Apple AppStore : L’achat d’applications continue

iphoneLa récession est le mot à la mode ces temps-ci. A tord ou à raison, et souvent le bouc-émissaire de nombreuses décisions. Certains la craignent et d’autres ne la voit pas venir, ou l’on vu passer. C’est le cas de l’AppStore de Apple, qui selon ABI Research, qui recevrait plusieurs centaines de dollars de la part des consommateurs américains pour l’achat d’applications mobiles pour l’iPhone. Plus de 15% des personnes ayant participé à l’étude auraient dépensé $100 sur l’AppStore durant les 12 derniers mois, et 16,5% entre $100 et $500 sur la même période. Un défi à la recession ?

Une étude qui donne des perspectives

L’étude n’a été faite que sur 235 utilisateurs de smartphones mais plus que les chiffres qui sont présentés, c’est le statut général du marché du mobile qui est intéressant de voir ici. Les forfaits de communication ne sont plus le coeur de la réflexion sur l’achat d’un mobile pour le haut du panier des consommateurs, mais c’est pour l’iPhone la possibilité d’acheter des applications, et donc des usages nouveaux, qui est en question. De l’autre côté de l’Atlantique, avoir un iPhone signifie pouvoir utiliser les applications mobiles des sites web majeurs : Yelp, Google Maps, Facebook, Pandora, et bien d’autres ( qui malheureusement ne sont pas encore arrivés en France).

Cette sitaution laisse à penser que l’avenir pour les constructeurs comme pour les opérateurs réside dans la création d’une place de marché permettant à tous de pouvoir être en contact avec les consommateurs et vendre des applications. A l’exemple d’un Apple, BlackBerry semble vouloir suivre cette évolution en proposant de plus en plus d’applications. Une concurrence qui sonne comme le début d’une nouvelle manière de générer des ventes, mais Apple est bien en avance et risque de ne laisser que peu de place aux concurrents. à moins que celà ne soit Nokia ou Samsung qui viennent créer la surprise sur ce marché qui aujourd’hui reste un marché haut de gamme.

Apple en pole position sur le mobile

Avec le niveau élevé de dépenses rapporté par l’étude, ceux qui ne sont pas familiers de l’iPhone peuvent penser que ces applications mobiles pour le téléphone d’Apple sont très cher. Cependant, avec prix généralement inférieur à 2€, le tarif peu coûteux d’une application montre que les utilisateurs de l’iPhone ne sont pas des acheteurs occasionnels, mais des acheteurs récurrents. Une bonne nouvelle pour la plateforme iTunes AppStore et ceux qui produisent les applications, ainsi que les sites de conseils sur ces mêmes applications (Application iPhone est une des premières réalisations dans ce sens)

Une situation qui est faite pour durer puisque c’est Apple qui dicte sa loi sur ce secteur. L’analyste de ABI Research Jeff Orr explique le prix de ces applications influe sur le marché global du mobile : « Si l’on soustrait Apple de l’équation, les applications pour les autres plateformes coutent de $7 à $25 chacune. Beaucoup de développeurs, par manque de ressources pour créer des applications propriétaires pour toutes les plateformes des smartphones, doivent en choisir une seule. Cela signifie qu’ils ont à choisir entre marge et volume : faire énormément de ventes de son application pour l’iPhone à un faible prix, pour obtenir 70% du chiffre d’affaire généré, ou vendre moins d’applications sur les autres plateformes mais avec une marge plus importante. » Et quand on sait la pression mise par Apple pour faire parler de sa plateforme et sa puissance de feu en terme de publicité pour l’AppStore et l’iPhone, les développeurs ont tendance à faire le choix de la pomme.


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



4 commentaires pour cet article

  1. Renaud

    « Plus de 15% des personnes ayant participé à l’étude auraient dépensé $100 sur l’AppStore durant les 12 derniers mois »

    Je suis surpris, dans mon souvenir, le lancement de l’app store date de juillet 2008… ils ont fait comment pour faire une étude sur les 12 derniers mois ?

    Ca ne remet pas en caue la pertinence d’une telle étude mais au moins un peu sa crédibilité…

  2. tomtomb

    Bien vu Renaud, effectivement en googlant, il a été lancé le 10 juillet 2008. Ne pouvait-on pas avoir accès à l’Itunes Store avant pour acheter de la musique ?

  3. Renaud

    Certes mais l’enquête semble bien porter sur « l’achat d’applications mobiles pour l’iPhone » …

  4. Romain Péchard

    Un complément d’information sur l’étude : les sondés qui n’ont pas installé d’application mobile n’ont pas fait parti des statistiques pour la partie achat en ligne des applications. D’autre part, ce sont les utilisateurs qui ont donné le montant de ce qu’ils pensaient avoir dépensé, ce qui donne encore moins d’intérêt à l’étude. Mais le coeur de l’article reste valable :)

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site