Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives

Michel Thiolliere annonçait fièrement à la BBC, en guise de vœux pour la nouvelle année, que les trois quart des ‘pirates’ cesseraient de télécharger dès le premier email envoyé par Hadopi, et que 95% stopperont à l’arrivée du second, et il serait trop facile de railler ses propos (d’autres font ça très bien).

La déferlante d’emails intimant l’ordre de cesser de télécharger, qu’ils proviennent de l’Hadopi ou de l’une des multiples campagnes de spam en préparation (ou de phising, je vous laisse choisir le terme), fera que, peu ou prou, la plupart des internautes Français devraient recevoir des nouvelles de l’Hadopi d’ici à la fin de cette année.

Nombre d’entreprises ont tout intérêt à voir apparaitre en France un climat d’insécurité sur le réseau, quitte à aider le gouvernement par l’envoi de spam simulant l’avertissement officiel de l’Hadopi, sans même parler d’hactivistes qui verront là un moyen amusant de mettre à mal la campagne de communication que l’Hadopi devrait lancer dans les prochains mois.

Car Hadopi générera de l’argent, beaucoup d’argent, et pas forcément pour ceux qui pensaient profiter de cette loi et qui ont financé les lobbies et les politiques qui l’ont fait voter.

“95% cesseront donc leur activités à la réception du second email” selon Michel Thiolliere, soit une écrasante majorité des internautes Français, mais pour quoi faire ?

Passer d’une consommation gratuite de la culture numérique à l’achat de mp3 à 99¢ le morceau et de DVD à 20€ pièce ? A moins d’une solution miraculeuse venant à régler de façon définitive le sacro saint pouvoir d’achat des Français, c’est assez peu probable.

Rappelons, au passage, que remplir légalement un iPod de dernière génération coute, grosso modo, le prix d’une Porshe Carrera d’occasion, ce qui donne une idée de l’augmentation phénoménale de l’argent de poche des adolescents, ou de leurs pratiques illégales (je vous laisse choisir).

Les internautes seront-ils réduits à une période de disette culturelle ?

Le plus probable est qu’ils seront contraints à trouver une façon de contourner la surveillance installée par Hadopi, or c’est relativement facile. Voici un aperçu de ce qui s’offre à vous, du plus simple au plus complexe, en terme de nouveaux usages à intégrer.

1. Les moteurs de recherche

Utiliser un moteur de recherche pour trouver un mp3 (ou un DivX) est, quand on y pense, une évidence. Il existe même des moteurs de recherche spécialisés, comme Skreemr, Songza, BeeMP3, MP3Realm ou AirMP3.

Autre solution, pour ceux, et ils seront de plus en plus nombreux, qui réaliseront que maitriser les usages d’internet est en passe de devenir une condition préalable à la liberté sur les réseaux : Google, qui vous permet très simplement de restreindre une recherche à un certain type de fichier.

Verdict : non recommandé, tout juste bon à épater les copains non geeks durant une soirée.

C’est une solution frustre, sommaire, et très peu pratique. Elle permettra néanmoins à quelques législateurs zélés de casser du sucre sur le dos de Google et donnera certainement des morceaux d’anthologie à l’Assemblée Nationale.

2. Les VPN anonymes

Pour les plus fainéants, qui souhaitent conserver des habitudes prises depuis des années, et continuer à télécharger à l’aide de Bittorrent ou eMule, le VPN anonyme est la solution idéale.

Ces réseaux privés virtuels créeront un ‘pont’ entre votre connexion internet et un point d’accès situé à l’étranger, à partir duquel s’effectuera votre surf et vos téléchargements.

Aux yeux des milices privés chargées par Hadopi de surveiller les réseaux, vous ne serez pas un citoyen Français et échapperez, du même coup, à leur juridiction. C’est absolument imparable.

Les coûts sont en général situés entre 4 et 10 euros par mois, mais de nombreux acteurs s’apprêtent à entrer sur ce marché en 2010, et la concurrence devrait faire baisser les prix de façon significative.

La liste des fournisseurs de VPN, gratuits ou payants, ne cesse de s’allonger, mais gardez à l’esprit que les solutions gratuites sont bridées, et ne vous offriront jamais le confort et la rapidité d’une connexion internet classique. Les solutions payantes, elles, sont pour la plupart rapides, certaines offrent même le cryptage de vos données, voir même une optimisation pour le téléchargement de fichiers en bittorent.

A noter : ces solutions permettent non seulement de contourner la surveillance d’Hadopi, mais également la censure de Loppsi. Si on ajoute à cela que leur prix est relativement abordable, on peut parier sans risque que c’est un secteur qui est appelé à exploser dans l’année qui vient (pas mois d’une trentaines d’offres sont référencés chez Korben).

Verdict : indispensable, que l’on soit fainéant ou pas, les VPN offrent une sécurité bienvenue dans un monde Orwellien. Leur capacité à contourner la censure de Loppsi en feront l’allié de tous ceux qui ne font pas confiance au gouvernement pour ne censurer que la pédophilie sur internet. Les plus paranos opteront pour une offre cryptée, les plus gros consommateurs de culture pour les offres optimisant les téléchargements Bittorrent.

Le législateur, lui, se heurtera à un mur. L’usage des VPN est très répandu dans les entreprises : difficile de réguler cela sans provoquer des drames pour des millions de PME. Censurer les IP utilisées par certains fournisseurs pourra par ailleurs être très facilement contourné par les différents fournisseurs de solutions de VPN.

En bref, que vous changiez ou pas vos habitudes de téléchargement, l’adoption d’un VPN est fortement recommandé pour démarrer l’année 2010, ne serait-ce que pour protéger votre vie privée, cette technologie pouvant être utilisée de concert avec toutes les autres méthodes présentées ici, et étant la seule permettant de contourner la censure de Loppsi.

Son usage est relativement simple, une fois installé, vous n’aurez plus à vous soucier de quoi que ce soit. Korben fourni différents manuels assez clairs, les moins geeks n’hésiteront pas à faire appel à un expert pour configurer, une fois pour toutes, un VPN sur leur machine.

3. Le streaming illégal

Allostreaming, un site qui propose de regarder en streaming des œuvres copyrightés, est lui aussi payant, mais pour une somme dérisoire (à peine plus qu’une licence globale), vous aurez accès à un vaste catalogue de films récents et de bonne qualité.

Ce mode de consommation de fichiers illégaux est en plein boom, le terme ‘allostreaming’ est d’ailleurs en tête des requêtes faites sur Google France qui ont connu la plus forte progression en 2009.

Pas un centime des revenus générés par ces sites de streaming illégaux ne va dans les poches des ayants droits. Là encore, les sommes exigées par les détenteurs de droits, ainsi que l’offre disponible légalement, sont tellement éloignées de la réalité des usages installés dans la population que ces sites ont devant eux une avenir prometteur et lucratif.

Pas vraiment illégal mais quand même : Hulu.com propose en streaming une offre riche mais accessible uniquement aux citoyens américains. Une mesure de restriction aisément contournable à l’aide d’un VPN (vois plus haut).

Verdict : si regarder un film sur votre ordinateur ne vous dérange pas, c’est une bonne solution. Pour ceux qui ont pris l’habitude de les visionner sur un grand écran, cela peut s’avérer frustrant. A vous de voir.

Autre problème posé par le streaming, vous ne disposez pas du fichier, et donc ne pouvez en donner une copie à vos proches. L’échange ‘en réel’ de fichiers au sein des lycées, collèges et universités étant une pratique extrêmement répandue, cette technologie y coupe court. Si votre popularité est liée, dans votre école ou au sein de votre entreprise, à votre incroyable capacité à fournir une dose de culture sur une clé USB, cette solution n’est pas faite pour vous.

4. Les Newsgroups

Usenet, qui existait bien avant le web, reste encore aujourd’hui une ressource intéressante pour trouver des œuvres copyrightées, qu’il s’agisse de films, de séries télévisés, de musique, de jeux vidéos ou de logiciels.

L’utilisation de Usenet, ou plutôt sa maitrise au point d’en faire une vaste librairie culturelle, est loin d’être évidente, mais une fois la bête maitrisée, et les mystères des fichiers .NZB découverts, Usenet offre un catalogue riche et varié.

Là encore, il vous faudra payer un fournisseur de newsgroups, ceux fournis par les différents opérateurs internet en France étant censurés.

GiganewsUsenext, PowerUsenet ou encore NewsHosting vous proposeront, contre une somme allant de 10 à 15€ par mois, un accès illimité et bien souvent crypté à toute l’offre disponible sur Usenet. Giganews vient même d’annoncer l’intégration à son offre d’une option de VPN, faisant ainsi de sa solution l’arme absolue pour accéder à un océan de contenus. Là encore, Korben, à travers son Wiki communautaire lancé en 2009, tient à jour une liste de l’offre disponible en France.

Verdict : pour les moins geeks, cette solution présente une réelle complexité en terme d’usages, mais l’offre disponible est pléthorique. La vitesse de téléchargement obtenue est qui plus est bien supérieure à ce qu’offre le P2P. Une bonne occasion d’apprendre un peu plus les rouages complexes des technologies, afin de ne pas faire parti des illettrés digitaux et de tirer parti au mieux de ce que l’internet peut vous offrir, que ce soit en terme de culture ou d’autres choses.

5. Le Direct Download

Rapidshare, Megaupload, Upload.to… les solutions de stockage de fichier en ligne ne manquent pas. Pour quelques euros par mois, ces services vous proposent de télécharger tout ce que vous trouverez sur leurs espaces de stockage en ligne, quasiment en illimité, et à une vitesse, là encore, bien plus élevée que le traditionnel P2P.

Certains moteurs de recherche spécialisés vous proposent de trouver pour vous le fichier de vos rêves, mais ce n’est pas, loin de là, une vue complète de l’écosystème du direct download, qui s’est construit, petit à petit, depuis maintenant plus de deux ans, et qui a connu en 2009, une croissance inouïe.

Tout commence à la source : un groupe (ou un individu) numérise sous forme de DivX (ou de MP3) une œuvre, en réalise un fichier dont le nom est unique (une ‘release’), et le met à disposition sur un système quelconque de partage. D’autres individus fragmentent ces fichiers en petits morceaux de quelques dizaines, voir quelques centaines de megaoctets, parfois en les protégeant par un mot de passe.

D’autres groupes référencent ce fichier, la plupart du temps à travers des blogs, en font la critique en terme de qualité (de compression) et de contenu, et proposent des liens permettant de le télécharger sur différents systèmes (de plus en plus souvent, des sites de direct download, mais aussi des trackers bittorent). C’est là que l’on trouve les mots de passe parfois nécessaires à leur décompression, ce qui semble indiquer que ce sont les même individus qui réalisent ces blogs et qui mettent à disposition les œuvres sur les sites de direct download.

Ces blogs, au besoin, peuvent disparaitre et réapparaître ailleurs en un clin d’oeil. Leurs abonnés n’auront, la plupart du temps, pas même besoin de mettre à jour leur fil rss (grâce à Feedburner), pour les autres, la newsletter les avertira d’un changement d’url.

Toutes les plateformes de blogs ou presque hébergent de tels blogs, et il en apparait chaque jour de nouveaux.

La force de cet écosystème : l’argent. Tout comme Google à compris qu’il lui fallait redistribuer une partie de ses bénéfices pour faire naitre un large écosystème, les sites de Direct Download ont mis en place différents systèmes d’affiliations, permettant à ces blogs de revendre leurs abonnement et de toucher une commission au passage (on notera que cette partie de l’écosystème peut très bien évoluer et faire affaire avec les fournisseurs de newsgroups, ou une autre solution commerciale).

Bloquer cet écosystème informationel, vu les méthodes retenues par Loppsi, reviendrait à fermer la plupart des plateformes de blogs, ainsi qu’a sacrifier une multitude de sites qui auront eu le tord de partager un hébergement (sans le savoir) avec l’un de ces blogs. Une solution que même la Chine n’envisagerait pas. Une nouvelle dramatique pour l’industrie de l’entertainment, car c’est bien ce curatoring humain qui rend l’offre incroyablement qualitative, et qui rendra l’offre légale, même si elle venait à devenir riche en contenus, incroyablement fade.

Cinéma d’auteur, blockbusters, documentaires, séries télé… L’offre est pléthorique, et même s’il est très facile pour les détenteurs de droits de demander aux sites de direct download de supprimer un fichier portant atteinte aux droits d’auteur, les différents acteurs de cette communauté les remettrons en ligne presque instantanément ou proposeront des méthodes alternatives pour obtenir le fichier.

Tout cela est bien beau et permet effectivement de disposer d’une offre culturelle infiniment supérieure à l’offre légale (et bien moins chère), mais il vous faudra, pour en bénéficier, non seulement payer un ou plusieurs abonnements à des sites de direct download, mais également apprendre à trouver et à parcourir ces blogs qui cataloguent les œuvres disponibles. Il vous faudra également apprendre à maitriser les logiciels de décompression qui vous permettront de reconstituer le fichier final à partir des morceaux téléchargés. Un jeu d’enfant pour un geek, mais une petite barrière à l’entrée pour les autres.

Verdict : Cette solution présente des complexités à la fois en terme de technologies à maitriser (l’utilisation d’un décompresseur .rar peut être complexe pour un non geek, si, si) et en terme d’usages (il y a tout un nouvel écosystème à découvrir et à maitriser).

Ceci étant dit, c’est la solution ultime, car c’est la seule à intégrer une dimension sociale de curatoring. Chaque blog référençant des œuvres à télécharger a tendance à se spécialiser (l’exhaustivité étant quasiment impossible, vu le foisonnement de l’offre). On trouve du coup des blogs extrêmement pointus dans leurs sélections, accompagnées de critiques vous permettant d’affiner vos choix en matière de consommation culturelle, de découvrir de nouvelles choses, d’échanger avec une communauté, etc.

Si vous êtes cinéphile, amateur de série télé ou de documentaires, ou si vous avez toujours reproché au MP3 son incapacité à donner accès à de la musique classique de qualité car trop compressée et ne référençant pas les interprétations, c’est la solution qu’il vous faut.

Adieu P2P ?

Enterrer le P2P serait aller bien vite en besogne. uTorrent, le plus populaire des clients Bittorent,  a vu sa base utilisateur exploser l’année dernière pour atteindre 52 millions d’utilisateurs, prépare une série de nouveautés pour 2010 qui pourraient bien marquer le retour en force du P2P. Cryptage, intégration du catalogue des trackers dans le logiciel, sécurité, anonymat, mais également la possibilité de regarder en streaming un fichier en cours de téléchargement : dans les technologies permettant de distribuer des fichiers, le P2P est, de loin, la plus avancée, et l’on peu s’attendre à des innovations surprenantes.

Conclusion

La grande mutation des usages annoncée par Hadopi a bien lieu, et l’apparition, en tête des requêtes qui ont connu la plus forte croissance, d’un site de streaming illégal comme Allostreaming montre clairement que l’évolution des usages a commencé, avant même la promulgation de la loi Hadopi.

Le pari fait par le législateur d’un transfert des usages vers l’offre légale est d’autant plus mal engagé que certaines des solutions alternatives au P2P offrent plus de vitesse, plus de choix, et des dimensions communautaires que l’industrie aurait le plus grand mal aujourd’hui à égaler, même si elle décidait, du jour au lendemain, de changer radicalement son modèle économique.

Il y a un an encore, l’offre légale aurait pu tenter de jouer jeu égal avec l’offre pirate, voir même de la battre à son propre jeu en proposant des tarifs comparables à ce qui s’offre aux pirates aujourd’hui. Mais force est de constater que l’offre légale n’a pas évolué de façon significative, alors que, durant l’année qui vient de s’écouler, boostée par Hadopi, l’offre pirate s’est considérablement améliorée en terme de choix, de qualité et de rapidité d’accès.

Deux constats s’imposent cependant.

Une réelle barrière à l’entrée s’est installée en terme d’usages. Le P2P n’était déjà pas à la portée de tout le monde, mais les solutions les plus riches listées ici le sont encore moins. Tout cela va contribuer à scinder la société en deux, faisant apparaitre de façon flagrante l’illettrisme digital, et le doublant dans la décennie à venir d’un accès différencié à la culture, selon que l’on soit ou pas illettré.

Ces solutions sont payantes, et alourdiront votre budget internet dune dizaine d’euro, voir plus. On peut y voir une occasion manquée pour le législateur de résoudre le problème via une licence globale, car quoi qu’il arrive, l’internaute devra payer. Hadopi n’aura eu qu’une seule conséquence : celle de détourner une immense source de revenu des poches des ayants droits.

Si l’on fait un simple calcul (très simpliste, j’en conviens) : avec près d’un tiers de internautes téléchargeant illégalement sur les 20 millions de foyers connectés, ce sont 7 millions de foyers qui pourraient passer à de telles solutions dans les mois à venir, soit, à 10€ en moyenne par solution, 840 millions d’euros de chiffre d’affaire générés par an pour les fournisseurs des solutions évoquées dans ce billet (un chiffre comparable au chiffre d’affaire du CD ou du DVD).

Outre un immense gaspillage d’argent lié à la mise en place d’Hadopi et de Loppsi (mais on n’est plus à cela près), le ‘piratage’, naguère gratuit et ne générant pas en soit de revenus pour quiconque (pour ce qui est du P2P), est désormais une activité lucrative. Déverser près d’un milliard d’euro par an sur ce secteur aura des conséquences lourdes que le législateur devra assumer.

Pour mémoire, sans prohibition, il n’y aurait pas eu d’Al Capone. La seule bonne nouvelle, c’est que sans mafia, il n’y aurait probablement pas eu de Kennedy non plus.


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



194 commentaires pour cet article

  1. Seynaeve

    Un iPod 160 Go c’est 40.000 morceaux (ou 2.500 album), ce qui fait de 40.000$ à 25.000$ qu’on achète les musiques un à un ou par album, mais en aucun cas 70.000€.

    PS: A noté que 25.000$ c’est déjà énorme !

  2. Fabrice Epelboin

    160×1024/3Mo= 55K€, tu trouveras sans soucis une Porshe récente à ce prix ;-)

    Même en boostant les mp3 à 5Mo pièce, ca fait 32K€, c’est suffisant (par contre, il faudra se rabaisser sur un millésime plus ancien, genre 2003 http://cote-auto.lacentrale.fr/cote-voitures-porsche-911–2003-.html

    Depuis la sortie de l’iPod, c’est une question que je pose systématiquement à chaque possesseur d’iPod, je n’en ai pas encore rencontré un seul qui l’ai rempli légalement…

  3. Papygeek

    C’est exactement ce que je dis depuis un petit moment : au lieu de financer la création et les auteurs, ces lois vont juste financer les réseaux organisés de piratage et le grand banditisme.

    La drogue, les jeux d’argent, les voitures, etc. c’est has been, maintenant c’est dans les solutions de téléchargement qu’il faut miser.

    Sauf que de nos jours, les Al Capone sont à l’autre bout du monde dans des pays qui s’en foutent pas mal des Kennedy.

  4. w

    Bon article.
    Quid des trackers torrent privés ?

  5. Fabrice Epelboin

    Ca passe dans « ne jetez pas encore le P2P à la poubelle » ;-)
    Ceci dit, je doute que beaucoup soient à l’abri d’Hadopi, ils trouverons un moyen de les pénétrer…

  6. Vie privée

    Non, et puis les VPN, ça va permettre d’éviter tous les « bricolages » des FAI : Le blocage de ports, les DNS menteurs, les histoires foireuses de peering, l’absence de protection de la vie privée (cas des hotspots notament), l’absence d’IPv6, le (futur) NAT à cause de l’absence d’IPv6, etc.

    Encore un peu, et les FAI vont finir par devenir de simples « tuyaux » sur lesquels on se branchera pour avoir ensuite une réelle connexion à Internet, par VPN.

  7. thisisabore

    Très bon article qui résume assez bien le problème.

    Reste la question de savoir pourquoi certaines personnes son prêtes à payer de l’argent pour pouvoir continuer à télécharger « gratuitement ». I’ll va nous falloir un grand mouvement pour défendre le P2P ET rappelerà certaines personnes du grand public que « gratuit » ou libre ne veut pas dire « sans coût ».

    Deux petites remarques pour finir.
    Plutôt qu’ »illétrés digitaux » j’opterais pour « illétrés numériques ». Digital en Français n’a trait qu’aux doigts et à rien d’autre. ;)
    De plus si je ne m’abuse, il conviendrait de parler de chiffrement plutôt que de cryptage (cf. wikipedia fr).

  8. Gonzague

    ahahah l’url SEO de ce billet ;-) tsss

  9. Fabrice Epelboin

    @ Papygeek

    Détrompez vous, Rapidshare est en Suisse, et est allemand à l’origine.

    @ gonzague

    Pas pu résister ;-)

  10. gateway

    Ha bon !
    Plutôt surpris par ce texte, excellent au demeurant . RWW ayant plutôt l’habitude de théoriser sur le sexe des mouches . Donc, merci Fabrice Epelboin et bonne année à vous et aux lecteurs de ce site .

  11. Louis

    Notez que les solutions P2P anonymes et rapides, à la portée de tous, sont déjà disponibles: http://fr.wikipedia.org/wiki/OneSwarm

  12. Fabrice Epelboin

    @gateway

    Avouez que la dernière partie est complètement sur cette optique, non ?

  13. gateway

    @w

    Ton inter­ven­tion n’est pas pertinente puisque la plupart des tra­ckers tor­rent privés préconisent l’usage d’un VPN pour venir chez eux . Donc, on en revient au texte de Fabrice .

    http://www.torrent411.com/

  14. Kobe

    Jdownloader est la solution au direct download, une petite prise en main s’impose mais il gère aussi bien le téléchargement des fichiers que leur décompression, plus rien à faire donc :)

  15. Fabrice Epelboin

    @kobe

    …sauf qu’il faut découvrir, explorer, et trouver l’info dans des milliers de blogs… Objectivement, c’est loin d’être une évidence pour un néophyte (même si ce n’est pas un challenge d’ordre technique).

    Ca marche sur Mac ton truc ? ;-)

  16. moussta

    D’après une discussion avec mes amis geek, Hadopi n’envisagerait que le telechargement illégal sous windows. Donc Linux ou MacOs sont sereins ;)
    Bien joué les vieux qui touchent à des sujets qu’ils ne maitrisent pas le moins du monde.
    Très bon article.

  17. Fabrice Epelboin

    Malheureusement, c’est faux. C’est le mouchard Hadopi qui ne sera disponible que pour Windows, seule façon aujourd’hui de prouver son innocence. Les Mac et Linux n’auront aucun recours (enfin, ça, cela a sauté avec Hadopi 1, Dieu merci, il y aura des recours juridiques finalement).

  18. zoupic

    La guerre est déclarée, elle commence bientôt, messieurs les soldats numériques, il est l’heure de s’armer. Selon votre grade et votre soif de culture, choisissez bien votre arsenal pour avoir accès à la culture.

    Le gouvernement veut du contrôle, les majors veulent continuer de croire qu’ils sont encore au XXème siècle, les citoyens que nous sommes allons leur montrer que nous continuerons de partager culture et divertissement.

    Nous ne payerons pas ce qui ne leur coûte pas plus cher à produire.
    Nous ne nous arrêterons pas de télécharger parce qu’ils le disent.
    Qu’ils dépensent de l’argent pour poser des lois, créent la peur chez les moins avertis, nous continuerons de partager et d’échanger avec tous ce qui représente notre culture.

    Nous n’avons pas l’argent pour remercier tous ces artistes mais nous avons bien le temps et la volonté de contourner les volontés de contrôle des majors.

    Que les artistes se reconnectent avec leur public et nous les soutiendrons.
    Qu’ils redescendent sur Terre et acceptent de partager librement avec nous et nous les remercierons à la hauteur de nos moyens, avec plaisir.

    Que le bit circule et que la culture soit partagée!

  19. Kobe

    @Patrice : Je suis d’accord que ce n’est pas une évidence pour un néophyte :) faut juste s’adapter, en général je pense que les néophytes ont tendance à se tourner pour le moment vers le streaming, et en sont encore bien souvent au p2p. Un jour ils ont bien du apprendre à utiliser ces méthodes, ce n’est qu’une question de temps pour les voir débarquer sur d’autres méthodes, je pense (avec l’aide des non-néophytes).

    C’est un mac user qui m’a parlé de Jdownloader, donc en théorie ça devrait fonctionner ;)

  20. romy

    très bon article. on se rend bien compte que les « pirates » payent tous les mois presque 10€ !!! voir les offres newsgroups par exemple : http://www.start-newsgroup.com

    Plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à essayer de contrer toutes les techniques de piratages, les ayants droits devraient essayer d’innover et de nous proposer des solutions plus attractives !!!! mais non, ils ne veulent pas changer leus buisness models des années 1980… et pensent toujours pouvoir se gaver sur notre dos !!!

  21. Papygeek

    @Fabrice Epelboin : je ne parlais pas forcement de RapidShare qui a justement plus de problèmes avec la justice que d’autres du fait de sa localisation géographique.

    Pour l’instant les serveurs et la bande passante restent très chers dans les pays qui pourraient « quasiment » mettre à l’abris ce genre de sites, mais pour combien de temps ?

  22. Infoenplus

    Bonjour,

    très bon article, complet en plus. Il manque deux sources d’ infos. Pour les newsgroups, http://www.usenetforyou.com/ est un site comparatif pratique pour choisir le meilleur forfait et http://www.vpnblog.net/ pourra compléter le travail de Korben.info pour les VPN

  23. mhd

    Bref, on a pas vraiment de raisons d’avoir peur…

  24. Kévin

    Des solutions pour télécharger illégalement, il y en a une foule …

    Regardez le logiciel Adopy (joli nom n’est-ce pas ? =P) :
    – il permet de télécharger les musiques de Jiwa (et donc d’avoir accès à une bibliothèque musicale assez fournie)
    – il permet de télécharger les vidéos de megavideo/youtube/dailymotion/vimeo/etc… (et sans restriction aucune) : couplé à allostreaming par exemple, cay d’enfer !

    Tout ça pour dire que Hadopi, qui s’en soucie ?

  25. Zetura

    Perso, je connais des non-geeks qui m’ont impressionnés. Ils ont appris à utiliser les newsgroup (GigaNews) comme des grands ;) Décompression, recherche de .nzb sur BinNewz etc. Enfin bref, j’étais étonné :)

    Sinon, moi perso c’est pas recevoir des mails qui va me faire arrêter de télécharger. J’attends la lettre recommandée, ce jour là j’arrêterai. Mais avec les NewsGroup cryptés, y a peu de chance que je la reçoive un jour :)

  26. Joe

    Tres bon article, je partage ton point de vue
    Concernant les Non-Geeks,il y en aura tres peu Zetura à raison je rajoute :
    3/4 des ados savent déja utiliser les News la Mule le Torrent, …
    Ils montreront bien à leur papa attardé comment télécharger sa série préférée.

  27. Cochon

    Sinon il y a toujours une autre solution: L’expatriation.

  28. JS

    Très bel exposé. Clair, simple, précis.

    On devrait l’envoyer à tous les députés ! (ou le leur imprimer, je ne suis pas certain qu’ils sachent se servir de leur email…)

    Merci beaucoup, vraiment. Vive la licence globale !

  29. Michael

    « Que les artistes se recon­nectent avec leur public et nous les sou­tien­drons. »

    Ca me fait toujours marrer quand je lis ce genre de commentaire un peu romantique. Oh, si seulement c’était vrai.

  30. laurent

    Juste une petite remarque, allostreaming n’est pas payant ;)
    Et les sites vers lesquels il « link » (megaupload et megavideo en majorité) sont gratuits aussi, avec des limitations faciles à contourner.
    Ainsi, pour un néophyte il est bien plus facile de télécharger via ces solutions (pas de compression sur megaupload par ex. et megavideo c’est du streaming) que via le p2p à l’époque. De plus, le risque de virus et de fichiers tronqués est bien moindre.
    Et la réputation dans les collèges/lycées à mon avis passent beaucoup dans la capacité à trouver de nouvelles séries/mangas/films avant les autres, puis de les partager sur les réseaux sociaux et les blogs.

  31. M. le malin

    on pourrait aussi ajouter le fait que certains outils facilitent la vie des personnes qui utilisent le direct download de fichiers fragmentés. Je pense par exemple à certains outils un peu gourmands et plutôt performants comme jDownloader :-)

  32. gloupiot

    @Fabrice Epelboin: Dans les ngs, tu as fait une petite erreur, free autorise tacitement quelques ngs (bon, ok, yen a plus que 3 d’interressant), ce n’est plus l’offre pléthorique d’il y a 2 ans avec les warez quebecois, mais on peut encore trouver des trucs sympas.

  33. gloupiot

    pour ceux qui ne connaissent pas le terme NGS, je parlais des newsgroups.

  34. Fabrice Epelboin

    Certes, certes, mais ils ne gardent pas 2 ans d’archives comme certains ;-)))

  35. gloupiot

    C’est vrai, hélas…. Finalement comme tu dis, cette loi à la con va faire le beurre de giganews et Cie, et comme je suis à 70 metres d’une borne free…

  36. gateway

    @gloupiot

    Giganews propose aussi un VPN et ils vont probablement tous s’y mettre …

    http://www.giganews.com/vyprvpn/index.html

  37. Dave

    Euh… le coût de l’usenet a tendance a être nettement exagéré. Une connexion 2.5 mbit pendant 1 mois suffit largement à se procurer bien plus que ce que plusieurs individus moyens regardent (quantitativement) à la télé, et rien n’oblige à prendre ça tous les mois… (un mois sur 3 au bon moment permet d’être bien plus « cultivé » que la moyenne)

    Avec le SSL, le 2.5 mbit usenet est à 2.95 euros (voir lien dans champ URL) via hitnews qui propose des serveurs européens (mais par contre, pas autant de rétention que chez astraweb en offre illimitée, plein débit à 11$ : http://www.news.astraweb.com/specials/kleverig-11.html).

  38. Lars

    ouais…
    payer pour pirater (VPN payant, NG payant pour avoir vraiment des choses intéressantes… ou alors être chez Free, DDL payant sinon c’est très limité (1 fichier par jour, BP limité en gratuit ou un truc du genre), etc) on a vu plus intelligent…

    il manque tout le pan le plus intéressant et gratuit (f2f, oneswarm, darknet, i2p, etc…)

    et dans le lot oneswarm est une petite bombe à mon sens

  39. gateway

    Il faut voir aussi le bon côté des choses . L’anti-hadopisme va devenir une branche de l’informatique à part entière et ça va créer beaucoup d’emplois ;)

  40. Fabrice Epelboin

    @lars

    une petite bombe… potentielle… pour l’instant, ça se construit, tu en conviendra.
    Par ailleurs, tout cela est réservé à une uber élite, là je parle de chose qui sont en pleine explosion, pas du futur du P2P (f2f, etc) qui, c’est clair, n’a pas dit son dernier mot, loin, très loin de là…

  41. tyran

    Et IRC ? ^^

  42. Mr Xhark

    C’est moche de jouer sur le SEO pour s’attirer des visiteurs qui refermeront aussitôt la page ! Je sens que le tôt de rebond va en prendre un coup :)

  43. Fabrice Epelboin

    Pourquoi donc ?

    La page correspond parfaitement a la requete. Le taux de rebond est tout a fait normal et le temps passé sur la page laisse penser qu’elle est lue entierement.

    Il est où le probleme ?

  44. w

    @gateway : mon intervention n’était peut-être pas pertinente (je voulais juste compléter un peu…), mais vu l’URL que tu me cites, il me semble qu’on ne parle pas tout à fait de la même chose.

    Il existe une multitude de trackers privés (« vraiment » privés : nom quasiment introuvable sur Google, difficulté d’accès, quelques milliers de membres seulement), avec au moins la même spécialisation et le même aspect communautaire que les blogs rapidshare.
    Ca me fait penser un peu aux hubs DC++ à une époque.

    D’ailleurs, l’article en parle, donc soit j’ai mal lu la première fois, soit cela a été rajouté !

  45. gateway

    @w

    Oui w . Mais j’ai choisi ce lien parce que la page était accessible sans inscription au tracker ;) . Mes meilleurs voeux pour la nouvelle année .

  46. Evil

    Porsche et pas Porshe ; )

  47. germain

    « Rappelons, au passage, que remplir légalement un iPod de dernière génération coute, grosso modo, le prix d’une Porshe Carrera d’occasion ».

    C’est quoi cet argument moisi? Ca prouve quoi? Rien du tout. Les iPods cités sont généralement achetés parce qu’ils peuvent servir de disque dur externe portable, et ce sont ceux qui se vendent le moins au profit de modèles plus modestes en mémoire.
    Et puis même, c’est de la comparaison à la noix, même les neuneus de Combien Ca Coûte n’osent pas en faire des comme ça! J’aimerais que tu développes et nous expliques en quoi le prix du remplissage intégral d’un disque dur externe prouve qu’un produit téléchargé est cher à l’unité. Parce que ta comparaison, on peut s’amuser… tiens, prenons une feuille de papier, prenons son prix unitaire, calculons combien on en rentre dans un gros camion et … oh! ça fait le prix d’une maison! Tu te rends compte!! Qu’est-ce que c’est cher le papier, foulàlààà.

  48. germain

    [...]Suite :
    Quand on veut dire qu’un produit est cher, on s’y prend autrement. Par exemple, dans le cas d’un mp3 acheté sur l’iTunes Store, on cherche comment vont être répartis les 0,99 euros qu’on file, à savoir combien touche Apple et pourquoi, combien touche le label et pourquoi, combien touche l’artiste et pourquoi. Ca s’appelle se documenter, principe essentiel quand on prétend faire un article. Dire qu’un produit à un euro ça coûte cher quand on en achète 70.000, c’est vraiment qu’on sait pas quoi dire :D

  49. Fabrice Epelboin

    Mon point n’est pas d’analyser la répartition du prix de vente d’un mp3 mais le coût global théorique pour un consommateur qui les achèterait légalement, et de constater que les usages, ainsi que le matériel proposé à la vente, racontent une toute autre histoire.

    Quand à vos insultes sur le calcul du prix d’une Porsche et sur l’usage réel ou supposé d’un iPod, je vous renvoi à Apple, c’est marqué dessus (vous noterez les innombrable produits du même genre qui usent du même argument, comme la capacité des DD, de plus en plus fréquement exprimé en DivX)
    Vous noterez au passage qu’il faut être complètement con pour acheter un disque dur portable aussi cher.

  50. germain

    La différence, c’est que ce n’est pas l’Etat ni l’industrie du disque qui vendent des disques durs et des iPods. Il y a d’un côté des vendeurs de matériel qui ciblent des clients potentiels qui auraient 40.000 chansons à disposition sans se soucier de savoir s’ils les ont achetés ou non et de l’autre les vendeurs de contenu qui aimeraient bien que ces 40.000 chansons aient été intégralement traduites en monnaie. Donc balancer à ces derniers « vous avez vu le prix que ça coûterait de remplir ce que vendent les fabricants? » ne sert à rien dans le débat.

  51. Fabrice Epelboin

    Le marketing, vous connaissez ? Cela consiste a créer des produits qui correspondent aux attentes du public. Apple est assez bon, parait-il. Donc oui, ça apporte au débat en ce sens que cela donne un aperçu très clair de la façon dont ceux qui dominent le marché de la musique aujourd’hui, Apple, perçoivent les usages en cours sur ce marché.

  52. Linux Manua

    Les non-geeks, ils utilisent déjà la plus efficace des méthodes : Le Beer to Peer

    Le principe est ultra simple : lors d’une soirée, chacun apporte son disque dur externe USB. A la fin de la soirée, des centaines de films sont echangés.

    De toutes les méthodes existanes, c’est encore la plus simple et la plus efficace.

  53. Fabrice Epelboin

    « Beer to Peer »… je connaissais pas cette terminologie, mais on doit parler des Sneakernet non ? :-)

    J’aime bien le terme, pense à le déposer ;-)

  54. germain

    oui… cite-moi à quel moment j’ai dit le contraire. Par contre, explique-moi en quoi ça sert le débat parce que ça, à part un « oui ça sert le débat », y a toujours pas de développement clair.
    Comprends bien : je suis pour le libre échange, mais l’argument foireux du baladeur mp3 et du disque dur qui sont vendus pour ça décrédibilise totalement le discours. Même les geeks adolescents s’en sont lassés, et c’est dommage parce qu’à eux, on peut leur pardonner plus facilement.

  55. Fabrice Epelboin

    Germain, deux choses :

    1) Après le « oui cela sert le débat », je fais un point d’argumentation que vous semblez ignorer (ou ne pas avoir pris le temps de lire, ce que vous semblez assumer en revendiquant le droit de critiquer sans lire un argumentaire jusqu’au bout).

    Ce point, une fois de plus, est que l’on peut estimer que le succès d’un produit est lié à son adéquation avec une attente des consommateurs, et que celui de l’iPod semble indiquer qu’une collection de 160Go de musique n’est pas quelque chose d’ahurissant, que 160Go de musique représentent à l’achat une somme folle, et donc que l’on peut raisonnablement estimer que ces iPod sont remplis de musique « piraté ». Les usages en cours sont donc de facto sans rapport avec le modèle économique que veulent imposer par la loi les majors. CQFD (et mon point s’arrête là).

    2) Le libre échange est une doctrine économique liée au libéralisme économique, je crois que vous pensez à autre chose. Culture Libre, logiciel libre, je ne sais pas, quelque chose de libre, mais vraisemblablement pas le libre échange, non ?

  56. germain

    oh mon dieu, non, un lien qui pointe vers un post où je dis ne pas avoir lu ton article en entier! Je me cache, honteux, tu as gagné, tu es le plus fort.

  57. Fabrice Epelboin

    Va, jeune padawan, je te pardonne.

  58. Fabrice Epelboin

    Tiens, Germain, il y a un geek adolescent qui parle de ca, justement (le troisième). A-t-il lu ce billet ? J’en doute, mais il fait le même calcul…

  59. claude

    J’adore ces artistes qui vous font la morale (ne pas télécharger ), qui font de l’argent en France et vont le planquer en Suisse ou ailleurs halliday, aznavour, noah,etc……………….

  60. h4ck3r

    Greetz to all T3am !! :-))

    DTC hadopi !!

  61. Clem

    Bon article, merci. Juste quelques inexactitudes pas forcément méchantes, notamment pour la partie streaming : allostreaming n’est pas payant, et les films disponibles en streaming sont téléchargeables, donc de là déplacables sur autre-chose (BOX, DVD…) pour être regardés sur grand écran.

  62. sigma

    Aaah, chuis dégoutée, moi ado 17ans pas si geek que ça finalement, ne comprend rien à la moitié de l’article. Les solutions que vous donnez sont peut-être efficaces mais perso je refuse de me payer un abonnement, même si les coûts sont ‘infimes’ (je préfère faire autre chose de mes 10€ par mois).
    Le système est-il tellement bien rodé que chaque téléchargeur non-geek va forcément se faire prendre? Je n’espère pas, car je n’ai ni les moyens ni l’envie de casser mon cochon-tirelire pour un cd à 20€, comme tout le monde j’imagine. En attendant je continuerai de télécharger ma musique en croisant les doigts pour ne pas recevoir le haï avertissement de notre aimé gouvernement.

  63. bonninjm

    Je suis dans l’ensemble d’accord avec l’analyse. Mais il y a un argument qu’on a beaucoup entendu et qui ne me paraît un peu exagéré, il me semble par ailleurs aller dans le sens des senseurs (« tous des pirates »).
    Je pense que peu de gens (y compris) les plus jeunes remplissent leur iPod classique de musique payante ou piraté. On peut mettre dans un iPod beaucoup d’autres choses : photos, films ou séries, émissions de radio. De plus en plus d’université ou école utilisent à l’étranger le podcast audio et/ou vidéo. Beaucoup de ces contenus sont accessibles gratuitement et permettent de remplir rapidement un disque dur d’iPod.

  64. louuis

    Merci pour l’article très clair.
    Petite question, j’ai le même mail depuis mes debuts hésitants sur internet en 1995. et n’en utilise pas d’autre.
    Comment HADOPI peut elle le connnaitre ????

  65. Fabrice Epelboin

    Si vous l’avez donné à votre FAI, Hadopi y aura accès, si vous avez donné un mail inutilisé à votre FAI… Tant pis pour vous…

  66. azulejo

    Bref, il faut payer encore et toujours payer et en fait on tourne toujours en rond dans ce monde et cette société capitaliste pourrie !!!
    Comme d’habitude c’est les plus pauvres qui vont payer les pots cassés et l’adoption d’hadopi et c’est écoeurant !!!
    Fuck Sarkosy et son gouvernement de Fachos !

    Site web : http://npatroyesaube.canalblog.com/

  67. Guiz

    J’aime bien le raisonnement qui consiste à dire que puisque c’est trop cher de télécharger légalement (le coup d’une porshe d’occase) c’est normale que les gens le fasse illégalement. Et que donc manifestement la pauvreté des uns signifie de voller aux autres (appliqué à tous les coup ça serait marrant, surtout qu’un Français doit rapidement trouver plus pauvre que lui).
    On atteint commence à atteindre un sommet de raisonnement quand le journaliste affirme que les gens n’ont pas la capacité de remplir légalement leur ipod « ce qui donne une idée de l’augmentation phé­no­mé­nale de l’argent de poche des adolescents, ou de leurs pratiques illégales (je vous laisse choisir) » à supposer qu’on ne puisse pas transformer ses propres disques en Mp3 (ça c’est légal), qu’on n’y stock pas de photo, qu’il n’y ai aucun film couteux en place (dont certains téléchargeables gratuitement légalement comme la musique sans ayant droit mais sans doute hors de porté de la culture jeune libre et rebelle, j’y reviendrai).
    Bref l’argument de type « c’est tellement grand que pour le remplir il faut frauder » est d’en l’absolu valable aussi pour un baignoire (et le fameux camion). Et utiliser la fraude, c’est sans doute toujours une liberté quand ce n’est pas moi qu’on vole?
    Le pic étant « Les internautes seront-ils réduits à une période de disette culturelle? » où on verse une larme (si si) tout en se demandant de quelle culture on parle (celle qui passe en boucle au super U du quartier à grand frais de pub et formatée par le grand capital pour plaire aux masses me laisse rêveur, mais j’imagine qu’un vrai jeune libre et rebel se doit d’y avoir accès) et surtout dans quelle mesure une personne qui n’a que sa radio, youtube et la télé, est moins cultivée qu’un type avec ipod (on se demande même comment le type avec ipod fait pour connaitre les titres de musique à télécharger avant de les avoir écouté…).

    Je passe sur le point de raisonnement vaseux quand l’auteur sous entend qu’il vaut mieux que les gens téléchargent illégalement avec les moyens « d’avant » plutôt que de passer par une mafia payante et générer des revenus pour celle-ci (dailleurs c’est bien connu aucun site de téléchargement n’a de liens avec de la publicité qui s’affiche… c’est sans doute par altruisme). Mais bon dans le même style, c’est sur que vu comme ça, il vaut mieux être violeur d’enfant qu’initiateur de génocide….

    En fait les gars qui justifient d’une fausse liberté (limitée à leur propre liberté en opposition aux droits des autres) et arguent d’un accès universel à la culture pour voler ils me gavent. Faut assumer. Le problème de sécurisation des biens ne justifie pas de les voler à bon compte.
    Pour la culture pas chère lls n’ont qu’à utiliser la radio et aller dans les musées nationnaux le premier dimanche du mois, c’est gratos et les musées aussi ont souvent une partie de leur collection issue du vol et de la spoliation (pour le côté rébellion)… Heureusement pour monsieur tout le monde, la culture existait avant internet.

    Il y en a un peu raz le bol du mythe de la culture gratuite, c’est ça qui va tuer la culture de masse, pas le fait que les artistes qui la génère et les gens qui la conserve demandent de l’argent le boulot. Si on trouve que la qualité de l’œuvre ne mérite pas de rémunérer l’auteur, c’est un droit, mais dans ce cas là on l’a prend pas non plus.

    Pour en revenir aux moyens, finalement le plus sur c’est d’avoir un gars qui le fait pour toi et échange les données de disque à disque.

    En fait tous les « trucs » pour contourner la surveillance (trucs de plus en plus compliqués et demandeur de compétences externes) vont nécessairement aboutir sur un contrôle amplifié des réseaux et on aura Hadopi 2, 3, 4 et dans quelques années à moins d’être ingénieur informaticien spécialisé en sécurité réseau et transfert (ou payer une « license globale illégale » à un site mafieux) il sera impossible d’aller sur le net en toute liberté et sans intention de nuire parce que des boulets auront voulu tout contôler parce que d’autres boulets veulent tout avoir gratos.

  68. Guiz

    J’aime bien le raisonnement qui consiste à dire que puisque c’est trop cher de télécharger légalement (le coup d’une porshe d’occase) c’est normale que les gens le fasse illégalement. Et que donc manifestement la pauvreté des uns signifie de voler aux autres (appliqué à tous les coup ça serait marrant, surtout qu’un Français doit rapidement trouver plus pauvre que lui).
    On atteint commence à atteindre un sommet de raisonnement quand le journaliste affirme que les gens n’ont pas la capacité de remplir légalement leur ipod « ce qui donne une idée de l’augmentation phé­no­mé­nale de l’argent de poche des adolescents, ou de leurs pratiques illégales (je vous laisse choisir) » à supposer qu’on ne puisse pas transformer ses propres disques en Mp3 (ça c’est légal), qu’on n’y stock pas de photo, qu’il n’y ai aucun film couteux en place (dont certains téléchargeables gratuitement légalement comme la musique sans ayant droit mais sans doute hors de porté de la culture jeune libre et rebelle, j’y reviendrai).
    Bref l’argument de type « c’est tellement grand que pour le remplir il faut frauder » est d’en l’absolu valable aussi pour un baignoire (et le fameux camion). Et utiliser la fraude, c’est sans doute toujours une liberté quand ce n’est pas moi qu’on vole?
    Le pic étant « Les internautes seront-ils réduits à une période de disette culturelle? » où on verse une larme (si si) tout en se demandant de quelle culture on parle (celle qui passe en boucle au super U du quartier à grand frais de pub et formatée par le grand capital pour plaire aux masses me laisse rêveur, mais j’imagine qu’un vrai jeune libre et rebel se doit d’y avoir accès) et surtout dans quelle mesure une personne qui n’a que sa radio, youtube et la télé, est moins cultivée qu’un type avec ipod (on se demande même comment le type avec ipod fait pour connaitre les titres de musique à télécharger avant de les avoir écouté…).

    Je passe sur le point de raisonnement vaseux quand l’auteur sous entend qu’il vaut mieux que les gens téléchargent illégalement avec les moyens « d’avant » plutôt que de passer par une mafia payante et générer des revenus pour celle-ci (dailleurs c’est bien connu aucun site de téléchargement n’a de liens avec de la publicité qui s’affiche… c’est sans doute par altruisme). Mais bon dans le même style, c’est sur que vu comme ça, il vaut mieux être violeur d’enfant qu’initiateur de génocide….

    En fait les gars qui justifient d’une fausse liberté (limitée à leur propre liberté en opposition aux droits des autres) et arguent d’un accès universel à la culture pour voler ils me gavent. Faut assumer. Le problème de sécurisation des biens ne justifie pas de les voler à bon compte.
    Pour la culture pas chère lls n’ont qu’à utiliser la radio et aller dans les musées nationnaux le premier dimanche du mois, c’est gratos et les musées aussi ont souvent une partie de leur collection issue du vol et de la spoliation (pour le côté rébellion)… Heureusement pour monsieur tout le monde, la culture existait avant internet.

    Il y en a un peu raz le bol du mythe de la culture gratuite, c’est ça qui va tuer la culture de masse, pas le fait que les artistes qui la génère et les gens qui la conserve demandent de l’argent le boulot. Si on trouve que la qualité de l’œuvre ne mérite pas de rémunérer l’auteur, c’est un droit, mais dans ce cas là on l’a prend pas non plus.

    Pour en revenir aux moyens, finalement le plus sur c’est d’avoir un gars qui le fait pour toi et échange les données de disque à disque.

    En fait tous les « trucs » pour contourner la surveillance (trucs de plus en plus compliqués et demandeur de compétences externes) vont nécessairement aboutir sur un contrôle amplifié des réseaux et on aura Hadopi 2, 3, 4 et dans quelques années à moins d’être ingénieur informaticien spécialisé en sécurité réseau et transfert (ou payer une « license globale illégale » à un site mafieux) il sera impossible d’aller sur le net en toute liberté et sans intention de nuire parce que des boulets auront voulu tout contôler parce que d’autres boulets veulent tout avoir gratos.

  69. Guiz

    J’aime bien le raisonnement qui consiste à dire que puisque c’est trop cher de télécharger légalement (le coup d’une porshe d’occase) c’est normale que les gens le fasse illégalement. Et que donc manifestement la pauvreté des uns signifie de voler aux autres (appliqué à tous les coup ça serait marrant, surtout qu’un Français doit rapidement trouver plus pauvre que lui).
    On commence à atteindre un sommet de raisonnement quand le journaliste affirme que les gens n’ont pas la capacité de remplir légalement leur ipod « ce qui donne une idée de l’augmentation phé­no­mé­nale de l’argent de poche des adolescents, ou de leurs pratiques illégales (je vous laisse choisir) » à supposer qu’on ne puisse pas transformer ses propres disques en Mp3 (ça c’est légal), qu’on n’y stock pas de photo, qu’il n’y ai aucun film couteux en place (dont certains téléchargeables gratuitement légalement comme la musique sans ayant droit mais sans doute hors de porté de la culture jeune libre et rebelle, j’y reviendrai).
    Bref l’argument de type « c’est tellement grand que pour le remplir il faut frauder » est d’en l’absolu valable aussi pour un baignoire (et le fameux camion). Et utiliser la fraude, c’est sans doute toujours une liberté quand ce n’est pas moi qu’on vole?
    Le pic étant « Les internautes seront-ils réduits à une période de disette culturelle? » où on verse une larme (si si) tout en se demandant de quelle culture on parle (celle qui passe en boucle au super U du quartier à grand frais de pub et formatée par le grand capital pour plaire aux masses me laisse rêveur, mais j’imagine qu’un vrai jeune libre et rebel se doit d’y avoir accès) et surtout dans quelle mesure une personne qui n’a que sa radio, youtube et la télé, est moins cultivée qu’un type avec ipod (on se demande même comment le type avec ipod fait pour connaitre les titres de musique à télécharger avant de les avoir écouté…).

    Je passe sur le point de raisonnement vaseux quand l’auteur sous entend qu’il vaut mieux que les gens téléchargent illégalement avec les moyens « d’avant » plutôt que de passer par une mafia payante et générer des revenus pour celle-ci (dailleurs c’est bien connu aucun site de téléchargement n’a de liens avec de la publicité qui s’affiche… c’est sans doute par altruisme). Mais bon dans le même style, c’est sur que vu comme ça, il vaut mieux être violeur d’enfant qu’initiateur de génocide….

    En fait les gars qui justifient d’une fausse liberté (limitée à leur propre liberté en opposition aux droits des autres) et arguent d’un accès universel à la culture pour voler ils me gavent. Faut assumer. Le problème de sécurisation des biens ne justifie pas de les voler à bon compte.
    Pour la culture pas chère lls n’ont qu’à utiliser la radio et aller dans les musées nationnaux le premier dimanche du mois, c’est gratos et les musées aussi ont souvent une partie de leur collection issue du vol et de la spoliation (pour le côté rébellion)… Heureusement pour monsieur tout le monde, la culture existait avant internet.

    Il y en a un peu raz le bol du mythe de la culture gratuite, c’est ça qui va tuer la culture de masse, pas le fait que les artistes qui la génère et les gens qui la conserve demandent de l’argent pour le boulot. Si on trouve que la qualité de l’œuvre ne mérite pas de rémunérer l’auteur, c’est un droit, mais dans ce cas là on la prend pas non plus.

    Pour en revenir aux moyens, finalement le plus sur c’est d’avoir un gars qui le fait pour toi et échange les données de disque à disque.

    En fait tous les « trucs » pour contourner la surveillance (trucs de plus en plus compliqués et demandeur de compétences externes) vont nécessairement aboutir sur un contrôle amplifié des réseaux et on aura Hadopi 2, 3, 4 et dans quelques années à moins d’être ingénieur informaticien spécialisé en sécurité réseau et transfert (ou payer une « license globale illégale » à un site mafieux) il sera impossible d’aller sur le net en toute liberté et sans intention de nuire parce que des boulets auront voulu tout contôler parce que d’autres boulets veulent tout avoir gratos.

  70. Jey

    Sachant que toutes ces solutions de VPN ou autres finalement sont payantes et que pour 9,99€/mois sur Deezer ou Spotify je peux accéder à toute la musique que je veux même en mobilité et même en offline je ne vois pas pourquoi je devrais me faire chier à trouver une ruse payante :-) !

  71. fgabriel

    Bon, je vais paraître comme le canard boiteux ici, mais je vais quand même défendre hadopi:

    - Hadopi est une loi utile pour établir ce qui est moralement acceptable et ce qui ne l’est pas. Elle est destinée au plus grand nombre de nos concitoyens. Elle n’est pas censée éradiquer le téléchargement illégal. Il y aura toujours des geeks qui sauront la contourner, mais c’est comme pour le commerce des stupéfiants. A 10 ans avec notre appareil dentaire, on a tous appris que la drogue, c’est de la merde. Puis à 15 ans avec nos boutons d’acné, on a tous fumé du shit, ouais c’est cool. Enfin à 30 ans avec nos enfants et la Renault Scénic, on apprendra à nos gamins que la drogue, c’est de la merde. (en gros, les geeks, ce sont les boutonneux attardés)

    - Hadopi m’évite de payer la taxe de la license globale. Si je sais comment télécharger sans me faire prendre, je ne verrai pas pourquoi je devrai payer une licence globale. Et si je suis honnête et télécharge légalement, je ne verrai pas pourquoi je devrai payer pour les gens qui téléchargent illégalement.

    Donc Vive Hadopi!

  72. JM

    La culture devient gratuite en ligne, les gens aiment ça, ça sert à tout le monde, point barre.

    Les musiciens vivront de concerts, performances.
    Les réalisateurs vivront de projections en salle et d’évènementiels.

    Quant aux ordures qui pour leur seul petit intérêt essaient de tuer ce merveilleux concept qu’est Internet, et s’en prennent aux droits fondamentaux des individus pour cela, qu’ils rejoignent l’enfer des nuisibles :)

    Ah, j’oublais… Les emplois… Il y aura des centaines de métiers nouveaux qui seront créés au sein de ce nouvel écosystème, et Sacem, Universal, et autres malsains n’ont rien à faire là dedans.

    Et c’est avec un régal sans borne que je verrai dans quelques années les blogs annoncer la faillite de ces monstres, et j’espère la dépression nerveuse de larbins ignares tels que Nègre et Albanel.

    Aaaah, ça fait du bien :)

  73. LE GALL

    A l’attention de l’auteur

    Petit rectificatif concernant le streaming. Il est possible de regarder les films sur son écran TV en le reliant au PC par un cable idoine.

  74. Fabrice Epelboin

    Oui, certes, mais franchement… pas bien pratique… Maintenant, dans une chambre d’étudiant, je conçois, mais dans mon salon, non merci. C’est tellement plus pratique d’ouvrir une connexion FTP sur sa Freebox et d’y déposer un DivX ;-)

  75. Mouarff

    Personnellement ce qui m’enerve le plus dans les dispositifs tels que Hadopi c’est le fait que les benefices des majors croîssent toujours, chaque année les salles de cinema sont plus frequentées que l’années précédentes,et chaque années les places sont plus cheres, et chaque années ils font plus de benefice que l’année précédente. Dans le domaine de la musique ce sont les festivals et les concerts qui sont plus frequentés ces dernières années qu’avant. Alors certes c’est plus compliqué d’organiser un concert que d’imprimer un album à la chaine, mais bon je pense qu’il serait temps que ces gens-la sortent de leur modele economique qui consiste à s’en mettre plein les fouille en un minimum de matiere fournie et qu’ils utilisent tout le temps qu’ils passent à chercher de meilleurs moyens de se faire du fric avec du vent, sur des nouveaux concepts qui donneront aux gens l’envie de participer malgrès la dépense.
    Un exemple, personnellement Avatar est un film qui j’ai beaucoup apprécié, je ne l’aurais pas telechargé car l’experience de ce film en 3D sur grand écran n’est pas comparable à ce qu’on peu avoir à la maison.
    Luttons contre le piratage par l’originalité et la qualité et non par la répression et le totalitarisme :p

  76. Ppol

    SVP quelle est l’utilité de trucs comme « Scroogle Scraper » qui affirme créer de nouveaux IP à chaque connexion ; ou « Metarecherche » qui affirme ne pas garder l’IP du contrevenant… Merci

  77. Fabrice Epelboin

    Ca ça sert à ne pas donner d’information sur vous à des moteurs de recherche, c’est un tout autre problème ;-)

  78. Belotti

    Sinon, avez-vous déjà maté un Blu-ray de 50 giga sur un écran full Hd ?
    Moi oui, et depuis ben.. le dvix je ne peux plus.. c’est d’ailleurs le problème récurent quand on achète un écran plat de plus d’1 m. les pixels du dvix deviennent gros comme des rubicubs ;D. Bref, du coup je loue mes 2 blu-ray pour 4€ au vidéo-club et désormais je rentre et je reste dans le monde de la haute définition..

  79. Belotti

    Sinon, avez-vous déjà maté un Blu-ray de 50 giga sur un écran full Hd ?
    Moi oui, et depuis ben.. le dvix je ne peux plus.. c’est d’ailleurs le problème récurent quand on achète un écran plat de plus d’1 m. les pixels du dvix deviennent gros comme des rubicubs ;D. Bref, du coup je loue mes 2 blu-ray pour 4€ au vidéo-club et désormais je rentre et je reste dans le monde de la haute définition en attendant l’UHD qui arrive du Japon, comme dab’

  80. Porfi

    Ah ben, le Guiz, c’est simple, t’as TOUT FAUX!
    Faut juste que t’apprennes à lire correctement les articles.
    Mais comme t’es un bon garçon, tu vas me relire tout ça jusqu’à ce que ça rentre bien dans ta petite tête. Comme ça, ça t’évitera de répondre à côté. Surtout pour dire des trucs dont tout le monde se cogne en faisant étalage d’une grave méconnaissance du monde qui t’entoure.
    A part ça, bonne nouvelle:
    hier à la téloche, ils ont annoncé le palmarès des plus gros revenus du show-biz en 2009. Pas de surprise, malgré sa maladie nosocomiale, c’est Johnny qui palpe le plus. Après y’à Mylène. Mais figurez-vous que juste (je crois) après, y’avait celui qui a sorti « toi et moi, et tous les autres », vous savez, le truc lancé sur internet.
    Vous savez ce qu’il a palpé en 2009: 15 millions d’euros! C’est pas top ça?
    Alors les schémas simplistes du genre tu voles une baguette de pain à ton boulanger, outre que c’est quand même une belle citation inconsciente de Jean Valjean, laissez-moi doucement pouffer.
    Bon, vous me direz, les artistes, ils ont de gros besoins, 15 millions pour eux, c’est juste de l’argent de poche. Et puis lui, c’est de la vente après promo gratuite.
    N’empêche, ça montre bien, comme une partie de l’histoire de l’Art, que les grandes pointures de demain seront celles qui auront su trouver un revenu adapté aux conditions économiques (et surtout technologiques) nouvelles.
    En attendant, ayons une pensé émue pour les saltimbanques et tous les crève-la-faim.
    Eux qui, de toutes façon, internet ou pas, n’auront jamais roulé sur l’or.
    Allons les voir sur scène, ça soulagera notre rachis, même si les fauteuils sont de mauvaise qualité.
    Et ça nous distraira un moment de ces larmes indécentes que versent les crocodiles du biz.
    Quant à ceux qui parlent de maffia, je leur conseille vivement la lecture de Gomorra, ça leur permettra de sortir du monde merveilleux de Bambi, et de découvrir à quel point certains secteurs de l’économie sont littéralement vérolés.
    De toutes façon, une bonne bio de Sinatra vous édifiera également sur les rapports entre maffia et industrie culturelle.

  81. CHADOPI

    L’auteur de cet article mets le doigt sur les problèmes de notre société on pourrait en préciser les enjeux :
    Le système actuel contrôlé par les majors a pour but le profit, mais pas la richesse et la diversité culturelle (que l’on retrouve plus facilement sur un site P2P qu’au supermarché du coin)
    Les « artistes » qui bénéficient le plus de ce système (qui pour une bonne partie vivent de leurs rentes de la sacem depuis trop longtemps sans contribuer à la créativité artistique et ont oublié depuis bien longtemps ce que veut dire oeuvre d’art)veulent garder leur « privilège » de même que les majors leur manne financière,
    Ce système n’est pas fait pour être équitable pour la création, ce système est équitable pour la CONSOMMATION, voila l’enjeu derrière la Loi Hadopi,
    Cette loi a été créée par l’industrie pour maintenir l’industrie et ceux qui en profitent (Johnny, Obispo, Goldman, Dion, La variété française dans tte sa splendeur), PAS POUR AIDER les JEUNES ARTISTES qui veulent en vivre,
    ceux là n’auront jamais de quoi subsister de leur musique avec ce système!!!!
    d’où la question derrière : Comment Concevez vous aujourd’hui la culture dans votre pays ???
    je pense que la réponse serait un système plus équilibré, qui encourage davantage la création et les risques artistiques, de même que la musique « vivante » les concerts et les spectacles,
    et ce système nous y arrivons doucement par la force des choses, nous voulons tous faire vivre nos artistes, si nous pouvons les payer plus MODESTEMENT et DIRECTEMENT, pour cela les Anti-Hadopis auront toujours une longueur d’avance, reste à nous tous de trouver et proposer des nouveaux Systèmes, des nouveaux modèles qui encourage la richesse et la diversité et qui rémunèrent CEUX QUI CREENT et non pas CEUX QUI PROFITENT,

  82. Mat

    Moi j’ai un ipod nano 4go. Le remplir me coute le prix d’une Fiat panda 1999
    http://cote-auto.lacentrale.fr/cote-auto-fiat-panda-1.0-1999.html
    Je dis ça je dis rien.

  83. Fabrice Epelboin

    Voilà qui est bien plus raisonnable :-)

    Deux questions cependant :

    1) Est-il remplit ?
    2) Ca vous a vraiment couté l’équivalent d’une Fiat Panda pour le remplir ?

  84. TutoTop

    Vous dites que pour les moins Geeks les newsgroups c’est compliqué…
    Voici un tutorial complet pour les moins Geeks et les Geeks aussi :D
    http://www.tutotop.net/tutoriel/tutoriel-utilisation-des-newsgroups-telechargement-usenet-de-a-a-z/

  85. Pascal

    Excellent article très précis et très bien documenté. Merci !

    Pas vraiment d’accord cependant avec l’analyse concernant les Newsgroups.

    L’offre Giganews aussi alléchante qu’elle soit est particulièrement chère. Leurs offres à bas prix n’ont que d’intérêt.

    Par ailleurs la recherche de fichiers dans les groupes de news est totalement opaque et peu accessible à un non-Geek, elle requiert un logiciel supplémentaire.

    Enfin, le système de facturation de Giganews est particulièrement rigide et leur service client implacable vous épinglera sans merci à la moindre distraction.

  86. Fabrice Epelboin

    Les newsgroups sont en effet une solution pour geek, c’est loin d’etre evident, par contre, au sujet de Giganews, vous ne pouvez pas décemment vous attendre à ce que leur service client vous accompagne dans vos activités de téléchargement illicite tout de même ? ;-)))

    Leurs tarifs sont élevés, mais leur positionnement est très haut de gamme. Pour tester leur VPN depuis quelques temps, c’est de loin ce que j’ai utilisé de plus performant (et de plus cher).

  87. Pascal

    Concernant GigaNews, je faisais juste un constat. Je sais que les NewsGroup sont performants.

    Mais, j’ai testé le service de GigaNews et croyez moi, ils sont aussi rigides en terme de facturation qu’un fournisseur d’accès. J’ai par erreur sélectionné un mauvais service lors de la souscription, il m’a été impossible d’obtenir la moindre rectification. Avec pour résultat un litige sur mon compte Paypal.

    Alors que d’autres fournisseurs sont beaucoup plus souples en ce qui concerne l’essai et la facturation de leurs services.

    Je trouve cette rigueur totalement incompatible avec la nature du service rendu.

  88. Fabrice Epelboin

    Feedback utile qui leur sera remonté, on ne peut pas en effet vendre une solution haut de gamme sans un service client qui suit. Ils devraient débarquer en France sous peu, avec une antenne commerciale sur place, ça devrait déjà contribuer à améliorer les choses. En tout cas on y sera attentif.

  89. sofia

    slt cava

  90. michel

    Effectivement avec la solution du cryptage SSL incluse à peu près partout les newsgroups me semble être la solution la plus aboutie.. Plus d’infos:

    http://www.tutorials-newsgroup.com/

  91. mbgspc

    Bonjour, juste une petite précision, le streaming n’est pas illégal.
    Sinon, merci pour le post.

  92. Fabrice Epelboin

    Toutes les offres de streaming de vidéo ou presque proposant série TV ou films sont illégales en France, si… Pour ce qui est de l’audio, non, la plupart sont légales.

  93. Jeles

    Rapidshare? http://files6.com/t%C3%A9l%C3%A9charger

  94. elban44

    Une bonne adresse pour télécharger des films en lien direct :
    http://www.microzoom.fr/category/2/

    Pourvu que ça dure !!

  95. elban44

    Une bonne adresse pour télécharger des films en lien direct : http://www.microzoom.fr/category/2/ Pourvu que ça dure !!

  96. Moi

    Pour faire une recherche sur un site tel que megaupload sans passer par un blog le meilleur moyen est de taper dans google : site:megaupload.com NomDuFilm
    J’ai pu retrouver les épisodes de Ken le survivant comme ça lol, introuvables autrement…

    Pour retrouver le site qui a mis le lien je crois que google peut etre notre ami. Donc le mot de passe peut etre retrouvé !

    Il y a aussi des clients bittorrent utilisant des systemes de vnp, payants et peu répondu…

    Il a des fai qui brident les téléchargements du genre p2p mais ça se repercute sur les jeux en réseaux sur lesquels on lag sans retenu… (tiscali l’a fait en Angleterre par ex)

    Pour les fichiers découpés en rar ce n’est pas si dur que ca a maitriser… Suffit d’avoir tout les fichiers et d’en selectionner un et de faire extraire, ca extrait tout les fichiers…

    Le passage par proxy marche bien aussi pour ne pas télécharger en direct…

    Il existe aussi des jeux ou logiciels qui sont excelents mais qui ne sont jamais sorti en France et donc non disponibles dans les commerces français (ou faut payer 10 fois le prix du pays d’origine), ils sont des fois traduits par des « fans » sur ceux disponibles sur le net.

    J’avais remarqué une fois, avant que aol soit racheté, qu’avec ce dernier j’accedais a des sites américains qui n’étaient pas accecibles en France de part l’ip… dont un site de l’armée américaine ou j’ai voulu mettre un oeil car il avait été soit disant pirater par un français donc l’armée américaine en avait sans doute conclut que tout les français étaient des pirates en résultait donc un accés interdit à ce site… Bizarre…

    Télécharger un film qui est passé à la télé, que par ex on n’a pas pu enregistrer, ben c’est illégale !

    En plus rien ne prouve que pour un album de musique on ne dispose de l’original, peut être que le cd était endommagé ou qu’on l’avait télécharger légalement mais qu’a cause des drm on ne pouvait pas le transferer sur son ipod…

    Le site beesik qui propose des mp3 légalement moyennent un pub a visionner n’est pas térrible. 36 fois les mêmes morceaux, mp3 très limités et faut mettre a jour les drm de chaque morceaux tout les mois… Si on a donc téléchargé 2 000 morceaux légalement sur ce site ca nécessitera de faire 2 000 mises a jour de drm par mois soit 24 000 par an ! (on a que ça a faire…)

    D’ailleurs le téléchargement illégal étant répendu comme jamais ça a gravement réduit le nombre d’entrées au cinéma d’avatar… Heu… J’ai oublié de dire qu’il avait dépassé tout les records d’entrées ???

    Puis voir un film entier, dont la bande d’annonce montre les 2 scenes de potables ou parce que l’on ne trouve pas de bande d’annonce et que le titre aléchant pouvant nous faire dire : « Je le regarderai bien pour me faire une idée », c’est grave ! Les gens ayant vu le film pourrait dire que c’est de la merde et ne pas l’acheter 20€ par la suite ! Avoir un gout différent des producteurs deviendra peut être inégale…

    Si on se base sur la loie, je produits une chanson que je mets en vente par le biais d’une maison de disque, je la télécharge et je me fais couper ma connexion Internet pour avoir « piraté » mon oeuvre…

    Une musique de pirater qui coute 0,99 € = grave délit, un pack de licences genre windows servers 2008 à 2 000 € = pas bien (petite tape sur les doigts), (de même pour une licence pour un produit à 30 000 €, si si y’en a mais c’est des progiciels tres dur à maitriser)

    Enfin les éditeurs informatiques se défendent tout seul et ne se plaingnent pas mais les maisons de disques preferent faire des éconnomies en pleurant au pres de l’état pour qu’il leur ponde une loie… (L’état c’est nous, l’état est pour Hadopi, nous ne sommes pas pour Hadopi : Trouvez l’incoérence…)

    Que celui qui n’a pas pour 100 fois plus chere de logiciels, jeux piratés que de musiques, films me jete la premiere pierre ! (J’inderdis aux administrateurs à divulger mon ip ou à la tracer pour que des gens me jetent des pierres lol ;) ) Enfin c’est une moyenne, y’a des gens qui ne téléchargent que des musiques, d’autres que des jeux, d’autres un peu de chaque, etc…

    Enfin si Hadopi est un organisme, donc qui respecte la loie informatique et libertée, on doit pouvoir leur demander d’effacer nos traces lol (Rêve…)

    Sinon instalez un proxy chez un ami et téléchargez en passant par ce dernier ! Comme ça c’est pas vous qui vous ferez couper votre connexion mais votre ami… (Peut servir de vangence contre ex compagne/femme qui c’est barrée avec votre meilleur ami… Ha la s… (Comme le titre d’une certaine chanson paillarde…)

  97. Cyril

    Très bon article, bravo !
    J’utilise pour ma part le VPN de GigaNews depuis sa sortie et j’en suis pleinement satisfait. Il est facile à paramétrer et la bande passante est bonne. Le VPN est pour moi la meilleur des solutions.

  98. popeye

    Dès que la loi Hapodi a été pondue, j’ai fait un calcul simple : 1 mp3 acheté légalement coûte en gros 0.99€ . Sur 1 CD il y a environ 18 morceaux soit total env. 18€ l’album. Le prix du CD dans le commerce! Sauf que vous n’avez pas la qualité Wav, la jaquette, le CD, les textes et autres…donc pour ma part j’ai l’impression d’être le pigeon du « télécharger légalement »! D’accord avec Porfi et CHAPOPI, Internet permet entre autres de trouver des raretés ou des oeuvres originales que les Majors ne sont pas intéressées à nous faire partager (pourquoi?). On nous « vend » de la guimauve en paquet de 12 et la même partout (radio, télé). Comme disait mon père  » c’est de l’abrutissement de masse! ». J’étais pour la licence globale car je trouve normal de rémunérer un artiste. Si celle-ci rémunérait chaque artiste au % de téléchargement.
    Mais bon les lobbies sont puissants, mais sur ce coup là , ils ont tout faux.
    Je donnerais mon argent à la mafia et peut-être un Kennedy viendra remettre les choses à leurs justes places. Au delà de ce sujet, je pense que c’est notre société qui est en danger car « Big brother » est derrière tout cela en ligne de mire. Et c’est cela le plus grave.
    http://www.laquadrature.net/
    Bravo l’article.

  99. direc-actu

    bien et vrai

  100. STEPHANE SIBANI

    Le gouvernement aurait pus opter pour un systême de licence globale l’an dernier, mais ils ont choisis de perdre du temps et vont en perdre encore à essayer de fliquer internet, ce qui est pratiquement impossible, à moins d’habiter en Chine ou en Corée du Nord (et encore…). N’importe qui de moins de 30 ans un temps soit peu versé dans l’informatique cherchera activement à contourner Hadopi, et le contournera. Que les ayant-droit qui ont fait du lobbying contre la licence globale ne viennent pas se plaindre sur le manque à gagner, ils peuvent commencer à se ronger les ongles… Réseau global = Licence globale.

  101. Fabeer

    Avec un pote on partage un abonnement newsgroup a 52 euros pour 13 mois,ca fait 24 euros par an,soit 2 euros par mois…encrypté en SSL,serveur aux pays bas…alors hadopi,rien a faire!!!newsconnection.nl

  102. planreduc

    Pouvez vous me donner un lien pour configurer sur un serveur dédié distant un vpn ou un proxy afin qu’à partir de l’étranger je puisse y faire transiter mes connexions ?

  103. Fabrice Epelboin

    Dans l’immédiat, non, mais si vous revenez ici d’ici quelques semaines, on aura des réponses ;-) (ceci dit, il doit y avoir des pistes dans les liens que j’ai fait sur Korben.info)

  104. maurice

    Bonjour,
    Vous pouvez aussi prendre un VPN qui propose l’accès à des servers US et UK, genre http://www.vpn-discount.com ou strongvpn.com. ça marche parfaitement.

  105. Fabrice Epelboin

    Heu… non, pas vraiment… C’est plus complexe, et choisir un VPN n’est pas si évident. On y reviendra sous peu…

    http://torrentfreak.com/huge-security-flaw-makes-vpns-useless-for-bittorrent-100617/

  106. 21.12.2012

    Bon maintenant qu’il y a Hadopi. Les auteurs et acteurs de biens audiovisuels seront-il sereins ? Pas si sur… mais Disney, Warner… OUI
    Mais ne peut-on pas créer d’autres lois contre les informations diverses et variées, dispensée en ligne ?

    Je pense par exemple à la multitube de sites traitant de l’informatique (monter, dépanner, sécuriser, apprendre s’en servir, etc.) demain les techniciens informatique risque d’être au chômage !
    Mettre des recettes de cuisines en ligne ne risque t-il pas de baisser la fréquentation des restaurants (déjà que l’on peu plus y fumer !), baisser leurs revenus et entrainer leurs faillite ?
    La liste … peut-être très très longue…

    A-t-on adopté une loi pour sauvegarder les métiers de forgerons, carriers ou mineurs contre les lobbies industriels ? NON le temps à passé, la modernisation, une page à était tourné.
    Contrairement à ces temps reculés, aujourd’hui tout passe par des intermédiaires et ce sont eux qui prennent la plus grosse part du gâteau puis pour maintenir leurs pseudo ayant droits
    nous font des lois qui ne les protèges qu’eux.

    J’aime à espérer qu’au 21 décembre 2012 les choses changeront.
    Je ne fais en aucun cas avancer le débat car j’ai l’intime conviction que notre société décroit chaque jour un peu plus. Nous ne sommes que des jetons manipuler par des faiseurs d’argents légal et illégal.

  107. boingboing

    Il parlait d’une Porsche d’occasion ;~)…il y a de très bonnes 911 anciennes dès 20.000€

  108. ElPedro

    Cette loi est extrêmement perverse en ce qu’elle défend un concept parfaitement fondé ; On ne vole pas la propriété d’autrui. Mais dès qu’on pense à qui la met en place sous la pression de quels intérêts, ça donne le vertige tellement l’hypocrisie est énorme. Ces gens là n’ont aucun intérêt à une licence globale tant qu’ils n’en tirent pas les ficelles (donc profit).
    Je trouve obscène le décalage qui existe entre les prix et la promotion des produits « culturels » et les moyens des citoyens lambda. Montrez un steak juteux tout les matins à un chien derrière un grillage, le jour où la porte est ouverte il viendra le manger et il ne sera pas étonnant qu’au passage il vous bouffe la main.
    Personnellement, je m’impose une certaine morale (qui m’est propre, certes…). Pour la musique, je fais avec mes amis pour le tout venant et j’achète ce que j’aime écouter régulièrement.
    Pour les films je sélectionne ce que je télécharge en fonction de la maison de production (auto-robindesboitisme ^^), j’achète le reste. Pour les jeux vidéo, quand c’est possible, j’utilise les démos, sinon je récupère pour tester. J’achète toujours les jeux auxquels je joue.
    Pour les logiciels, je suis fier d’avoir un PC 100 % propre, l’offre libre ou gratuite couvre presque tous mes besoins. Je n’ai acheté que Windows et un ou deux logiciels spécialisés.
    Du coup, je suis à peu près en paix avec ma conscience, d’autant plus que je vais au cinéma et aux concerts régulièrement.

  109. Appli VPN

    Le problème avec cette histoire d’Hadopi c’est que ça va forcer une bonne partie de la population à se diriger vers des solutions ultra sécurisées (cf la définition de « négligence caractérisée » d’après Hadopi), ce qui risque de rendre difficilement détectables certains prédateurs.

  110. Uliamar

    Mais je ne comprend pas à quel niveau ce fait la surveillance:
    Pourquoi le daownload sur megaupload passerai outre les mailles du filet ?

  111. Fabrice Epelboin

    La technologie utilisée par Hadopi ne permet pas de repérer les téléchargement Rapidhare, pour cela, il faudrait mettre en place des techno de shttp://rww.zergy.net/2010/01/12/analyse/deep-packet-inspection-censure-filtrage/urveillance généraliée comme le deep packet inspection

  112. Uliamar

    Merci pour votre réponse,
    Donc quel genre de téléchargement sont intercepte finalement ?

  113. Fabrice Epelboin

    Pour le moment, il s’agit de surveillance et non d’interception, l’interception viendra avec l’installation prochaine de Deep Packet Inspection sur le réseau internet Français, et pour le moment, seul le P2P est surveillé, à moins que vous ne disposiez d’un VPN crypté, et encore, pas n’importe lequel, car ceux ci viennent de réveler de grosses failles, et à vrai dire, il n’y a pas (encore) de solution sures à 100% ET qui ne ralentissent pas terriblement la connexion, mais vous pouvez être sûr et certain que cela va évoluer très rapidement.

  114. Thomas C.

    J’aurais juste rajouter que en plus de mettre des sous dans les poches des réseaux criminel cette loi, poussant les internautes au chiffrement, aide aussi terroristes, pédophile & autres puisqu’il sera encore plus difficile voir carrément impossible de les repérer.

  115. Fabrice Epelboin

    Absolument…
    C’est dans la dernière vidéo en bas de ce billet, d’ailleurs ;-)
    http://rww.zergy.net/2010/07/08/a-la-une/aux-armements-largument-qui-fait-trembler-vivendi/

  116. Crevtte

    Salut tous
    J’ai lu le très bon article et la plupart des réactions mais je n’ai pas vu de critique sur la propriété intellectuelle des œuvres. Elle même à l’origine de tout cette répression qui naît sur le net.
    Un simple constat: quand je demande à mon couvreur de refaire mon toit, ce même couvreur pourrait me réclamer un droit pour chaque utilisation ultérieure de ce toit, non? Après tout, il a fait acte de création en mettent tout son savoir et son art pour me fournir un produit « toit ».
    Par contre, l’auteur, lui, réclame un droit pour l’utilisation de son oeuvre, qu’il n’a créé et travaillé qu’une fois – comme mon couvreur.
    En conséquence, l’artiste ne devrait être rémunéré qu’à chaque performance (ou représentation) PERSONNELLE de son œuvre : le concert, par exemple.
    L’un des plus capitalistes dans l’histoire reste aussi l’auteur qui cherche le hit pour le maximum de rémunération. Il est moteur dans cette volonté de rendement maximal pour un produit unique.
    Je suis artiste à mes heures et j’en ai assez de cette notion de fric qui sous tend n’importe quelle dimension artistique. Je considère que le temps de création devrait être forfaitairement payé (on ne crée pas tous à la même vitesse) et seules les représentations réelles de l’artiste devraient être rémunérées. Les copies des œuvres devraient couter le matériel engagé point barre (et dans le téléchargement…je vous laisse évaluer le cout…).
    Prenons l’exemple du peintre: exige t-il un droit à chaque fois qu’on regarde sa peinture? Je passe sur la spéculation sur le prix du tableau qui ne concerne plus le peintre.
    Pire: rachetez les droits d’une œuvre et vous encaissez sans avoir créé!!!
    On marche sur la tête.
    Dernière note : je suis d’accord sur le fait que les réseaux réellement dangereux vont maintenant mieux s’armer.. Merci HADOPI!

  117. Fabrice Epelboin

    un peu de lecture sur la propriété intellectuelle des oeuvres ? ;-)

    http://rww.zergy.net/2009/02/05/a-la-une/culture-libre-free-culture-lawrence-lessig-ebook/

  118. pipihadopi

    On se croirait dans un état français qui tire vers le communiste avec HADOPI.

    Tu m’étonne que la France est le seul pays à l’avoir acceptez c’est contre les lois européennes.

    Les vieux politiciens qu’ils sont pour ne savent même pas que leurs gamins télécharge illégalement.

    Pour l’état c’est bon pour remonter la crise avec les amendes qu’ils vont amasser.

    Si tu veux éviter les amendes suicide-toi, ils l’auront dans le fillion.

  119. klopin

    Bonjour,

    Ca fait bien causer cette hadopi!

    Un des principes de la nature humaine c’est d’ évoluer, on veut tous améliorer son quotidient et puis quand on y arrive rares sont ceux qui acceptent de baisser leur niveau de vie! c’est le cas des actionnaires planqué derrière ces majors de support de multimédia qui en veulent toujours plus, aujourd’hui on parle de culture, mais on entend de plus en plus régulièrement de industrie du disque, et qui dit grosse industrie dit sytème d’actionnariat, il est peut être là le problème, non,

    un cd (support obsolette) avec les moyens d’aujourd’hui, devrait coûter ceci:
    l’artiste avec 20% de marge (il faut minimum 10% de marge dans toute activité pour survivre), + le producteur avec 20 pion de marge + l’éditeur avec 20 pions de marge, donne un produit fini, avec un gros tirage et un produit de qualité, qui plait aus gens pas un produit « tête de gondole » sur lequel on a payé des droits et pot de vin et accord marketing pour que ça passe à la télé, aux radios, etc….
    le coût final: entre 9 et 10 euros (mais OUI! c’est ce prix qui apparait sur certains albums affichés en prix exeptionnel dans les magasins), donc ces majors savent le faire!

    Personnellement j’ oeuvre dans le spectacle vivant en dilettante en tant que technicien, et des concerts, j’en fais pas mal et les autoproduction de qualité j’en vois pas mal, ces groupes et artistes vendent leurs cd en général à ce prix! Ah oui ça vivote un peu car le coup global de la vie et cher, mais c’est le cas pour nous tous non?

    Et quand je récupère une musique illégallement (Ah le gros mot!), je ne pense pas scier la branche sur laquelle, je travail!

    un budget culture pour le commun des mortels que nous sommes, et forcément limité!
    Donc l’argent que je ne met plus dans les cd, je l’ai peut être mis dans les dvd, dans le lecteur dvd, dans la belle télé lcd, dans l’abonnement internet,etc, et ce par choix, donc c’est vrai qu’il y a eu un manque a gagner pour les majors enfin dans certains secteurs des majors!

    les choses évoluent, et on ne pond pas une nouvelle loi dès qu’un secteur connais des changement et des crises!

    Ma vision est la suivante: le téléchargement est comparable à la pollution industrielle chinoise qui a fait fermer des usines et détruit des emplois!

    Le client final en veux toujours plus, pour moins cher, c’est dans notre nature, alors c’est vrai des « grand esprits » ont écrit des lois et ces actes sont illégaux par rapport à ces lois!

    Mais c’est un comportement humains!

    Des tas de lois sont abrogées car devenues obsolettes, HADOPI le sera!

    Merci d’avoir pris le temps de me lire!

    ET VIVE LE SPECTACLE VIVANT!

    Klopin

  120. MiKo59

    Bonjour à tous.

    A mon sens, le réel problème dans cette loi n’est pas le « flicage » des réels pirates … sous laquelle elle se cache, mais plutôt la responsabilisation des internautes.

    Je m’explique, faut il accepter que, comme on est un internaute, de plus branché en permanence, le fait qu’on se fasse pirater peut nous rendre responsable des méfaits opérés via notre connexion internet ?

    J’ai lancé une discussion sur un forum juridique pour connaitre les réactions des avocats sur ce sujet. Si vous souhaitez la suivre ou même réagir, c’est ici : http://forum.avocannuaire.com/viewtopic.php?f=59&t=36

    On est pas des moutons …

    Qu’en pensez vous ?

  121. Fabrice Epelboin

    D’un point de vue juridique, l’affaire est close, c’est désormais dans les tables de la loi.
    Maintenant, c’est clair que 99,99% des internautes sont incapables de sécuriser leur PC à 100%, l’idée est avant tout de créer un climat d’insécurité, afin de pousser un maximum de personne à installer de façon volontaire un logiciel dit de protection qui est en fait un logiciel espion destiné à vous surveiller en permanence (plus là dessus ici : http://rww.zergy.net/2010/07/30/a-la-une/cahier-des-charge-du-spyware-hadopi-fuit-en-peine-deux-jours/ )

    Maintenant, pour en revenir à votre question, non, c’est inacceptable, c’est d’ailleurs pour cela que l’on proteste, mais c’est très cohérent avec le reste de la politique menée par le gouvernement actuel.

  122. Rosbeef

    Echange 3 x iPod 160 Go avec pleins de musique a l’intérieur contre
    une maison en campagne type F4 avec terrain ^^

  123. Jeremy

    Personnelement pour hadopi j’utilisais Ivacy, mais 10€ / mois sa fait beaucoup.. maintenant j’utilise VPNFacile.fr a 5€/mois payer en audiotel ou cb quand je peut (c’est rare lol), je télécharge au maximum de ma connection c’est a dire 800/900ko/s j’usqu’a 1,5Mo/s la nuit quand orange se lache lol, et tout sa sous les yeux d’hadopi ahahha

    Voila @+

  124. kernings

    Bonjour à tous, Il existe déjà un site pour défendre ses droits face à HADOPI : http://www.avocadopi.com/

  125. nico0702

    Moi je plaint ceux qui recevront le mail ou la lettre alors qu’ils n’ont rien fait.

    « Vous êtes coupable d’être ignorant ». C’est évident, il faut 3 minutes pour péter le wifi de quelqu’un. La petite mamie qui comprend rien à un ordinateur ne va pas comprendre ce qui se passe. Avec sa petite pension, elle devra payer un technicien avec sa retraite pour qu’il désactive son wifi.

    J’ai franchement du mal contre cette politique, c’est une méthode ignoble. Notre système juridique est complétement dépassé par cette lois. C’est du grand n’importe quoi. Les coupables sont les grosses firmes qui ne proposent pas d’offres legales via certificat à des prix alléchants.

  126. nico0702

    Alors oui, je suis pour le piratage, je suis pour les tunnels sécurisés, je suis pour les parfeux, je suis contre le logiciel hadopi qui va scruté ton ordi. Je suis pour les vpns, les proxys, le spoofing d’ip. Allumez ces abrutis qui pondent des lois sans se soucier de ce qui se passe et comment trouver des solutions alternatives au tout contrôle. Allez y que la révolution du numérique commence, j’ai hâte que l’on les fasses passer pour des gros guignols.

  127. bob

    merci jeremy pour ton lien sa marche vraiment http://vpnfacile.fr impressionner je suis lol, thanks man

  128. Blaise Paquier

    Merci Fabrice pour votre article fort intéressant et plein d’enseignements pour un « non-geek » que je suis malgré mes quelques connaissances basiques.

    Je pense malgré tout que votre remarque sur une probable séparation de la société en deux catégories d’individus mérite d’être discutée

    Une réelle barrière à l’entrée s’est installée en terme d’usages. Le P2P n’était déjà pas à la portée de tout le monde, mais les solutions les plus riches listées ici le sont encore moins. Tout cela va contribuer à scinder la société en deux, faisant apparaitre de façon flagrante l’illettrisme digital, et le doublant dans la décennie à venir d’un accès différencié à la culture, selon que l’on soit ou pas illettré.

    Cela laisse à penser que l’accès à la cultureva devenir un accès à plusieurs vitesses selon la population concernée, division causée par toutes ces nouvelles modalités d’accès à la culture.
    Or j’ai l’impression que l’accès à la culture est déjà, aujourd’hui, ou disons avant l’apparition de ce qu’Hadopi essaye contre toute logique de restreindre, scindé en deux (voir plus). Faible, pour les « pauvres » qui ont grossièrement « moins » d’argent à dépenser pour la culture, les besoins vitaux étant primordiaux. Plus important pour les « riches », qui ont la possibilité d’y avoir plus accès.
    En revanche il me semble que le fossé est plus étroit en ce qui concerne l’accès à l’internet, ou tend à le devenir. Devenant petit à petit indispensable, cet accès n’est plus vraiment synonyme de « richesse ». De plus et pour la même raison, les « techniques » nécessaires aux futurs téléchargements seront connues par un public de plus en plus élargi. Sans compter que si les Autorités décident un jour d’aller dans le sens du progrès, il n’y aura plus besoin de manipulations réservés aux grands initiés pour se cacher des miliciens du net. Alors effectivement dans l’optique réaliste des solutions payantes le problème restera logiquement présent avec des personnes qui ne pourront se payer forfait, licence globale ou tout autre nouveau moyen qui verra le jour. Mais j’ai le sentiment qu’à l’inverse de ce que vous dites, l’accès à la culture pourrait devenir dans les prochaines décennies moins différencié qu’il ne l’est aujourd’hui. Ou au minimum ne pas le devenir davantage.

  129. lolzor

    Excellent article, qui sera utile à tous les utilisateurs lambda ne connaissant pas encore cet écosystème.

    Voici un agrégateur de sites de téléchargement direct, vous y trouverez donc un choix énorme, quasiment exhaustif, et d’une qualité généralement convaincante :

    http://Wagglo.com

  130. elban44

    Une bonne adresse pour télé­char­ger des films en lien direct :

    http://www.microzoom.fr/category/2/

    Suffit de s’inscrire ! Pourvu que ça dure…

  131. mac -Ulloth

    « ….. 95 % ….  » changeront de méthode aprés le premier mail !!!
    Et ils auront raison : RE-SIS-TAN-CE ! virons tous ANONYMOUS !!!

  132. DantonQ

     » Les usages en cours sont donc de facto sans rap­port avec le modèle écono­mique que veulent impo­ser par la loi les majors. CQFD (et mon point s’arrête là).  »

    Le problème de ce modèle économique ou plutôt de cette logique est qu’elle tends à vouloir faire disparaitre le droit à la copie privée.

    Hier on enregistrait sans problème sur VHS par exemple, depuis que l’on est entré dans l’ère numérique le plus élémentaire principe de justice fondé sur le droit à disparu au profit d’une criminalisation fondée sur l’usage (qui découle d’un droit pour mémoire).

    Vous cherchiez l’erreur ? La voilà.

    Quand à tout le fratras sur le VPN et l’Usenet j’en vois pas l’intérêt si ce n’est celui d’alléger les bourses des moins geeks que moi… et encore dire qu’il existe des proxy cryptés…

    Vous parliez de moteurs de recherche fonction du contenu… le premier qui aurait du ressortir c’est Google tout formats confondus, puis Youtube pour ce qui est des fichiers audio et enfin Google à nouveau pour les format vidéo.

    VPN Crypté ? Bonne blague à part on a réussi à casser du cryptage quantique avec les 2 vieilles techniques conjuguées que sont le dépassement de tampon et l’homme du milieu. Oups.
    Donc du SSL/TSL foireux (failles connues sur certaines versions entre-autres) comme on en trouve chez certains VPN : lol.
    Mais c’est si facile de pratiquer l’abus de confiance sur des veaux, encore plus que clic droit.

    Les illettrés numériques m’ont bien fait rire aussi, c’est vrai que la syntaxe Google c’est un peu too much pour des geeks autoproclamés qui veulent pas trop se prendre la tête et préfèrent payer en espérant – mon dieu le père noël n’est pas encore mort ?! – avoir la conscience tranquille et ne pas être inquiétés… grave erreur, la plupart de ces fournisseurs sont à l’étranger, quel contrôle ces client ont-ils sur ces réseau ? Aucun. Quelles garanties ? Aucune et encore moins le jour où les pépins commenceront à germer.

    Si vous voulez vraiment être tranquille d’un point de vue juridique, récupérer dans son cache ce qu’on a vu sur YouTube est amplement suffisant et côté poursuite ça va bien puisque les serveur de YouTube sont hors France sans compter le fait que pour eux vous n’avez fait que visionner une vidéo en ligne et rien d’autre (sauf peut-être larguer un commentaire par-ci, par-là).

    Hmm par ailleurs le problème avec vos solutions payantes c’est qu’elles sont toutes traçables, d’une façon ou une autre mais elle sont toutes traçables.
    Banque, opérateurs téléphoniques, FAI (oui il est tout à fait possible de savoir qui passe par un VPN… comment croyez vous qu’il ont remontés les serveur privés de WoW sur VPN à votre avis ?), paiement en ligne etc…

    Donc pour résumer on aura non pas un monde segmenté en 2 mais un monde segmentés en 2 avec n segments dans sous segment 2 du segment 2 :

    - segment des non abonnés au net il y en a ^^

    - segment des abonnés avec :

    * les illettrés numériques (ta voisine germaine) et les innocents (ou les justes c’est selon, pour eux le piratage n’est pas une possibilité, c’est une non possibilité, on y trouve notamment l’honnête homme et des artistes xD)

    * les « pirates » (quoi que le terme sangsues serait plus approprié ^^ leechers) avec :

    # les je-veux-tout-tout-de-suite-mais-j’y-comprends-rien-donc-je-paie

    # les imitateurs (syndrome du « mon pote m’a montré »)

    # les personnes qui possèdent certains savoirs lié au fonctionnement du net et notamment des moteurs de recherche

    # les hackers, on prendra le blackhat comme archétype ^^ (pour eux c’est open bar, et généralement ils sont moins préoccupés par les mangas, mp3 ou par les films mais plus par les failles et les numéros de CB :D)

    # les geeks (Adopter un geek c’est faire progresser le monde mdr)

    # les personnes possédant certaines connaissances « de base » en informatique, réseau, moteur de recherche, SEO, navigation, système d’exploitation, firewall, etc… et aussi parfois des connaissances linguistiques (anglais, allemand, russe, chinois, japonais ^^ et parfois français, oui c’est sûr quand on sait pas écrire correctement on ne risque de ne pas trouver !)

    et encore cette segmentation ne tient pas compte des :
    - administrateurs réseau
    - administrateurs serveur
    - white hats (non ils ont une éthique donc… oubliez ce que j’ai dit)
    - kikoo lol qui polluent tous les forums à la recherche d’iso
    - des linusiens (la majorité des softs tournent mal ou moins bien mais pas tout le temps non plus puis il ont le mooooode du libre ! Arem pardon.)
    - des partages physiques à coup de disques durs d’un terraoctet bourrés au box-office
    - des pommés (désolé mais j’ai pas pu résister depuis le temps que je vois des pommes ceci étant dit j’ai aussi 2 pommes à la maison)
    - des défenestrés (bah oui windows c’est du suicide mais on apprends beaucoup sur soi-même xD)
    - des majors (majors en dl mineur :D )
    - des gens qui veulent du PRON ! xPLSDR.
    - des terroristes
    - des pédophiles
    - des rennes du père noël
    - agents de la CIA
    - agents de la NSA
    - illuminatis
    - nolife
    - fesse-boucs
    - statues de l’ile de pâques
    - des extraterrestre
    - etc…

    Voilà effectivement quand on charge comme un porc sur la mule 24H/24H ou le torrent de bit…
    Mais pour la majorité des gens le DDL est largement sans soucis majeur notamment quand les nom d’archives ne sont pas équivoques et que ces dernières sont munies d’un MDP fort.

    Le problème avec les réseau du type VPN/crypt c’est que ça va donner dans la surenchère niveau chiffrement avec des chiffrement de plus en plus lourd…
    or à ce petit jeu là on sait qu’un chiffrement finit toujours par être cassé… et sauf à vouloir pourrir la toile de fichiers illisibles l’intérêt est des moindres.

    Voilà c’était mes 2 centimes sur le sujet,
    si ça peut aider un pas doué à se payer son VPN – ou pas – tant mieux.

  133. Joam02

    Bonjour a tous,

    il y a des solutions que les majors pourraient proposer au client des FAI comme par exemple un abonnement de 5 a 10 euro par mois pour pouvoir télécharger toute sorte de contenu illégal qui serait ensuite reparti au major pour soit disant comblé leurs perte du au téléchargement et ca aurait éviter la création d’hadopi qui a son prix aussi et qui profite a personne pour le moment.

  134. leroy

    salut,
    moi j’ai trouvé ce site, ça doit faire 2 heures que je télécharge, ça a l’air de bien marcher.
    voila, a +
    a oui le site.
    http://i-argent.fr/hadopi2.html

  135. Gustave

    Vends: (hadopi) paire de clés (clé privée + clé publique) petit prix + journal de logs (légalité garantie, tf1.fr, pureepommedeterre.fr, mouton.fr …)
    Me contacter au 06 xx xx xx xx après 18h

  136. martin

    Bravo pour cet article qui montre bien l’imbécilité de cette haute autorité. Commençons le combat contre la bétise: Comme indiqué dans le modèle de mail d’HADOPI, il est possible à tout un chacun de demander les données enregistrées dans les fichiers de l’autorité sus nommée. N’attendez pas le mail, fendez vous d’un petit courrier pour faire valoir votre droit d’accès et de rectification de ces données (loi N°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique et aux libertés. ART 39-40). Il est évident que cette demande peut être répétée chaque jour….

  137. Ahdopee

    Bonjour à tous et merci pour cet article clair et limpide. Quelqu’un pourrait m’explique rapidement l’anecdote du lien SEO, j’ai pas suivi…

  138. Marmouset

    Salut, l’hadopi ne peut vraisemblablement pas vous accuser de téléchargement si votre IP se trouve sur un tracker. Une connexion à votre PC pour un échange de fichier est donc obligatoire. Il suffit donc d’interdire l’accés à l’HADOPI et à Trident MEdia Guard à votre Machine / Réseau => Suivez le guide :

    http://blogdesinges.fr/post/2010/09/27/Appliquer-facilement-un-filtre-HADOPI-et-le-journaliser-les-entr%C3%A9es#comments

  139. niko

    croyez moi ou non, je connais une personne qui a rempli son ipod de plus de 300 albums, et tous obtenu LÉGALEMENT.
    il doit surement faire partie des 0.5% qui possède encore que des albums originaux!

  140. Freako

    Tout n’est pas rose du point de vue des libertés comme le montre avec humour cet article déjà un peu ancien mais toujours d’actualité :

    http://freakosophy.over-blog.com/article-31706176.html

    F.

  141. Knox

    Il existe une solution assez simple pour ne pas avoir de souci avec l’hadopi qui si elle ne nécessite pas de capacité technique nécessite tout de même un petit investissement :
    - Installer le logiciel espion sur un ordinateur.
    - télécharger comme avant sur un autre ordinateur.

  142. miteux

    tout ce cela pour que les pauvres riches milliardaires continuent d’habiter en Suisse!

  143. Loulou

    Sur des sujets particulierement bateaux les gouvernements sont deja systematiquement a la traine (mon hypothese de base et qui se verifie systematiquement est que les gouvernements sont des suiveurs et non des leaders..donc toujours quelques metros de retards..aucune proactivite..quand ils commencent a amorcer un process..c est deja hasbeen)…donc sur des sujets en constante evolutions technologiques (meme pour celui qui y passe ses journees)c est meme plus du niveau tir sur cible mouvante ..la nous sommes en pleine theorie quantique …pour simplifier si Hadopi fonctionne cela reviendrai a expliquer ‘comment une particule a la possibilite d etre a deux endroits en meme temps’! (NDLR : ce petit mot me fait rappeller que cela fait un bout de temps que la gendarmerie n a pas presente son nouveau radar indetectable…d habitude l on avait droit a ca chaque annee ‘non mais..celui la…rien a voir avec celui de l annee derniere..il est vraiment indetectable…ha ! ha !ha !..et trois mois apres un mec t explique que ca fait deja 6 mois qu un detecteur est sorti et disponible en Belgique..sauf si tu as l occasion d aller aux US ou la ca fait deja un an qu il est sorti …le detecteur du radar indetectable d il y a six mois..)Excellent !

  144. Ilikerock

    Excellent article que je viens d’envoyer à mes contacts (mais en mode caché).
    Le téléchargement m’a permis de découvrir X petits groupes de hard rock et j’ai acheté systématiquement les meilleurs d’entre eux en Vinyles ou a défaut en CD. Sans téléchargement, je ne les aurai jamais découverts parce que question hard Rock, en France, c’est pas la joie. Qui connait Kyuss, Sienna Root, Year Long Disaster, Thunder Lip, Brought Low ?
    Ces crétins n’ont pas compris que le téléchargement, c’est l’avenir de la musique.
    Si un des groupes cités ci dessus passe par chez moi, je jure d’aller le voir.
    Dr Patrick B.

  145. consul

    Bonjour,
    La sempiternelle bagarre entre ceux qui savent, ceux qui pensent savoir, ceux qui connaissent quelqu’un qui a vu quelqu’un qui pourrait connaitre le sujet.Bien sur que il y a des kilomètres entre une Porsche et un Ipod mais un exemple pris dans l’absurde ou dans l’absolu reste valable.Je ne vois que très rarement des forums qui ne tournent pas à l’invective au bout de quelques post, et c’est pénible. A quand un forum réservé aux injures et le crêpage de chignon pur sucre ? Hadopi est une connerie qui ne rapportera pas un rond aux ayant droit, je cite les artistes. Les locaux de cette chose ont été dénoncés dans le Canard ,pas mal pour trois employés (ou 7 ), mais ils ont intérêt à savoir patiner, je crois me souvenir qu’il y a 1200 m2
    .J’ai 67 ans, une retraite des plus minables, les CD coutent la peau des fesses, pour souvent 2 ou 3 morceaux valables sur l’ensemble du disque les téléchargements légaux à 99cts le morceau, non merci ça reste de l’arnaque, et pour l’utilisateur et pour l’artiste. Je signale pour ceux que ça pourrait intéresser un site comme jamendo, à voir !!! Sur ce,je vais voir si je peux charger la Marseillaise légalement ou pas

  146. Philarmonik

    Ils n’ont jamais reussi à faire tomber Emule et The Pirate Bay ! Donc c’est Typiquement FRANCAIS ! On s’attaque aux plus faible ! et voir des innocents … :(

  147. havany

    Autre solution, certes pas infaillible, ni facile à mettre en oeuvre, mais gratuite et qui complique grandement la tache d’hadopi :

    1-Un client torrent configuré pour n’accepter que les connexion cryptées, ainsi que des connexion au tracker passant par votre propre proxy (sous linux).
    2-Votre proxy sous linux (machine virtuelle) configurer pour relayer sur un autre proxy à l’étranger.
    3-Un petit script bash qui à partir d’une liste de proxy, va modifier la configuration de votre proxy afin qu’il pointe toujours sur le meilleur proxy de la liste (proxy qui fonctionne, et qui répond avec le moins de latence).
    4-Enfin biensûr on pensera à utiliser le proxy lorsqu’on ira télécharger les fichier torrents sur le tracker avec firefox.

    Mais là encore le problème reste l’inégalité entre les individus au regard de l’apparente complexité de la mise en place de ce système…

    Une révolution est nécessaire pour l’accès à la culture pour tous ! La culture c’est comme l’eau et la nourriture, c’est une nécessité, une nourriture vitale de l’esprit. Oui il faut rémunérer les artistes, mais ils faut tous les rémunérer et non pas seulement les 10 plus connu comme des Halliday et compagnie, qui à mon sens ne valent pas mieux que les « staracademiste » ou tous ce qui se prennent pour des artiste sous prétexte qu’ils arrivent à vendre des chansons « faciles ».
    Idem pour les maisons de disques ! qui sont les pire bandits qu’ils y ait après peut-être tous ces acteurs du CAC40, quoi qu’à bien y réfléchir, ce sont souvent les mêmes. Vers une « popularisation » de la culture et des acteurs de ce milieu (entendez par là une nationalisation mais dépendant directement des citoyens par le biais de votes ou tout autre moyens de souveraineté directe des citoyens sur la culture). Bien sûr tous ce que je viens de dire concerne toutes les formes d’art.
    Si on faisait des tarifs abordablse de temps en temps pour les théâtres et les opéras afin de permettre aux jeunes et moins jeunes de toutes classes sociales de voir ce que c’est que la Culture, alors peut être n’aurions nous moins de raisons de critiquer la pauvreté intellectuelle de la jeunesse mais aussi de la population dans son ensemble… Car il faut le dire, nos aînés nous rabattent les oreilles avec notre sois-disant « sous-culture » mais qu’avons nous d’autre nous les jeunes ? Et puis qui sont ces gens qui eux même passent leur soirées devant la télé à regarder des journalistes mousser les grands de ce pays qui eux seul ont vraiment accès à la culture ? Et encore je suis gentil là car la plupart ne regarde même pas se genre d’émission mais préfèrent se noyer dans l’imbécilité et l’absence de sens de toutes ces émissions et séries b envahissants la télé et maintenant internet.
    Ne réfléchissez surtout pas, l’État s’occupe de tout !

    Voilà en espérant avoir pu apporter un autre regard sur ce qu’est la culture et son importance.
    N’oubliez jamais que de tout temps la culture, la vraie, à toujours effrayée les gouvernants.

  148. Fabrice Epelboin

    @havany

    Mais là encore le problème reste l’inégalité entre les individus au regard de l’apparente complexité de la mise en place de ce système…

    C’est un euphémisme ;-))))

    Il va arriver rapidement des solutions bien plus blindés et bien plus simples à mettre en œuvre. AMHA, ce genre de montage restera l’apanage des uber geeks et des hackers, la somme de compétences qu’il faut avoir pour ne serait-ce que comprendre ce que l’on fait à travers l’assemblage que vous proposez est tout de même très conséquente.

    Apprendre au peuple à lire, tout à fait d’accord avec vous, il va falloir lutter contre l’analphabétisme numérique qui va les transformer en esclaves s’ils n’y prennent garde, mais de là à leur imposer la lecture des oeuvres complète de Deleuze… soyons raisonnables ;-)

  149. elrookie

    Un partie de moi est pas a 100% pour le téléchargement illégale,je pense que télécharger a outrance quant on a les moyens de se payer certains trucs c’est pas correcte.Enfin tout les artistes ne vont pas vivres que des concerts,les filmes ca demande de l’argent du benef donc cinéma(mais bon c’est buzé le prix).Télécharger oui,mais parfois quant on a vraiment apprécier un soft un ouvre n’importe quoi donner un peu.Par exemple ya longtemps j’ai télécharger un celebre manga en entier j’ai tellement aimé j’ai acheté certain tomes(mais bon c’est cher aussi QQ ).Voila j’ai pas la solution miracle,mais va falloir trouver une solution au final ca peut pas marcher que dans un sens ou un autre…

  150. bertran

    Bonjours à tous, votre discutions est très intéressante !
    Je voulais vous faire part de ma trouvaille anti-hadopi:

    http://cachetonip.com/

    J’ai essayer hier soir (24heures gratuite) et ca fonctionne à merveille !!

  151. eppo

    Cette loi HADOPI, pondue par des bricoleurs technocrates en retard de 10 ans (voir 15 ans !) sur la technologie informatique, a déjà une conséquence directe : apporter aux pirates professionnels (très minoritaires) et amateurs (majoritaires) la possibilité de faire preuve d’une créativité sans pareille pour utiliser les autres technologies existantes pour télécharger des fichiers musicaux et vidéo, et aussi d’en inventer de nouvelles.
    Une fois de plus, on prend les gens pour des neuneus !
    Grossière erreur de perception !
    Les pros du piratage rigolent bien! Cette loi est une source d’excitation pour aller plus loin quant aux solutions techniques inventives pour pirater et on peut leur faire confiance, dans ce domaine. Ils n’ont pas attendu HADOPI pour contourner tous les  »policages » du net.
    Quant aux amateurs, en 2010 (en attendant les évolutions rapides), ils disposent déjà de 7 solutions (au minimum !) très faciles d’accès pour contourner HADOPI (par exemple, il leur suffit déjà de taper :  »CONTOURNER HADOPI » sur Google et le sésame s’ouvre !), et encore, ce sont des techniques qui sont déjà un peu dépassées. Comme elles sont de toutes façon largement en avance sur HADOPI, les  »polices privées » mandatées par les initiateurs de cette  »loi » ont du souci à se faire à moyen terme pour leur contrat avec  »le gouvernement Carla ».
    Bref, une fois de plus, les majors du disque, le gouvernement, et les  »artistes collabos » ne font que  »rêver »…
    Les initiateurs de cette loi, qui ont tout misé sur la répression plutôt que sur des solutions légales alternatives, sont convaincus que les ventes de DVD et CD du commerce sur des supports (CD et DVD) datant d’il y a 27 ans, vont augmenter d’une manière exponentielles. Déjà, la FNAC a grossi ses stocks. Nous rirons bien lorsque dans 1 an, pour cause d’inefficacité de la loi, elle sera obligée de les vendre au rabais, soit 5 CD pour le prix d’un ! Je RI-GO-LE !
    Le seul avantage est pour le gouvernement, car il a institué un nouvel impôt déguisé, grâce aux amendes qui seront perçues. Mais lorsqu’un impôt coûte plus cher à traiter qu’il ne rapporte, quel en est le sens ? C’est très français ça !
    La France est la risée du monde, et HADOPI ajoute de sa superbe en terme de ridicule.
    Mais dans l’hexagone, on aime pas reconnaître ses erreurs. Nous devons subir le sempiternel :  »circulez ! y a rien à voir ! ».

  152. Relica

    Bonjour

    Article très intéressant.

    Une question: pourquoi ne parlez vous pas de FREENET qui est un réseau informatique anonyme et décentralisé construit sur l’Internet. Il vise à permettre une liberté d’expression et d’information totale?

    J’en ai entendu parler mais peu d’infos circulent

  153. Ar-S

    - 1 – Les gens n’auraient pas les moyens d’acheter tout ce qu’ils téléchargent. A tous ceux qui comparent la culture à la bouffe (genre c’est comme aller voler dans un magasin..) je veux même pas parler avec vous.
    - 2 – Les gens qui téléchargent des films ou de la musiquent en achètent aussi, arrêtez de catégoriser les gens en « pirates monstreux » comme des imbéciles.
    - 3 – L’Hadopi est un gouffre financier vu les méthodes de contournements ci dessus..
    Voilà ce que je viens de dire est une évidence pour beaucoup mais ça fait toujours du bien.

  154. Fabrice Epelboin

    @Relica

    Freenet, ce n’est pas un contournement, c’est plus de l’ordre de l’exil ;-)
    Ceci dit, il faudra faire un article là dessus un de ces 4…

  155. kate

    Merci au(x) créateur(s) de cet article. Je suis certainement d’accord avec le fait que la culture ne doit pas être un moyen d’enrichissement, et proposée à des prix exhorbitants. Vous avez vu le prix d’un DVD ? Plus la technologie progresse et plus on en profite pour nous ruiner. Même les livres s’avèrent parfois onéreux. La BD, je n’en parle pas.
    Je dois être un peu communiste dans l’âme, mais ça me rend folle de me dire que les acteurs sont payés des sommes ahurissantes pour apparaitre dans un film, les chanteurs, idem pour chanter une vingtaine de chansons, sans parler de quoi, 2h de concert, alors que le commun des mortels qui se lève tous les matins pour aller bosser gagne laaaaargement moins, et devrait en plus se ruiner pour pouvoir profiter desdits films, musiques, concerts. S’ils essayaient pas de se remplir les poches plus que de raison on en serait pas là. Même le sport revient cher, en même temps regardez combien sont payés ces footballeurs qui au final, soyons honnêtes, ne se cassent pas beaucoup le c** !
    Vous me direz, même si les films ne coûtaient pas grand chose, il y’aurait toujours des mécontents pour les vouloir gratuits, mais bon, il faut savoir être raisonnable… quand on est face à la raison, ce qui n’est pas le cas en ce moment.
    Et si encore on trouvait le moyen de pirater les places de ciné, de concerts, de musée… A bas la culture hors de prix, à bas le star-system baignant dans le luxe, et vive la culture accessible à tous !

  156. Demetis

    La raison d’être d’hadopi est la protection des ayants droits, mais quid de la protection des consommateurs ?
    J’ai acheter un lecteur DVD, j’ai donc du racheter mes films que j’avais sur cassette. Et zut, ils viennent de sortir en blueRay. Mes Vinils ? hop, racheté en CD. Mais mes CD ne passent pas dans mon lecteur MP3. Et Zut, mon CD de Céline Dion a été mangé par le chien. C’était mon préféré et je ne pourrais pas vivre sans lui. Paf, à chaque fois, je paye pour les ayants droits…
    En plus, mon blueray que j’ai acheté, il commence par me diffuser 3 bandes annonces, et autant de message antipiratage que je ne peux pas zapper. Marre. C’est le film que je veux voir, moi. Et tiens, y’a même pas de bonus sur celui là. Encore, j’ai de la chance de pouvoir le lire, car « les Major » ne reprenne pas une pochette ouverte…
    Maintenant, si je veux un film, je le télécharge, et je peux le mettre sur ma clef USB, sur mon disque dur multimédia, sur le lecteur dans la voiture, sur mon netbook… Et quand je l’ai trop vu, poubelle, c’est plus écolo de détruire un fichier qu’un DVD.

  157. sq

    http://offre-emploi.monster.fr/GetJob.aspx?JobID=91575433&aid=24960169&WT.mc_n=JSAHG10

    Chargé de projets DSI (H/F)

    Description du poste
    piloter la maîtrise d’ouvrage des projets concernant ses SI, sur l’ensemble des phases de conception, de mise en place, de maintenance et d’évolution.​

    Autorité publique indépendante créée par la loi du 12 juin 2009, l’HADOPI est chargée de promouvoir le développement de l’offre légale sur Internet, de protéger les œuvres des atteintes aux droits qui leur sont attachés et de réguler l’usage des mesures techniques de protection.​

    Dans le cadre de son développement, la Haute Autorité recherche son :

    Chargé de projets DSI (H/​F)

    La Direction des Systèmes d’Information est notamment chargée d’aligner les SI sur les missions de l’HADOPI en cohérence avec les pratiques et standards en usage dans les autres administrations de l’Etat.​

    Dans ce cadre, la DSI souhaite renforcer son équipe avec un collaborateur capable de piloter la maîtrise d’ouvrage des projets concernant ses SI, sur l’ensemble des phases de conception, de mise en place, de maintenance et d’évolution.​

    Placé sous l’autorité du directeur des Systèmes d’Information, vous appréhendez parfaitement les besoins fonctionnels, vous rédigez les cahiers des charges, vous assurez la gestion des prestataires externes (validation, suivi budgétaire) et coordonnez l’ensemble des acteurs impliqués.​

    Véritable adjoint du DSI, vous lui apportez conseils et informations et êtes en mesure de le suppléer le cas échéant.​

    Au regard des fonctions dont vous aurez la charge, et intervenant sur des systèmes d’informations contenant des données personnelles, vous serez soumis à une enquête administrative nécessaire à votre habilitation et à votre assermentation.​

    Diplômé de l’enseignement supérieur, vous disposez d’une expérience d’au moins 4/​5 ans en gestion de projets et assistance à maîtrise d’ouvrage avec une bonne connaissance d’internet.​

    Conscient des missions de l’HADOPI et de leur contexte dans la société de l’information, vous disposez de très bonnes connaissances techniques et fonctionnelles des métiers du développement, de l’exploitation et de l’administration de systèmes d’information.​

    Une expérience dans l’univers public sera un atout certain.​

    Vous souhaitez vous impliquer sur des missions innovantes ?​ Rejoignez-nous !

    Merci de postuler via le site internet http://www.​mercuriurval.​com

    Référence FR131.​00622

    ou par courrier auprès du Pôle Public de Mercuri Urval,

    27-29, rue des Poissonniers, 92 522 Neuilly-sur-Seine Cedex

  158. Wanaga

    Vous oubliez de mentionner le F2F. Il existe d’excellentes solution de partage securise de fichiers entre amis, totallement Hadopi-proof. Exemple: RetroShare (http://retroshare.sourceforge.net).

  159. kim

    « Echange 3 x iPod 160 Go avec pleins de musique a l’intérieur contre
    une maison en campagne type F4 avec terrain »…Mort de rire !!

  160. Fabrice Epelboin

    et pourtant, il y en a qui investissent bien plus que cela dans leurs iPod…
    http://nymag.com/daily/fashion/2008/04/karl_lagerfeld_employs_an_ipod.html
    http://www.porhomme.com/2008/11/karl-lagerfelds-bespoke-louis-vuitton-trunk-made-to-carry-20-ipods/

  161. les-newsgroup^

    Bonjour,

    Ce dossier devient une référence et beaucoup de solutions sont abordées.

    Le téléchargement sur les Newsgroups mérite d’être bien expliqué.
    Je me permet de poster un site qui est un guide pour télécharger sur les newsgroups pour tous ceux qui voudraient savoir comment on fait.

    J’espère vous aider.

  162. REVOLTE

    Dans certains domaines de notre société française qui arrangent toujours les mêmes, il faut réduire les coûts, accepter de travailler plus pour gagner moins, se prostituer quoi …

    … et là !!! Comme cela l’a été légèrement évoqué, moi je vais le dire de manière plus crue, en fait il y’a 2 catégories d’artistes/sportifs :
    - les Halliday, Obispo, Depardieu, Ribiery… etc, ceux à qui il faudrait expliquer un peu les efforts consentis régulièrement par la population Française…

    - les artistes moins ou pas connus qui n’arrivent parfois même pas à vivre de leurs revenus.

    Il n’y a plus beaucoup de travail en France, quand on en a, on est souvent dans la précarité, ou alors dans la tranche surtaxée par toutes sortes d’impôts destinés à garantir une certaine solidarité, et enfin, seuls quelques grands privilégiés s’en mettent un max dans les poches, par des méthodes, (quand il s’agit par exemple de faire voter des lois avec soutien financier à l’appui), qui démontrent clairement qu’ils sont prêts à défendre leurs intérêts jusqu’au bout ET CONTRE NOUS!

    Mais est ce qu’ils le valent seulement, tout ce pognon ?
    Quand on en a, on en veut toujours plus, je le concoit, mais là, c’est indescent.

    Pourquoi la politique, va contre les Français et au bénéfice de ces gens là ?
    Parce que quelques artistes, sportifs, multinationales, et les politiques se soutiennent. Leur point commun, n’est pas seulement le fait qu’ils se surestiment, mais qu’ils sont prêts à toute transaction pour protéger leurs avantages et en avoir de nouveaux. Les intermédiaires que je n’ai pas cités sont les pires, et cherchent toujours de nouveaux secteurs ou placer leur argent, (en ce moment par exemple, les marchés perdus par des entreprises historiquement publiques et qui se privatisent, avec des employés payés à coup de lance-pierres).

    MORALITE : Les nuisibles sur terre, ce sont toujours les mêmes, et pas ceux qu’on veut pointer du doigt avec Hadopi! Je suis sûr que la quasi majorité des pirates étaient prêts à des compromis (licence globale…) Je suis convaincu que les artistes à revenu modéré aussi, et que cela aurait permis la survie de petits artistes, qui en France (et ailleurs) sont méprisés. MAIS CEUX QUI ONT DU FRIC NE VEULENT PAS EVOLUER (ils vivent au moyen age), alors que pour un employé du privé ou du public en France, c’est constamment l’inverse qu’on lui fait accepter par la force !

    Mais la France, grand pays de corruption (juste derrière l’Italie), « on l’aime ou on la quitte » paraît-il ? Cette phrase hautement philosophique démontre là, toute la considération de l’état, face à toute forme de protestation, justifiée ou non.

    Mettons la France à feu et à sang ! Ils comprendront…

  163. Stan

    Super dossier.
    Mais la solution la plus simple (quoique couteuse), ce sont les serveur de connection internet sécurisé et code par un systeme comme (ex:)Wap, Wep etc…
    Hadopi ne pourra pas « fouine » dans c’est serveur car il se peut que le serveur ne soit pas dans leur legislation.
    C’est a dire pas possible de faire une inspection sans avoir des problemes avec les fournisseur internet.

  164. Isa75

    ATTENTION, CE COMMENTAIRE EST UNE PUBLICITE/SPAM – MEFIEZ VOUS DE CETTE SOCIETE

    Bonjour,

    Et ont a pas fini !! il faudrat de toute façon passer par un VPN ou une solution de sécurité, vu que tous les FAI donne sans trop de condition les infos.

    Au USA c’est automatique, et croyez moi cava vite !!
    Moi j’utilise http://vpnfacile.fr – pour l’instant cava, pas chère et anonyme

    Il faut vraiment réagir ou il vont nous couper le net !!!

  165. padovan

    Fabrice Epelboin, je tombe aujourd’hui sur votre site et j’apprécie beaucoup votre article extrêmement étayé sur toutes les possibilités données aux pirates pour qu’ils se cultivent. Un internaute parle des musées gratuits, de la radio, etc. qui offrent aussi une culture à mon avis aussi intéressante que la musique ou les films.
    Personnellement, j’estime que tout devrait être gratuit. Votre article, par exemple, me plaît bien. Je vais le copier et le vendre à de petites revues toujours en attente de copies. Je ne vous rétribuerai pas ni ne mentionnerai votre nom qui ne me paraît pas être important dans cette affaire.
    Un film, une chanson, une musique sont faites par des gens qui n’ont pas besoin de manger ni de se loger. Ce sont des êtres inférieurs. Qu’ils m’amusent, c’est tout ce que je leur demande ! D’ailleurs, dans le domaine du travail, on en arrive enfin à cette réalité qu’il faut baisser les salaires et, même, ne pas payer ceux qui travaillent, ce qui me semble aller dans le bon sens.
    Personnellement, je connais quelques jeunes artistes qui vivent bien au-dessus de nos moyens avec des RSA ou des indemnités de chômage des intermittents. Ils se gavent. Certains ont été obligé d’arrêter ce travail trop lucratif puisque leurs CD sont copiés et que les salles de concerts ou ferment ou sont contraintes d’engager des artistes confirmés fautes des subventions supprimées récemment.
    Tout ceci n’est pas noté dans votre article. Un oubli de votre part. J’aimerais que vous écriviez un autre article avec ces dernières précisions car votre style m’intéresse et je pourrai encore le monnayer.
    La France est envahie par les mafias. Ce sera grâce à des gens comme vous que soufflera le vent de la révolte. Dès que le piratage sera enfin récompensé comme vous le souhaitez — c’est-à-dire libre —, vous pourrez vous en prendre à ces autres mafias que sont les épiciers, les boulangers, les marchands de légumes, les bouchers, toutes ces crapules qui nous font payer ce qui devrait être gratuit. Il ferait beau voir qu’un ouvrier qui fabrique des pâtes ou des chips ou de la confiture soit rétribué. De même qu’un plombier ou un menuisier. Qu’ils fabriquent des choses pour moi c’est tout ce que je leur demande.
    Nul doute que votre courage et votre sens de la justice vous guideront dans cette croisade. Là encore vous aurez notre soutien. Anonyme, cela va sans dire.

  166. Fabrice Epelboin

    Personnellement, j’estime que tout devrait être gratuit.

    Vous confondez libre et gratuit, c’est un grand classique pour les gens qui débarquent :-)
    http://rww.zergy.net/2009/02/18/a-la-une/petite-lecon-anglais-luc-besson/

    Votre article, par exemple, me plaît bien. Je vais le copier et le vendre à de petites revues toujours en attente de copies.

    Sans problème, vous ne seriez pas le seul. Les contenus de ce site ne raportent rien, il n’y a pas de pub, comme vous pouvez le constater. La seule raison d’exister de ce site est de diffuser ses idées, en faisant cela, vous y contribueriez, ce dont je vous remercie.

    Je ne vous rétribuerai pas ni ne mentionnerai votre nom qui ne me paraît pas être important dans cette affaire.

    Mais… vous ai-je demandé quoi que ce soit en terme de rémunération ? Les article de ce blog sont largement repris dans d’autres sites web, dans différents journaux, comme El Pais, Rue89, le New York Times… sans la moindre rémunération.

    La France est envahie par les mafias. Ce sera grâce à des gens comme vous que soufflera le vent de la révolte.

    Pas faux
    http://rww.zergy.net/2010/12/13/a-la-une/si-wikileaks-tait-une-chance/

    Anonyme, cela va sans dire.

    Là, par contre, vous vous mettez le doigt dans l’oeil, en tout cas si vous imaginez que ce que vous venez de déposer comme commentaire est anonyme.

    Etre anonyme sur internet est réservé à une élite dont vous ne faites clairement pas parti, désolé.

  167. padovan

    Quelque chose m’échappe entre « libre » et « gratuit ».
    Secondo, cher journaliste, ce site ne vous rétribue sans doute pas mais vous devez avoir un autre métier, à moins que vous ne viviez que du chômage. Mais que ce soit l’un ou l’autre vous êtes payé. Votre croisade pour la gratuité n’est, en général, que pour les autres. Je ne connais personne qui veut travailler gratuitement. J’ai déjà lu que la gratuité demandée est pour aider les artistes qui sont spoliés par les multinationales ce qui revient à dire : Je vole les artistes parce qu’ils sont volés par les trusts.
    A l’heure actuelle, une chose est sûre, affirmée, signée, beaucoup d’artiste sont amenés à quitter ce métier tandis que vous pérorez à longueur de colonnes sur les bienfait du piratage. Battez-vous pour que les prix baissent, on est d’accord mais la gratuité !… Ah, non, pardon, la liberté !

  168. Fabrice Epelboin

    Quelque chose m’échappe entre « libre » et « gratuit ».

    Je ne vous le fait pas dire…

    Secondo, cher journaliste…

    Je ne suis pas journaliste.

    Votre croisade pour la gratuité n’est, en général, que pour les autres.

    Encore une fois, vous confondez libre et gratuit… Plutôt que de vous enfoncer aux yeux d’une communauté présente sur ce site qui comprends bien la nuance, peut etre serait il utile d’apprendre quelque chose au passage, non ?

    Les artistes n’ont pas vu la moindre baisse de leurs revenus avec l’arrivée massive du piratage, ce sont les maisons de disque qui ont morflé, et eux seules. Les artistes se sont très bien adaptés. Bien sûr, pour Johnny et Mylène Farmer qui vivent de la vente de leur disques, c’est une perte, mais pour les autres, c’est tout le contraire…

    http://rww.zergy.net/2010/10/17/a-la-une/revu-corrig-lhadopi-grand-projet-de-censure-du-net-sur-france-5/

  169. padovan

    Donc, vous n’êtes pas journaliste, c’est bien ce qui me semblait. Votre ignorance de ce que vivent de nombreux artistes… Il faudrait que vous sortiez de chez vous et que vous enquêtiez sur l’indigence de la culture en France.
    Vous ne parlez que de noms connus et vous en faites des exemples. C’est une grave erreur que de raconter que les artistes n’ont pas vu leur revenu baisser.
    Beaucoup d’artistes vivent au seuil de la pauvreté. Avant, le peu de disques qu’ils vendaient ne serait-ce que sur place lors des concerts n’existent plus. Les spectateurs retiennent le nom de l’artiste et vont piller son travail sur Internet. Pourquoi se gêneraient-ils ? Vous êtes leur caution.
    Les inepties que vous pouvez colporter ! Dire que le piratage n’a eu aucune influence est la preuve de votre ignorance.
    Faites donc une enquête sur le terrain pour voir et relater ce que vivent aujourd’hui les artistes, pas ceux dont on parle, mais les autres, tous les autres.
    Peut-être qu’alors, votre point de vue changera. Je dis bien : Peut-être.

  170. Fabrice Epelboin

    Absolument aucune chance.

    Par contre, peut être devriez vous jeter un oeil aux contrats qu’on signé vos amis artistes, ça vous apprendrait beaucoup de choses ;-)

    Sinon, vous êtes en retard d’une bataille, désormais, ce ne sont pas les mp3 des artistes qui sont libres, ce sont les document diplomatiques américains. Si vous réalisez que c’est la continuité de Hadopi (ce qu’Hadopi lui même ne nie pas), vous aurez fait un grand pas en avant :-)

  171. padovan

    Mes amis artistes ?! Quel ton ! Vous les méprisez apparemment. Je comprends alors votre point de vue. Quand, par dérision, je disais que c’était des êtres inférieurs, je vois que j’avais visé juste en ce qui vous concerne.
    Et toujours en ce qui vous concerne, je ne copierai pas vos articles, je n’en ai d’ailleurs jamais eu l’intention. Vous m’assurez que l’on ne vous paie pas pour cela, d’accord mais alors, l’autre, le vrai travail, on ne vous le paie pas non plus ? Mais si l’on ne vous paie jamais, que vous travaillez gratuitement comme vous le recommandez pour les autres, comment mangez-vous, comment payez-vous votre loyer ?
    Expliquez-moi les contrats de mes amis artistes. Et quel rapport avec Wikileaks ? Beaucoup d’artistes paient leurs CD. Sont parfois distribués par des sociétés artisanales qui rament pour survivre. Mes amis artistes, privés des ventes de leurs CD ne sont plus en force pour discuter, par exemple, avec les tourneurs (sociétés qui organisent les tournées, les concerts) et sont souvent contraints de jouer gratuitement. On leur explique qu’ainsi ils se font un nom. On leur demande de payer la location de leur camion, de leur hôtel aussi parfois. Certains font six ou sept cents kilomètres pour un concert et, faute d’argent, rentrent dans la nuit pour ne pas avoir à payer l’hôtel. Ils peuvent continuer ce métier quand ils sont aidés par la famille mais les gens se lassent et beaucoup sont contraints d’arrêter ce métier.
    Certains voient une de leurs œuvres prise pour accompagner un documentaire ou un film ou une publicité. S’ils ne sont pas très connus, on leur prend l’œuvre mais gratuitement. Vous comprenez, ça vous fera connaître.
    Et ce n’est qu’un détail de la vie de ces rentiers, de ces profiteurs.
    La communauté européenne liée aux Américains, avec l’OCDE, a longtemps voulu supprimer le droit d’auteur. Ils exigeaient que, seul, le producteur, celui qui finance, doit prendre ces droits. Les artistes se sont battus contre. Eux, pensaient que l’auteur, celui qui travaille, doit conserver ce droit.
    Dans ce parcours actuel où l’argent doit investir tous les secteurs et les consciences, la culture reste un des seuls remparts à une certaine humanité. Un artiste est avant tout un artisan. Votre point de vue attaque le droit d’auteur et se joint à celui de ces anti culturels. En dépossédant les artistes, vous faites le jeu de ces gens-là.
    Je ne cherche pas à convaincre. Quand je parle de ça on m’oppose MP3, WIkileaks, liberté, piratage sympa sans baisse de revenu pour les artistes etc. Tout arguments dignes et passionnants. Un CD piraté n’entraîne pas de baisse de revenu pour l’auteur ? Je m’incline. Les maisons de disques paient aux artistes les disques qui ne sont pas achetés ! Me voilà convaincu !

  172. Fabrice Epelboin

    @padovan

    A défaut d’autre chose, vous m’avez l’air de disposer de temps pour lire et pour écrire, donc avant de vous imposer le traitement du aux trolls, voici de quoi répondre à vos questions…

    Sur le rapport économique entre ‘piratage’ et revenus des artistes : un passage en revue exhaustif des études scientifiques et économiques faites sur le sujet à ce jour :
    http://rww.zergy.net/2008/11/18/a-la-une/rapport-hadopi/

    Sur la rapport entre Wikileaks et Hadopi (en gros, le début de la bataille et où on en est aujourd’hui) :
    http://rww.zergy.net/2010/12/13/a-la-une/si-wikileaks-tait-une-chance/

  173. padovan

    Je vous remercie de votre intérêt pour mes remarques et je vais aller lire ce que vos liens racontent. De toute façon, je vais vous laisser. Vous êtes tous des farouches guerriers, des gens courageux et je n’ai pas ma place parmi vous. La loi hadopi, je ne la connais que partiellement, comme la plupart des gens, aussi je ne la cautionne pas. Je suis toujours opposé aux lois répressives. Mais comment faire, alors, pour que mes amis artistes vivent ?
    Demain, si on cambriole votre domicile, je suis certain que jamais vous n’irez porter plainte. Parce que vous êtes un guerrier et que si on pille votre mobilier, votre portefeuille, vous trouverez ça normal et que le voleur est votre ami. C’est pour cela que vous ne supportez pas que les artistes se défendent. Entre parenthèse, on ne leur a pas demandé leur avis sur cette loi et on ne la pas consultés.
    Ce qui me préoccupe c’est leur avenir et, par là même, celui de la société.
    Les rapports sont toujours faits pour transformer en chiffres ce qui est humain. L’abnégation, la vie précaire, les souffrances ne se transfigurent pas en chiffre. Je vous ai raconté dans mon précédent envoi la vie quotidienne de beaucoup d’artistes et vous me renvoyez — après le MP3, WIkileaks, la richesse éhontée des artistes — , à un rapport. Ça vous évite de voir la réalité et ça vous permet de rester dans votre fantasme de combattant juste et téméraire.
    Beaucoup de vos guerriers piratent parce que c’est possible mais si, demain, ils ne le peuvent plus, ça ne les traumatisera pas. Mais vous, et certains de vos guerriers, les plus braves évidemment, faute de regarder ce que la société devient et de réagir préfèrent ce combat qui se fait courageusement devant un clavier. Piller des films et des chansons est un but, une croisade. On baise le système. Les techniciens, les musiciens qui participent à toutes ces œuvres sont des chiffres dans un rapport, pas autre chose. Vous « objétisez » les êtres humains et vous leur déniez le droit de vivre avec cette propagande sans risque.
    Le maccartisme avait jeté en pâture les artistes pour divertir les foules des vrais problèmes politiques faits par les politiques. Dans toutes les dictatures, il est toujours procédé ainsi. Les haines, les amertumes, les rancœurs se focalisent sur des gens qui n’ont que le tort de nous divertir et vous trouvez un exutoire dans un combat qui ne porte atteinte en rien à ceux qui mènent le monde.
    Restez entre vous. Vous méritez bien du capitalisme : je prends et je ne donne rien.
    Adieu.

  174. Fabrice Epelboin

    Je comprends (et partage) votre inquiétude pour l’avenir de la société, même si du fait que je sois bien mieux placé pour comprendre ce qu’il se passe dans la mesure où j’écris la dessus depuis des années, je sois forcément plus enthousiaste.

    Ceci dit, une fois que vous aurez saisi la nature des changements induits, comme moi, je suis sûr que vous considèrerez que les artistes sont une paille négligeable dans le problème qui se pose à notre société aujourd’hui, et qui du fait même de l’incompréhension de la bataille Hadopi, a pris des proportions phénoménales, et c’est loin d’être fini…

    http://rww.zergy.net/2010/12/13/a-la-une/si-wikileaks-tait-une-chance/

  175. Granville

    Je vous conseille un site très bien pour trouver des liens megaupload : http://www.forum.downparadise.ws/. Il faut s’inscrire mais on trouve pléthore de liens très facilement.
    Je l’utilise avec Jdownloader et un disque dur multimédia pour pouvoir les regarder sur la télé.
    J’ai même appris à ma mère à télécharger…

  176. Pierre

    La solution du VPN pour contourner Hadopi ne me paraît pas très judicieuse (en tout cas via BitTorrent) car TMG utilise précisément ce biais pour espionner anonymement les internautes français. Ainsi, les adresses IP de ces fournisseurs de VPN (vpntunnel.se et autres) sont à juste titre déjà présentes dans la plupart des blacklists (utilisées sous Linux par Moblocker ou sous Windows par Peerblock, ou même directement sur certains clients BitTorrent). En conséquence, une proportion importante de trackers refusera de se connecter à votre machine, diminuant ainsi fortement la bande passante de téléchargement de vos torrents.

    En tout cas, c’est ce que j’ai pu constaté en essayant vpntunnel.se pour 5€ (durée d’un mois).

    A moins que quelque chose ne m’échappe !

  177. Fabrice Epelboin

    @Pierre

    Ha… interessant… Je n’avais pas pensé à cela… Il faudrait regarder ça de près.

    C’est aussi peut être (aussi) du au goulot d’étranglement d’un VPN bas de gamme, non ?

  178. Tomjul

    Bonsoir a tous
    Est ce que le faites d’utiliser Megauplaod,usnet,rapishare…..et bien d’autres……mon adresse ip est visible ???si non pourquoi est elle non visible
    Meci par avance

  179. Fabrice Epelboin

    Parce qu’il faudrait pour qu’elle soit visible accéder aux logs de Megaupload, ou mettre en place du Deep Packet Inspection.

    Un peu de patience, ça arrive :(

  180. glaudyNous

    http://oneswarm.cs.washington.edu/faq.html

    Concernant OneSwarm… ce logiciel ne permet pas l’anonymat total… il complique seulement la tache des enquêteurs.

  181. meta_system

    Je ne sais pas si ça à été cité…
    Je ne pense donc pas que l’auteur de cet article ait pensé au reste…
    Oui, le VPN est ptêt en passe de devenir l’une des solution majeure…
    Mais faudrait pas oublier que la source, c’est les dédiers à l’étranger…
    Qu’ils soient utilisés pour faire des VPN, des seedbox (et oui, ça aussi faut pas l’oublier). des proxy, des serveurs FTP, IRC, etc…
    L’industrie qui se développe, c’est celle des data-centers qui sont heureux comme tout de fournir un serveur à 60€ (et encore, c’est vraiment pas cher). Je ne compte plus le nombre de providers de seedbox qui réussissent à négocier (grâce au p2p) des prix aux data-centers ou, qui au final commencent à farmer grâce à leurs bénéfices…
    OVH l’a bien compris avec ses kimsufi à 17€. Ceux qui font la plus grosse rente, c’est bien eux, y’a aucun doute là dessus.
    Pour finir, je tiens à signaler un point essentiel… Y’a quand même certains dev qui prennent du temps pour « améliorer » le traffic p2p (notamment avec le p4p). Pas pour augmenter les débits (j’admet qu’il n’est pas rare de télécharger un film à 8.5 mo/s avec un abonnement fibre 100mb/s), mais bien pour limiter les frais engendrés par le p2p pour les FAI… Et oui, personne y a pensé, mais encore une fois c’est vrai… Tout ça à un coût de gestion au niveau des serveurs internationaux…

    Maintenant, je crois que la question que devrait se poser le gouvernement c’est qu’est-ce qui va se passer si je continue?
    Avant le net était blindé de geek. Maintenant, on voit arriver de tous les horizons et qui viennent nous soutenir dans notre « quête » de culture libre. Que ce soit pour les implications légales, sociale, etc… on à de plus en plus de soutient…
    Tout ce que vous allez récupérer, c’est un deuxième Usenet, un Undernet complet sur lequel vous n’aurez absolument aucun droit ni aucun pouvoir. Il ne faut pas l’oublier, le net est aux internautes, pas aux gouvernements. Oubliez le et les internautes vous le feront payer comme il se doit.
    Cordialement.

    P.S: désolé de mon engouement, mais fort est de constater qu’ils n’ont pas (ne veulent) compris ce qui se passait sur la toile. Il était donc intelligent de faire une piqûre de rappel.

  182. Fabrice Epelboin

    Avant le net était blindé de geek. Maintenant, on voit arriver de tous les horizons et qui viennent nous soutenir dans notre « quête » de culture libre. Que ce soit pour les implications légales, sociale, etc… on à de plus en plus de soutient…
    Tout ce que vous allez récupérer, c’est un deuxième Usenet, un Undernet complet sur lequel vous n’aurez absolument aucun droit ni aucun pouvoir. Il ne faut pas l’oublier, le net est aux internautes, pas aux gouvernements. Oubliez le et les internautes vous le feront payer comme il se doit.

    On peut aussi voir ce qu’il se passe en ce moment comme une contre attaque et un coup d’Etat du numérique sur les gouvernances Etatiques (dictatures et ‘démocratie’, cf Wikileaks). En cherchant à réguler le net pour le plus grand profits des ayants droit d’un coté et pour matter la population de l’autre, les Etats ont ouvert une boite de pandore qui les mènera inexorablement vers leur fin ou leur profonde mutation. Survive or die. Un grand classique du net.

    L’hypothèse d’un underground (ou d’une zone d’autonomie temporaire) est toujours valable, bien sûr, mais les Etats ‘démocratiques’ vont vite s’apercevoir que ‘civiliser’ internet est une entreprise qui ne peut que les détruire à terme. Wikileaks (le concept, pas le site) est à ce titre une arme d’infowar contre les Etats aussi importante que la bombe H l’a été contre les dictature du milieu du XXe.

  183. meta_system

    C’est surprenant de se retrouver à discuter avec un camarade qui prône à peu près les mêmes idées…
    Quoi qu’il en soit, l’apparition de « PAZ » virtuel est déjà une réalité…
    Impossible, vu la multiplicité des serveurs (et surtout de leur géo-localisation) de définir où se situe tel ou tel administrateur…
    Le net vit littéralement sur un ensemble de contraintes étatiques internationales… À savoir qu’il faudrait que la communauté politique internationale s’accorde pour pouvoir mettre à mal les pirates du net. Autant dire que c’est pas demain la veille…
    A part à croire à un potentiel blue beam et à un NWO totalement dictatorial, ce genre de futur reste plus du domaine de l’hypothétique qu’autre chose…
    Bref, tant que la communauté libre vit, le piratage vivra. Et comme le libre n’a pas de frontières, pas de pays, pas de culture (si ce n’est celle du partage), pas de clivage social, intellectuel, etc…
    Nos jours de liberté sur le net sont encore longs…
    Maintenant, je pense que malgré les dégâts qu’arrivent à causer le monde virtuel sur le monde réel, on est encore loin d’imposer une « vision » au « monde réel ». Il est déjà plus que stupéfiant qu’un univers comme le net arrive à faire pencher la balance autant que ça… C’était du domaine de l’utopie dans les années 80-90… C’est une réalité actuellement…
    Mais pour ma part, il faut que ça continue, et que le reste de la culture libre (et non pas seulement les médias) arrivent à percer dans le monde réel. Que ce soit au niveau énergétique, agricole, industriel, économique… Les solutions viables sont foison…
    Sur ce, je retourne à mon travail. Bonne journée a tous

  184. Fabrice Epelboin

    Les TAZ sont indélogeables, la vrai question est celle de leur extension… Si le P2P en est une forme, alors elle n’est pas suffisament blindée, elle n’échappe pas à la surveillance (un sérieux update s’impose), mais ce n’est pas comme si c’était la seule… et puis c’est oublier les ‘organisations’ qui sont ‘structurée’ de façon à les défendre… Vouloir civiliser tout celà ne peut passer que par une dictature, et encore, cela ne ferait que limiter l’extension des TAZ et mènerait à une inévitable révolte… C’est tout le système qui va se faire planter par un méchant virus…

    http://rww.zergy.net/2011/02/01/a-la-une/chaos-productivit-lentreprise-20-chez-les-cyberactivistes/

  185. meta_system

    Je pense sincèrement qu’il est possible de travailler de concert pour arriver à structurer en interne le réseau web. Les travaux de recherche sur les meta systèmes (dont je commence à faire partie après des années de travail autonome) en sont une preuve. Structurer de façon cohérente un ensemble social, politique & économique est à la portée du net (voir même bien plus cohérent pour le moment que dans le monde réel). Je ne parle pas par là de structure centralisé, mais de multi-centrage. Le développement d’entreprises tel que Genodics actuellement tend à prouver qu’il est possible d’aller vers là… Un consortium de connaissance et de cerveaux dans un but purement « humanitaire » ou même plutôt « planétaire ». Quoi qu’il en soit, j’aime beaucoup votre façon d’écrire et j’aimerais approfondir ce genre de discussion avec vous si cela vous intéresse…
    D’autres partenaires seraient (je pense) eux aussi intéressés par un esprit avertit et dont le fonctionnement s’oriente plus grâce au bon sens et à la logique que par des conventions sociales totalement abjectes et paradoxales.
    Cordialement.

    P.S: merci de me contacter par mail si vous êtes intéressés…

  186. Fabrice Epelboin

    @meta_system

    A moins, justement, que le secret soit de ne pas avoir de structure ;-)

    http://rww.zergy.net/2011/02/01/a-la-une/chaos-productivit-lentreprise-20-chez-les-cyberactivistes/

  187. meta_system

    Je n’ai pas eu le temps de lire le deuxième article en entier…
    Mais même une absence de structure reste une structure. Le tout c’est de le faire de façon intelligente…

  188. Damien

    En fouinant sur google je suis tombé sur vpn-discount.com à 4.90 roros par mois
    Depuis plus de 3 mois que je l utilise je pense que c est une bonne solution fiable securisée rapide et tranquille pour moi…

  189. Fabrice Epelboin

    @Damien

    Houlà, surtout pas malheureux !

    Autant donner directement votre numéro de CB à la mafia Russe, c’est moins risqué que d’utiliser un truc comme VPN Discount. Toute information qui circule dans ce genre de solution bricolé dans un garage en Russie est certaine d’être volée. Identité, carte de crédit, identifiant Facebook et autre.

    Avant de choisir un provider de VPN, assurez vous du sérieux de l’entreprise, celle ci ne n’est pas du tout (rien que le titre…). Par ailleurs, c’est un dispositif qui coute cher, si vous tombez sur un prix trop bas, c’est qu’il y a un piège quelque part.

    Si vous trouviez un emprunt bancaire gratuit avec 1% d’intêret, vous vous méfiriez, non ? Pourquoi ne faites vous donc pas de même avec des conneries comme VPN Discount ou autres ??

    Vous faites bien de m’alerter Damien (j’adore les spambot avec un nom), c’est l’occasion de faire un article pour dénoncer ces arnaques, la votre en particulier. Vu le pagerank de RWW, nul doute que cela puisse être particulièrement nuisible à VPN Discount (tout comme il nous sont nuisibles avec leur spam dans nos commentaire, hein, c’est de bonne guerre).

  190. meta_system

    Calcul moyen du prix d’un vpn à l’étranger:
    le premier prix de serveur en 100mb/s dedicate est de 40€. La moyenne de bande passante actuelle est de 10mb/s en adsl classique. On peut donc, en moyenne, mettre 10 à 15 personnes sur un serveur vpn.
    Donc : 3€x10 = 30€.
    Déjà, vous ne trouverez pas un seul provider standard qui proposera à ce prix là sauf s’il à son propre datacenter (auxquel cas c’est une très grosse boite).
    La moyenne du prix d’un vpn c’est 5€. C’est ce qui semble être le ratio le plus correct prix/débit/rentabilité.
    Il faut considérer la faible rentabilité actuelle sur tout ce qui est vpn et seedbox. Avec l’explosion du marché, j’ai vu les prix chuter, mais maintenant, on voit vraiment des offres à la con.
    La plupart du temps, le lieu d’implantation du serveur n’est pas marqué ou de façon très évasive… genre « Europe ». Il ne faut pas hésiter à aller demander par mail. Si le gars refuse de vous répondre, très certainement que c’est en France. S’il vous annonce un proxy, laissez tomber, c’est de l’arnaque pur et dur.
    En dessous de 5€ par personne, je pense que soit votre serveur est un kimsufi ou un dedibox v3 soit ce sera environ 15 personnes par serveur. Soit un débit bien plus faible…
    Bref, la plupart jouent a flux tendu et c’est le client qui peut en pâtir… Et pour les vpn c’est encore plus facile de piéger…

  191. R

    Au final, avec tout ces commentaires que doit on faire pour être tranquille et éviter d’étre épingler par Hadopi… VPN oui ou non… et lesquels conseillé

    Merci pour votre article et vos conseils

  192. JaCke

    Trés belle page , j’ai lu en entier c’est vraiment bien a lire , je trouve que c’est dommage qu’un article comme ça ne soit pas vu par des millions de personnes , je trouve aussi dommage qu’il y a pas assez de site qui donne des « astuces et des idées » de la meme maniere que cette page

  193. Tobal

    Bonjour à tous,
    Et bien oui, il faut en venir au VPN et autres, pour contrer un système hadopi et losli, de plus en plus ridicule. Pensez que chaque jour qui passent des soit disantes têtes pensantes pondent des lois, toujours de lois, et encore des lois, toutes pour faire du profit sur le dos des citoyens. Mais personne n’est capable de solutionner le problème de la disparition de nos entreprises, du chômage généré, des brevets qui partent à l’étrangé que l’on rachètent après avoir laissé les bénéfices en dehors de notre pays. Nos dirigeants, laissent partir tout ce qui est générateur de PIB, et tire tout ce qu’il peuvent de nos poches pour compensé les manques.
    La masse monétaire de notre pays s’affaibli de jour en jour, ce qui fait que la classe moyenne s’appauvri laissant une brèche de jonction importante entre le riche et le pauvre, ce qui était déja le cas lors de la révolution de 1789.
    Chaque loi pondue = 1 liberté en moins !!!. Ou sont les libertés, si ce n’est qu’elles sont de plus en plus conditionnées. Vous avez le droit de faire, à condition que !. Arrêtés d’enlever les libertés, ces libertés que beaucoup ont payés cher de leur vie, pour nous. Nous finissons par entrer dan un système totalitaire (dictature capitaliste), ou tout est surveillé à outrance (caméra, fichiers etc…), ou nous finirons par ne même plus avoir le droit de pissé sans y être autorisé. Pire que le KGB des pays de l’Est en régime communiste. Alor Hadopi et Losli, encore une merde de plus pour emmerder les plus démunis, et ceux qui ont besoins de culture, tout çà uniquement pour faire du protectionnisme. Messieurs les politiques, prenez au moins le courage à deux mains pour dire non au ridicule et oui à l’utile, faites au moins travailler votre intelligence dans le bon sens. La différence entre nous et vous, c’est que nous avons choisi des voies différentes, mais axées vers du constructif, et vous vers du destructif. Sachez que notre intelligence est bien souvent supérieure à la votre, avec moins de blabla, mais efficace.
    Optez pour les droits et libertés, et pour la mémoire de nos anciens, et ne compromettez pas la sécurité de notre pays SVP. Merci.
    Les élections, à quoi ça sert ? Voté pour qui ?, vaut mieux reste chez soit, si c’est pour voir encore des libertés disparaitres!

  194. Nicole Boivin

    Egalement dans un commentaire de ces sites que vous avez semble de findthatfile.com oubli? pourquoi est-ce? consulter le site s’il vous plat et laissez-moi savoir ce que vous pensez?

    -nicole

36 Trackbacks For This Post

  1. Tweets that mention Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives | ReadWriteWeb France -- Topsy.com :

    [...] This post was mentioned on Twitter by damien douani, Emmanuel Gadenne. Emmanuel Gadenne said: Par @rwwfr Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives http://bit.ly/4sFAnt [...]

  2. uberVU - social comments :

    Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by damiendouani: [ReadWriteWeb] Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives http://bit.ly/4sFAnt #rwwfr…

  3. Tweets that mention Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives | ReadWriteWeb France -- Topsy.com :

    [...] This post was mentioned on Twitter by Camille A. Camille A said: RT @AntoineDupin Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives | ReadWriteWeb France http://minu.me/1it8 [...]

  4. L’industrie de la culture en difficulté « Pomablog :

    [...] de bien commencer votre année 2010 en compagnie d’HADOPI : lire ceci [...]

  5. TwittLink - Your headlines on Twitter :

    [...] Tweets about this great post on TwittLink.com [...]

  6. Sécuriser un réseau WiFi pour respecter Hadopi : mission impossible | ReadWriteWeb France :

    [...] Pensez aux illétrés, ne les privez pas inutilement d’internet, ne faites pas remonter leurs adresses IP aux grandes oreilles d’Hadopi : utilisez un VPN. [...]

  7. [Dossier] Comment (sur)vivre avec l’Hadœpi : Présentation des solutions qui s’offrent à vous « Ianis' world :

    [...] : Read Write Web, Linux Manua et Free Korben] [Photographie : Pixelsior] <strong>Solution 4 : Mailer, c’est [...]

  8. A lire ailleurs du 04/01/2010 au 11/01/2010 | traffic-internet.net :

    [...] Les solutions pour contourner Hadopi de plus en plus qualitatives – ReadWriteWeb France [...]

  9. Petit tour d'horizon des solutions anti-hadopi | Youcou :

    [...] : ReadWriteWeb ; FreeNews ; Korben ; [...]

  10. Web Zapping #32 | webjet :

    [...] Qui a gagné la bataille Hadopi ? – La Quadrature du Net Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives – ReadWriteWeb Filtrage du net : la déclaration de guerre de Nicolas Sarkozy – [...]

  11. Projet de loi Loppsi 2 sur Internet : filtrage, fichage et piratage à tous les étages :

    [...] prétend pourtant renforcer (et créant du même coup de nouveaux marchés, comme le suggère un article récent de ReadWriteWeb à propos [...]

  12. LE PEUPLE | Projet de loi Loppsi 2 sur Internet : Filtrage, fichage et piratage à tous les étages :

    [...] prétend pourtant renforcer (et créant du même coup de nouveaux marchés, comme le suggère un article récent de ReadWriteWeb à propos [...]

  13. links for 2010-01-28 « Les Giraultises blogguent :

    [...] Les solutions pour contourner Hadopi de plus en plus qualitatives | ReadWriteWeb France Michel Thiolliere annonçait fièrement à la BBC, en guise de vœux pour la nouvelle année, que les trois quart des ‘pirates’ cesseraient de télécharger dès le premier email envoyé par Hadopi, et que 95% stopperont à l’arrivée du second, et il serait trop facile de railler ses propos (d’autres font ça très bien). [...]

  14. Janvier : remise du rapport Zelnik | Zik’n'Blog :

    [...] : « Les majors ont rendu les services de musique en ligne non rentables » – Les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives AKPC_IDS += "2057,";Popularity: unranked [?] Wikio [...]

  15. getElementsByIdea('!') » TF1, encore mieux que l’autocensure, l’autoencensement :

    [...] la loi Hadopi… Non finalement je crois qu’il ne nous reste plus qu’à trouver comment contourner les filtrages du web, on prendra un peu d’avance sur les prochains projets de [...]

  16. The Weekly Best #11: Sélection des Aaaliens & Best-of d’Owni /-) | Owni.fr :

    [...] Les solutions pour contourner Hadopi de plus en plus qualitatives [...]

  17. Contourner Hadopi : solutions de plus en plus qualitatives | Aux Zamis :

    [...] Source [...]

  18. Le numerique en 2010 – Actionmiroir.com :

    [...] commencer, je vous recommande l’article du blog ReadWriteWeb de Frabrice Epelboin, les solutions pour contourner Hadopi sont de plus en plus qualitatives. Je ne vais pas vous faire un résumé édulcoré de ce propos, mais je souhaite apporter une [...]

  19. Sécuriser un réseau WiFi pour respecter Hadopi : mission impossible | Technical Forum :

    [...] Pensez aux illet­trés, ne les pri­vez pas inuti­le­ment d’internet, ne faites pas remon­ter leurs adresses IP aux grandes oreilles d’Hadopi : uti­li­sez un VPN. [...]

  20. Sécuriser un réseau WiFi pour respecter Hadopi : mission impossible — Technical Forum :

    [...] Pensez aux illet­trés, ne les pri­vez pas inuti­le­ment d’internet, ne faites pas remon­ter leurs adresses IP aux grandes oreilles d’Hadopi : uti­li­sez un VPN. [...]

  21. LCHadoPi « Winael's Blog :

    [...] est vrai que l’on peut trouver ici ou là des articles proposant divers méthodes pour contourner Hadopi, ce qui choc dans cette seconde [...]

  22. BLOG CITOYEN T7 » CITOYEN EDITO » LOPPSI 2 : La naissance d’un monstre sécuritaire et numérique sans contrôle ? Appel à la vigilance de tous les Chrétiens contre une société sous surveillance et sans garanties. :

    [...] prétend pourtant renforcer (et créant du même coup de nouveaux marchés, comme le suggère un article récent de ReadWriteWeb à propos [...]

  23. Hadopi et Loopsi vous font peur... N'ayez crainte | Un Thiérachien Déraciné :

    [...] Vous trouverez ce qu’il faut pour éviter ce désagrément, à un coût plus raisonnable, chez RWW. [...]

  24. Profession ZZ » Blog Archive » Découvrez Spotify, ou comment j’ai redécouvert la musique en ligne :

    [...] amis, nous vivons dans une époque troublée. Le gouvernement a fait passer Hadopi, pour freiner le téléchargement illégal. Sans rentrer dans la polémique, mon point ici, en [...]

  25. Mulve : téléchargez de la musique en toute impunité | LA MACHINE A ECRIRE .NET :

    [...] Hadopi est de toute façon un leurre pour personnes âgées, il suffit de chercher un peu sur Google pour trouver des dizaine les solutions de contournement d’Hadopi. [...]

  26. Hadopi & JCFrog – La Kédrole du Samedi #46 | Mais-Pourquoi.fr :

    [...] les pistes à l’Hadopi, suffisant à décrédibiliser le système entier (plus d’infos ici). Sachez que vous pourrez par exemple utiliser un VPN, passer par un proxy ou encore vous réfugier [...]

  27. Numericable VS Free VS Hadopi | Feed The Troll :

    [...] l’actualité Hadopi (vous savez, le truc qui va détruire internet, mais qui est facilement contournable (je ferais d’ailleurs un autre article pour vous expliquer comment continuer à télécharger [...]

  28. Internet | Blog de CONSEIL ET FORMATION (ICF) :

    [...] http://rww.zergy.net/2010/01/04/usages/comment-contourner-hadopi-solutions-anti-hadopi/ [...]

  29. Internet « Blog de CONSEIL ET FORMATION (ICF) :

    [...] http://rww.zergy.net/2010/01/04/usages/comment-contourner-hadopi-solutions-anti-hadopi/ [...]

  30. Dieses war der erste Strike… « vasistas? :

    [...] gab es im französischen Netz in der letzten Zeit zahlreiche Artikel, die auf Mittel verwiesen, um Hadopi zu umgehen (MP3-Suchmaschinen, VPN-Dienste, Streaming etc.). [...]

  31. Hadopi: Dieses war der erste Strike… : netzpolitik.org :

    [...] gab es im französischen Netz in der letzten Zeit zahlreiche Artikel, die auf Mittel verwiesen, um Hadopi zu umgehen (MP3-Suchmaschinen, VPN-Dienste, Streaming etc.). [...]

  32. Hadopi: Frankreichs Filesharer weichen auf Megaupload und co. aus :

    [...] gab es im französischen Netz in der letzten Zeit zahlreiche Artikel, die auf Mittel verwiesen, um Hadopi zu umgehen (MP3-Suchmaschinen, VPN-Dienste, Streaming etc.). [...]

  33. Un an après Hadopi : un nouveau visage du téléchargement illégal en France « Le Blog DMI :

    [...] selon une étude menée par ReadWriteWeb il existe aujourd’hui de nombreuses façons de contourner Hadopi. L’objet de ce billet n’est [...]

  34. L’HADOPI et l’échec de la politique culturelle du gouvernement : L'ALSACE LIBERTAIRE – Site d'expression critique :

    [...] que les utilisateurs se ruent vers les nombreux moyens de contournement du dispositif HADOPI, certains acteurs des industries culturelles en appellent déjà à une [...]

  35. Chez Serge » The life as a “Hadopi Labs” expert – 1 :

    [...] very easy for them to show how this law was technically impossible to work properly, because of many turn around. My personal view is that the music industry is experiencing another shift in its business model, [...]

  36. Chez Serge » The life of a “Hadopi Labs” expert – 1 :

    [...] very easy for them to show how this law was technically impossible to work properly, because of many turn around. My personal view is that the music industry is experiencing another shift in its business model, [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site