuriser un accés Internet dans un hôtel contre le vol d’informations commerciales, ou les expatriés en Chine pour surfer sans être bridé par le filtrage du pouvoir en place.

    Quoi? Utiliser un VPN permet de percer le filtrage le plus évolué au monde? Ben oui. Interdisons le VPN! Ben non, des milliers de sociétés en ont besoin pour créer un réseau sécurisé entre différents sites…

    Mon dieu je suis ignoble, je viens de donner aux pédophiles et aux pirates le moyen de passer outre n’importe quel filtrage voulu par M. Sarkozy ou M. Nègre. A vrai dire, vous croyez vraiment qu’ils ne savent pas déjà comment faire? Non, je viens juste de dire au peuple ordinaire de l’Internet comment conserver sa liberté dans le merveilleux monde qui se prépare.

    La liberté a un prix parait-il. Là elle va juste avoir celui d’un abonnement supplémentaire à prendre.

  3. Ginko

    L’article est très bien tourné, bien joué Fabrice :D

    Cependant, je pense que les FAI peuvent tirer parti de la suppression de la Net Neutrality pour diffuser du Contenu avec une bonne « Quality of Service » en fonction d’accords avec les diffuseurs (Dailymotion, Youtube, par exemple).

    Et dans ce cas, fini la NN hormis peut-être chez Free…

    De plus, que veut le peuple? Les avantages de la NN (à savoir la liberté d’utiliser les services de son choix, de consulter et diffuser les contenus de son choix) ou regarder des video en HD sur Dailymotion/Youtube sans que ça lag?

    Et si pour finir on dissimule tout ça derrière la lutte contre la pédophilie alors, je pense que le peuple est ravi de l’arrivée d’Hadopi.

    Le dernier rempart? Peut-être bien le P2P (au sens large, tout échange de données d’un pair à un autre, mamie qui envoie les photos des vacances avec papi par mail aux petits enfants, l’ado qui télécharge sa distro Linux ^^ sur BT), le seul phénomène de masse a avoir besoin de la NN pour bien fonctionner. Alors, Free, le futur réseau physique officieux du P2P?

  4. Fab

    Lire les analyses de Bruce Shneier sur son blog (http://www.schneier.com/) pour bien comprendre pourquoi liberte individuelle et securite (safety) ne sont pas sur le meme curseur et qu’on ne peut donc pas acheter un peu de l’un en compromettant un peu de l’autre.

  5. Nashb

    Ce gouvernement ne fait que jouer sur l’émotion et la peur.
    En 4 ans d’internet intensif,en allant sur tout type de site, je suis tombé une seul fois sur un contenu pédophile via des sites warez. J’ai signalé le site a un réseau d’alerte mais impossible d’envoyer le formulaire !
    La menace pour nos enfants ce sont les prédateurs contre lesquels ont ne peut strictement rien faire et .. les sites porno hardcore qui eux sont accessible en 1 coup de Google.
    La solution c’est la prévention, l’éducation et l’installation d’un filtre parental.
    Pour l’expérience j’ai essayé plusieurs mois durant le filtre gratuit de k9webprotection.com et ça fonctionne très bien.

    Que personne ne se fasse d’illusion, ce bridage gouvernemental est la porte grande ouverte vers le controle de l’opinion.
    Ce gouvernement ne supporte pas la contestation.
    Défendez vos libertés !!

  6. Nicolas Cynober

    Petit coup de coeur pour le montage de la photo ;)

  7. Ulrik

    c’est marrant quand même l’affiche UMP en bas à gauche de la photo … et Sarko à droite ?

    Bon article en passant ^^

  8. Fabrice Epelboin

    Ulrik @Nicolas Mon Dieu, on aurait truqué ce clip ? Mais… C’est une atteinte aux copyrights, je vais me retrouver en taule, moi… ;)

  9. dust

    Très bel article. tout bon.
    Décidement je passe de + en + de temps sur la version « readWrite french .
    Pour le reste ,la neutralité du Web est une affaire très sérieuse ! trop sérieuse, excessivement sérieuse. donc ils vont nous la supprimer et réoudre les problème en un seul coup. ceux des majors, ceux des multinationales ceux du pouvoir en place ceux du ….

    Ha mais non au fait , on est là ?
    tant que la discussion dure du moins….

  10. toto

    plutot que de filtrer des sites que les interesses pourront toujours voir par des moyens detournes, ils devraient plutot faire de l’education en montrant des pubs pendant les heures de dessins animes en apprenant aux enfants qu’il ne faut pas suivre n’importe qui ni parler avec n’importe qui sur le net.
    faire des pubs pour faire flipper les parents, ils savent faire mais faire des pubs pour eduquer les enfants ils savent pas faire ( ou bien ils veulent pas car ca leur permet de faire passer leurs lois liberticides avec des pretextes )

  11. Ben

    La seule réaction que ce genre de lois va entrainer c’est l’accélération du développement de réseaux type darknet comme l’ai freenet.

    Et quand ces réseaux dans le réseau seront au point et qu’ils garantiront un anonymat total à leurs utilisateurs, il ne sera plus question d’essayer de controler quoi que ce soit à moins de couper internet.

    Mais qui sait, certains y ont peut-être déjà pensé …

  12. AbriCoCotier

    « bien plus rare que dans une église ou une colonie de vacances ? » Joliiiii :D J’adore lire ce que je n’ose que penser.

  13. Samuel

    Je découvre ce billet avec un peu de retard, mais je voulais féliciter son auteur. Superbe : propre, documenté, réaliste : les populistes se font moucher sèchement mais proprement. Au risque d’être pris pour un odieux spammeur, je me permet de signaler l’existence d’un billet sur mon blog : Filtrage des sites pédophiles, les 10 aveux qui font tâche : http://www.et-pourtant.org/actualites/filtrage-du-web-les-10-aveux-qui-font-tache.html L’article est un peu daté maintenant, mais il me paraît toujours à peu près d’actualité.

  14. KALISH

    J’aurais une question, vous en avez déjà vu vous des sites pédophiles???????? Moi je suis un gros zonard des sites pornos et je ne suis jamais mais jamais jamais tombé sur un site pédophile, il y a surement des photos qui circulent en P2P ou des vidéos de gamines agressés, mais les « sites pédophiles », faudra me dire où on paye l’inscription, parce que ça m’étonnerait qu’en tapant site pédophile sur google je trouve quoi que ce soit. C’te propagande. C’est débile. Pour le coup des 80/20 je dis pas que c’est faux, mais la demande peut inciter à ce qu’il y ai plus d’agressions.

  15. fabrice epelboin

    Non, je n’en ai jamais trouve…

  16. Desirade

    Tout est dit. Contrôler les citoyens le plus précisément possible.

    Cela existe déjà mais comme ce n’est légal que dans un cadre très précis et sous contrôle de la Justice, il faut une Loi, n’est-ce pas ?

    Et on ne va tout de même pas faire passer une Loi en annonçant tranquillement qu’elle permettra de surveiller tout ce que font les Français sur Internet.

    Alors la pédophilie, avec toutes les affaires récentes ces dernières années, on sait comment réagissent les Français à ça, on a trouvé l’excipient en quelque sorte, le petit truc qui détournera l’attention.

    De même que pour lutter contre le pillage des droits d’auteur on a accusé le petit gars qui télécharge mille titres mais on a oublié de soulever le couvercle sur les méthodes des producteurs, éditeurs, distributeurs dont certains ne sont pas pour rien dans le détournement des droits d’auteur.

    De même on chassera des individus sans jamais s’attaquer aux réseaux organisés qui fournissent les marchés du sexe dont celui de la pédophilie. Combien de Français prennent leurs vacances dans des coins où il est de notoriété publique qu’on peut se farcir ce qu’on veut en échange d’un peu de fric.

    Lutter sérieusement contre la pédophilie et laisser la pornographie s’étaler à la télévision, dans les magazines les plus grand-public cela veut dire quoi ? Pourquoi pas plutôt une étude sérieuse sur la pornification des produits destinés à l’enfance.

    Que l’infiltration d’Internet soit une nécessité pour lutter contre le terrorisme et les organisations mafieuses nous le comprenons.

    Mais prétendre protéger nos enfants sur Internet dans une société où les gosses se sentent si peu en sécurité à l’école ou dans la rue qu’ils s’y rendent avec des couteaux dans les poches ça c’est vraiment se foutre de nous.

    La vraie lutte ce serait d’en finir avec la fracture numérique, mais là, n’est-ce pas… on s’oublie en prospectives.

    Le plus urgent maintenant c’est une Loi nous permettant à nous citoyens de surveiller ceux qui prétendent nous surveiller.

    Et si possible, en temps réel.

  17. séléna

    bonjour je m’appelle séléna et jai 14 ans , un homme de 23 ans est venu me parler sur skyrock au debut il ete super cool apré il été collant il voulait ke je lui donne des surnom  » mignon » il fesé ke me demander si yavé ke a lui ke je parler , il me disé je tadore , pui il voulé ke je teombe amoureux de lui , il me disé jtm … Je trouver sa vrément louche …
    apré la discution a radicalement changer il me disé si je lavé deja fé ac un homme , ke lui été puceau puis il me poser beaucoup de Q super intime au nivo sexuel .
    La je me suis dit ke cété pas normal donc jai fait ma petite enquete et je me suis apercut qu’il fesait sa avec plein de filles mineur , certaines trés jeune jai eu plusieur témoignages et avec une fille ont a décidés de le siganlé a skyrock ont a dit ce qu’il cété passé , puis le soir meme je recoit des sms sur mm propre portable alors que je lui avaé donné un faux numéroo … jété abasoudii je recevé des menaces :
     » tu croi faire ta maline ac pauline et prévenir mes otre ami sale pucelle? mdr moi ossi tinkiète pas jtespione sale pute  »

     » e sa fra ke dal de signalé ac une otre fille a skyrock , je changeré de profil pucelle !!! tu croi vraiment mbaiser com sa??? tss tu mconné tré mal tu cé

    Il fo réagir o plus vite beaucoup de jeunes filles sont a sa porté , je ne ve pas qu’il fassent de mal a des jeune filles naive !

    RAGISSONT

  18. Fabrice Epelboin

    @Séléna

    Tout d’abord, j’ose espérer que tu n’écrit pas de cette façon tes devoirs, pour des vieux comme moi, ce n’est pas du tout évident à lire.

    Ton réflexe a été le bon, le signaler à la plateforme Skyblog. Tu peux être sûre qu’ils ne prennent pas ce genre de choses à la légère. Si jamais tu le recroise sur cette plateforme, n’hésite pas à le refaire à nouveau.

    Le fait qu’il ai trouvé ton numéro de portable devrait, par contre, te faire réfléchir à la nature des informations que tu rends publiques (sur Skyrock ou ailleurs), il ne peut pas avoir deviné ton numéro. Dès lors, soit tu l’a publié, ce qui est vraiment maladroit, et il serait sage de trouver où et de l’effacer, soit, et c’est une possibilité, ce garçon qui te fait du rentre dedans n’est autre qu’un de tes camarade de classe qui se fout de toi et qui a obtenu ton numéro de tel par un autre moyen…

    Quoi qu’il en soit, n’hésite pas à parler de cette situation avec tes parents, tes profs, ou, à défaut d’avoir une oreille réceptive de ce coté là, des associations comme e-enfance.
    http://www.e-enfance.org/

  19. manue

    bjr a tous. tres bel article. je pensais a la petite selena. quatorze ans et elle lit de bout en bout un article et les reponses qui vont avec jusqu’au bout!Quel culture, si jeune.bravo selena. et le courage de temoigner!…..ah! si ma fille de seize ans pouvait ne serait ce que lire l ennoncé de ses exercices… Il faut dire qu elle n est encore jamais _merci mon Dieu_ tombée sur ce genre de chose apres des heures et des heures scotchée. C ‘est vrai qu on ne sait jamais qui est reellement derriere l ‘ecran….

  20. Kyzis

    Pour commencer, je me dis que ce n’est pas une loi stupide comme ça qui va empêcher quelqu’un de tomber sur ce genre de sites là. Moi, j’ai été abusé par mon cousin quand j’avais 7 ans. C’est peut être en cause de cela si je suis bisexuel aujourd’hui. Qui sait ?¿?¿? … .. . C’est ce genre de chose, qui faut empêcher. Pas que les gens deviennent bisexuel ^^’, mais qu’ils se fassent abusé -_-’. En tout cas, je trouve ça déplorable de voir que les internautes se verront coupé l’accès à de nombreux sites, qui ne traitent pas de sujet de pédophilie. Pour quoi ? Pour servir les intérêts d’une minorité. Censurer des blogs qui remettent en jeux le gouvernement. Le pire, c’est qu’en cause des lois de ce genre. Cet article sera peut-être BLACK-LISTÉ. Juste pour la raison simple, qu’il remet en cause une décision présidentiel. Quoi ? Ont va se voir bloquer un site de shopping un bon matin, parce que le président, n’aime pas les objets sexuel pour homosexuel qui s’y trouvent ? C’est de la pure folie… Les gouvernements nous disent qu’on est libre, mais c’est de la pure foutaise. Ont est pris par la gorge avec leurs lois stupides, qui nous sont imposées en cause que seulement 5% de la population le fond. Je suis un gros crack en informatique et je sais très bien que les techniques de filtrages sont très faciles à transgresser. Juste pour dire : Quand je suis banni d’un serveur. Car, parfois ils me prennent pour un robot ^^. Parce que parfois je clic un peut trop vite ou fait plusieurs erreur. Ben, en moins de 10 secondes j’ai de nouveau, accès au serveur en question. Ce n’est pas sorcier. Je connais des musulmans, qui ont dé censuré leurs web sans trop de problème. Les cybers-pédophiles trouveront toujours un moyen de parvenir à leurs fins. C’est comme de l’eau à travers la roche. Elle se freille toujours un chemin malgré les obstacles rencontrés.

    Quand est-ce qu’ont va établir un système, qui empêchera les gouvernements de se foutre de notre gueule en bafouant notre liberté et en plus en utilisant des fonds qui serait utile pour bien des choses, mais eux les utilisent pour graisser les poches de leurs amis proches. Répugnant.

    Moi, j’ai comme but de me rendre jusqu’à la présidence de l’ONU. Ça fait des années que je rêve à cela. Je vais faire un gros ménage. Ce n’est pas à une minorité de décider pour ce genre de loi, mais au peuple. Le pouvoir devrait toujours revenir au peuple. Ont vit ensemble. Alors, il faut décider ensemble. Ce n’est pas à 50 personnes à décider pour des millions d’autres. Non, ce n’est pas comme ça, que ça doit fonctionner. En plus de ça, plus qu’ont est de gens à prendre une décision, meilleur elle sera et moins de choses seront laisser de côtés, quand elles sont tout aussi importante que le reste.

    En ce moment, je suis en train de rédiger une convention, qui deviendra collective par la suite, qui sera à l’intention du gouvernement du Canada. Elle deviendra collective, quand j’aurai demandé l’avis à toutes les classes de population. Même un sans-abri à son mot à dire. Ce sont des gens comme les autres. Même il peut même arriver qu’un enfant puisse avoir une meilleure vue d’ensemble sur une situation que le président des États-Unis. Car, l’enfant peut avoir vécu quelque chose que le président n’a même pas vécu lui-même. Comme un abus sexuel. Regardez ce que le système fait avec les « enfants à problèmes ». Moi, j’ai été placé en centre d’accueil parce que j’avais dis des propos suicidaires. Ben, j’ai resté 9 mois en centre et j’ai été traité comme un jeune délinquant. Je pouvais passer deux heures en sale d’isolement à essayer de me faire mal sur les murs de briques. À l’époque, j’étais dépressif sévère et au lieu de m’apporter à l’hôpital dans un endroit sain et calme pour passer à travers ma dépression. Il m’on fait vivre un vrai enfer. Imaginez, ils m’on fait travailler dans un centre de récupération à 5$ de la journée. Je n’avais même pas le droit de me trouver une vrai job au salaire minimum. Il fallait que je travaille là trois mois avant de pouvoir aller ailleurs et après trois mois, ils m’on forcé à en faire un autre trois mois ! Si je refusais d’aller travailler, je n’avais pas le droit de fumer. Imaginez l’enfer de ne pas pouvoir fumer, quand tu es suicidaire et dépressif. Car, pour moi fumer une cigarette me relax et me fait reprendre mes esprit, quand je suis en état de panique. Le patron de l’usine m’a promit à mon premier jour de travail, que si je travaillerais bien. Il m’engagerait. J’ai été six mois à avoir des notes de 10/10. Car, si on avait une note parfaite. On se méritait 100$ de plus à la fin du mois. Après six mois, il n’a jamais voulu m’engager. Le pire, c’est qu’il a engagé un gars qui avait des note de 6, 7 sur dix. J’ai été exploité. Pourquoi, il m’on pas amener à l’hôpital pour me soigner ? Ce n’était pas ma place dans ce centre. Pendant mon placement j’ai fais trois tentatives de suicides et vous êtes les premiers à en entendre parler. Il m’on faite vivre un véritable enfer. J’ai pour but de faire changer le système de la protection de l’enfance. À défaut de l’écrasé de force avec un autre. C’est comme un enfant hyperactif, tu lui donne pas de Ritalin. C’est de bouger qui a de besoin, faite-le jouer à un sport. Après vous verrez, il se tiendra tranquille. L’hyperactivité est seulement qu’un simple surplus d’énergie, souvent causé par des stimulants comme le sucre. Désolé, si je m’écarte un peu du sujet, mais je veux dénoncer ce genre d’agissement, qui est relié directement aux systèmes gouvernementaux. Il faut faire bouger les choses. C’est pour ça que je m’intéresse à la politique. Moi, je suis du genre socialiste, communiste et capitaliste en même temps. Je suis du signe balance. Donc, je sais ce qui a du gros bon sens dans une situation. Ils nous prennent vraiment pour des bozos. Nous faire passer une loi, en nous donnant une raison d’un sujet sensible, quand on le sait tous que c’est pour exercer un contrôle total sur la navigation Web des internautes. Je ne suis peut-être pas résident de la France, mais je sais, que si ça continue comme ça. Nos « très chers » députés canadiens se feront un plaisir de nous l’imposer à leurs tours. Il ne faut pas se laisser faire comme ça. Il faut agir. Je ne fais pas que me contenter de ce j’écris, je vais agir contre le gouvernement actuel pour éviter le plus possible ce genre de décision hypocrite. Car, « hypocrite », c’est le mot exact.

    Désolé pour le petit déterrage, mais je n’ai pas pus m’empêcher de commenter. J’aimerais bien lire les réactions des autres à propos de mon post. Merci de laisser le sujet ouvert <|:-)… Finalement, je ne crois pas que c’est les pédophiles qui vont tuer l’Internet libre, mais les gouvernements. La pédophilie est juste un prétexte plus simple à gérer pour eux, qui vont leurs permettent plus facilement d’arriver à leurs faims. Là, j’utilise le mot « faim », car, ce sont des bêtes affamé et plus gourmandes que la plupart des autres être vivants sur cette terre. Désolé, si j’offense quelqu’un dans mon discourt. Salutation à tous et à la prochaine.

    Kyzis

6 Trackbacks For This Post

  1. Frédéric Lefebvre s’attaque au streaming pour mieux défendre certains intérêts industriels | ReadWriteWeb France :

    [...] la loi “Création et Internet” ! Ne reste plus qu’à rajouter un soupçon de lutte contre la pédopornographie (très dans l’air du temps actuellement) pour finir de se convaincre qu’il faut filtrer [...]

  2. Une semaine sur la toile. « La vie mobile. :

    [...] Les pédophiles vont-ils tuer l’internet libre ? Cela commence à faire peur toutes leurs conneries. [...]

  3. Le petit journal du web | MonBouquet | Le Blog des Fleurs :

    [...] La semaine dernière, il y a eu plein de com’ autour des projets de filtrages pour supprimer la pédopornographie. Il faut donc lire : écrans 1 puis écrans 2 ! Ce qui me chagrine c’est qu’il y a au moins 10 ans, j’avais cru comprendre qu’Interpol était déjà en train de mettre en place de tel systèmes.  Alors soit les ingé de chez Interpol sont mauvais,soit le projet a été arrêté…puis est en train d’être repris. Soit c’est de la propagande pour tromper les pédophiles. Pourtant, il y a deux ans, les techniques mises en place par la gendarmerie nationale étaient impressionnantes … Soit on veut changer le sujet de la conversation !Maintenant, c’est l’heure de lire  RWW. [...]

  4. Bibliobsession 2.0 » Ne pas lister les mouvements sectaires mais filtrer internet ? :

    [...] d’énergie pour filtrer les contenus qui circulent illégalement par P2P, entre autre sous le fallacieux prétexte d’une lutte contre la pédo-pornographie, le contraste est réel avec cette frilosité de vouloir mettre en œuvre un travail permanent et [...]

  5. Attention, danger loppsique ! | Tête de Quenelle ! :

    [...] Les pédophiles vont-ils tuer l’internet libre ? – Fabrice Epelboin [...]

  6. L’objet du délit : Tweest, La Cantine, NKM et les Geeks | ReadWriteWeb France :

    [...] et qui a adopté la seule stra­té­gie pos­sible : se réfu­gier der­rière l’argu­ment des vilains pédo­philes, un terme répété à outrance durant la soi­rée, comme une incan­ta­tion, presque une [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site