Skype disponible sur l’iPhone est bien parti pour être un géant des Telco du XXIe siècle

L’annonce sonne comme un coup de tonnerre dans le landerneau des opérateurs téléphoniques : Skype, l’opérateur téléphonique en P2P sortira demain sur l’Apple Store son application. Les possesseur de Blackberry, eux, devront attendre le mois de mai.

Apples gratuits de Skype à Skype, et en option payante un numéro de téléphone pour être joint, et appel à bas prix vers tout numéro téléphonique, l’arrivée de Skype dans la mobilité promet de remettre en question une vache à lait qui n’était plus justifiée depuis fort longtemps.

L’application ne devrait pas permettre d’utiliser la connexion 3G mais fonctionnera sans problème sur un réseau Wifi, on attend de voir si Skype sera interdit par le ministère de la Culture sur les réseaux Wifi ouverts (les fameuses Whitelist) et surtout de voir comment l’état pourra justifier une telle interdiction.

Au delà de cette annonce fracassante, il est utile de rappeler pourquoi cette société a tous les atouts pour devenir demain l’un des plus gros acteurs du marché des télécoms.

  1. Skype fait un chiffre d’affaire de 500 millions de dollars, une situation que la quasi totalité des startups du web 2.0 ne peuvent qu’envier, quel que soit leurs succès.
  2. Skype est rentable, très rentable selon le patron d’eBay. Pas besoin de fonds supplémentaires, et dans une crise mondiale où tout le monde, particuliers comme entreprises, va chercher à réduire ses coûts, Skype a toutes les chance d’apparaître comme une solution.
  3. La croissance de Skype s’accélère, et ce malgré un marché particulièrement difficile. Avec un taux de croissance estimé entre 30% et 40%, c’est tout simplement impressionnant. Au trimestre dernier, les communication de Skype à Skype on augmenté de 73%, celles de Skype vers un téléphone classique de 63%.
  4. La technologie de Skype est disruptive, l’utilisation du peer to peer leur permet d’être beaucoup plus compétitif que la concurrence : ils ne paient pas l’infrastructure et un nouvel utilisateur, non seulement ne leur coûte rien, mais améliore la qualité du service pour tous les autres. Cerise sur le gâteau, si la concurrence voulait concurrencer Skype en utilisant ses armes, elle scierait la branche sur laquelle elle est assise.
  5. Skype est viral, c’est ce qui a fait son succès, mais cette viralité ne peut aller qu’en grandissant. Plus il est adopté, plus il est recommandé, et ainsi de suite.
  6. Skype s’attaque à un marché énorme qui est particulièrement vulnérable. Qui sera fidèle à sa compagnie de téléphone au point de la subventionner au détriment d’alternative infiniment moins cher ?
  7. Attendez de voir les économies réalisées sur votre facture de mobile. Les opérateurs avaient bien identifié le problème et avait dans un premier temps bloqué l’accès de Skype à l’iPhone, mais de toute évidence, là encore, la technologie est plus forte que tout (par ailleurs, on imagine facilement l’épidémie de iPhone Jailbreakés en cas de refus d’Apple de l’inclure dans l’appstore).
  8. Skype est répandu et déjà d’un usage courant. Ce n’est plus depuis longtemps un truc de geeks branchés et l’on trouve aujourd’hui des utilisateurs parfaitement néophytes en matière de technologies s’en servir quotidiennement.
  9. Skype a une réelle capacité à fidéliser ses utilisateurs. Intégré avec d’autres outils, gérant son carnet d’adresse dont une part grandissante d’autres utilisateurs Skype donnant de facto accès à des appel gratuits quel que soit la distance : le passage à une alternative devra être justifiée par une supériorité technologique que personne n’a réussi à atteindre aujourd’hui. Et pour cause : comme la qualité du service augmente avec son nombre d’utilisateurs – peer to peer oblige – l’avance prise par Skype va être difficile, si ce n’est impossible à rattraper.
  10. Skype est l’une des rares aventures du web 2.0 a pouvoir tenter sereinement l’aventure de l’introduction en bourse. Chiffres, croissance, profitabilité, marché potentiel énorme, potentiel de croissance quasi illimité, tout est là pour en faire une star du Nasdaq. Avec un eBay aujourd’hui dans une situation délicate, il y a d’ailleurs tout à parier que c’est l’issue que choisiront les dirigeant du site de vente aux enchère pour tirer parti au plus vite de l’investissement colossal qu’ils ont fait dans Skype, tant leur problématique sont de plus en plus sur le court terme.
Reblog this post [with Zemanta]


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



13 commentaires pour cet article

  1. AbriCoCotier

    Heu, par contre, Skype utilise quel réseau pour transmettre ? (GSM, EDGE, 3G ou 3G+ ?) Nan parce que dans ce cas là, il faudra absolument posséder un accès internet illimité sur son smartphone. Oron sait qu’actuellement, soit les opérateurs pratiquent l’illimité limité (tant qu’à faire), soient ils limitent les ports pour la connexion internet (limitation au port 80 par exemple + port SMTP).

    Donc oui, Skype vient de lancer un pavé dans la marre, mais je sais les opérateurs assez perfides pour s’accrocher aux bénéfices qu’ils font à l’heure actuelle.

  2. Fabrice Epelboin

    Wifi, il sera bloqué en 3G… donc dans les pays ou le Wifi est ouvert (l’Espagne avec FON ou l’Angleterre avec le meme FON), c’est un coup rude pour les opérateurs téléphoniques. En France, on attend de voir… Mais ca justifierait Hadopi pour protéger Orange/Bouygue/SFR…

  3. Benoît

    Pardonnez ma naïveté, mais si j’ai bien suivi : quand tout le monde aura skype, tout le monde aura les appels gratuit de skype à skype. Est-ce que le schéma du succès de skype ne génère pas sa propre chute (économique) à venir ?

  4. Fabrice Epelboin

    Bien au contraire… une fois accro au service, vous allez craquer pour deux services : le fait de pouvoir etre appelé sur un numéro de téléphone classique, localisé dans le pays de votre choix, sur votre Skype, et le fait d’appeler un téléphone classique avec Skype.

    Bon, évidemment, si Skype a 100% du marché, ça tombe par terre, mais d’ici là, ils ont le temps de trouver autre chose ;)

  5. bztwn

    T-Mobile a déjà annoncé vouloir bloquer Skype en Allemagne…

  6. Fabrice Epelboin

    Orange fera de même, rassurez vous, mais ils ne pourront empécher d’utiliser Skype sur un réseau Wifi, or en europe et partout dans le monde (sauf en France), les réseaux wifi ouvert deviennent courant…

    Moralité, le prix des communication mobile devrait rapidement chuter via skype, les facture de mobile vont vraisemblablement chuter au point de justifier l’achat d’un smartphone, c’est une très bonne nouvelle… enfin, pas en France. Mais bon.

  7. AbriCoCotier

    Ben voilà le problème. Les réseau FON en France, on ne peut pas dire qu’ils sont légion.

    Même les réseaux Free ouvert aux abonnés Free, les réseau Neuf ouverts aux abonnés Neuf, tous ces réseaux « annexes » sont bloqués pour les ports autres que 80.

  8. Fabrice Epelboin

    Le problème Louis, ce n’est pas le port 80, because Skype utilise le port 80 ;-), c’est le whitelist proposées par Christine Albanel qui fera que les futurs (s’ils existent un jour) wifi ouverts ne pourront donner accès qu’à une liste de sites autorisés.

    Sachant que Orange appartien à l’Etat (en partie), que Bouygues est un ami du président, il y a fort à parier que Skype n’y sera jamais autorisé.

    En même temps, c’est une parfaite illustration du fait que la net neutrality est le socle de l’innovation…

  9. AbriCoCotier

    Oui, mais Albanel a abandonné le principe de la liste blanche : http://www.pcinpact.com/actu/news/49497-albanel-abandonne-liste-blanche-wifi.htm alors cela ne s’applique peut-être qu’aux Wifi existants (et pas les wifi futurs, ça je ne sais pas).

    Bref : quand bien même on aurait Skype sur nos smartphone en France, c’est l’infrastructure des wifi libres que l’on aurait pas :)

  10. Tompei

    Si j’ai bien compris Skype sortira son application sur l’Apple Store le 1er Avril, c’est bien ça ?

  11. Fabrice Epelboin

    Non, aujourd’hui, 31 mars… heu… tu fais fausse route ;)

  12. Alice

    Enfin une solution correcte pour téléphoner facilement lorsqu’on change de pays régulièrement. En Alsace, on est parfois obligés de passer par un réseau allemand. Avec Skype et une connexion Wifi à la gare, c’est beaucoup moins cher!

  13. y!onel

    sur le même sujet, certains ont testé skype sur le firmware 3.0 de l’iPhone dispo seulement aux devs et on dirait que les appels passent aussi en 3G
    http://www.macworld.fr/actualite/les-appels-via-skype-en-3g-fonctionnent/65371/
    !!!
    je pencherai plus pour un bug relatif à la 3.0 mais qui sait….. (et c’est une news de hier donc pas de poisson hein ;)

1 Trackbacks For This Post

  1. Lionel Tardy blog » Blog Archive » Skype disponible sur l’iPhone est bien parti pour être un géant des Telco du XXIe siècle :

    [...] : http://rww.zergy.net/2009/03/30/nouveautes/skype-disponible-sur-iphone-est-bien-parti-pour-etr... Partagez ce billet avec votre réseau [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site