L’iPad est il magique ? Nos premières impressions

Après avoir attendu finalement assez peu de temps dans une queue d’une centaine de personnes, nous avons finalement pris possession de notre iPad. Une occasion pour nous de vous en donner un aperçu après avoir concrètement joué avec l’appareil, regardé de près ses applications, son hardware, les sites optimisés pour l’iPad, et ce durant des heures qui, il faut l’avouer, ont été plus qu’agréables.

ipad1

Il est très rapide, un peu lourd, et un peu magique

La première chose que vous remarquerez est la rapidité de l’iPad. Les pages web se chargent à une vitesse impressionnante, passer du mode portrait en mode paysage se fait quasi instantanément, y compris avec des applications gourmandes comme Popular Science ou ABC Player – toutes les applications s’ouvrent extrêmement rapidement.

L’appareil lui même est léger au regard de sa taille, donne une impression de solidité incroyable, mais reste un peu lourd quand il s’agit de le tenir d’une main. A deux mains, ce n’est pas un problème, mais d’une seule, cela pourrait s’avérer fatiguant pour les poignets.

Une expérience plus intime

Apple a utilisé le mot “magique” de façon systématique quand la firme parle de l’iPad. Après l’avoir utilisé quelques temps, il nous est difficile de qualifier cette expérience de magique, mais cela reste néanmoins une avancée considérable par rapport a tout ce qui s’est fait jusqu’ici en terme d’informatique personnelle.

Pouvoir “manipuler” le web à l’aide de vos doigts directement sur l’écran, naviguer dans le New York Times (ou sur France 24) confortablement installé dans son canapé, interagir avec Twitter à travers TweetDesk donne une toute autre dimension à l’interaction homme machine. C’est sans nul doute, pour reprendre les mots d’Apple, une expérience plus “intime”.

L’iPad n’est pas multitâche, et l’utiliser pour des travaux créatifs ayant recours à des contenus lourds n’est pas une bonne idée. L’iPhone en sont temps était bien plus révolutionnaire que l’iPad, c’est vrai également, mais si vous utilisez déjà un iPhone pour surfer sur votre canapé et consulter vos mails, l’iPad est bien meilleur pour ces tâches, et bien plus confortable qu’un portable ou un netbook.

L’écran est bluffant

Apple ne plaisantait pas quant il affirmait que l’écran de l’iPad était fantastique. Ce n’est pas tant sa taille, qui permet aux developpeurs de construire des application plus faciles à utiliser qui rend l’écran génial, mais sa capacité à faire littéralement éclater les couleurs de façon précise et son angle de vision qui atteint 180°, ce qui permet à plusieurs personnes de le consulter en même temps, élargissant ainsi le type d’usage que l’on peut imaginer faire de l’iPad. L’écran est incroyablement confortable, c’est indubitable.

Ceci dit, la taille fait la différence, en particulier par rapport à un iPhone ou un iPod touch. Certains developpeurs se sont contenté de refaire rapidement leurs applications pour l’adapter à un écran plus grand, mais d’autres comme Epicurious et son application de recettes de cuisine utilisent déjà pleinement la taille de l’écran pour proposer quelque chose de radicalement nouveau.

A contrario, utiliser sur iPad une appli iPhone qui n’a pas été redeveloppée pour tirer parti de l’écran de presque 10 pouces n’est pas une expérience magique du tout. Les applications fonctionnent, certes, mais elle semblent quelques peu pataudes.

ipad2

Clavier virtuel

Le clavier virtuel de l’iPad demande du temps avant d’être maitrisé. Une fois l’appareil sur les genoux, taper avec ses deux mains est relativement aisé. Si vous n’avez pas de trop grandes mains, vous pourrez probablement utiliser vos deux mains pour écrire en mode portrait. Taper en mode paysage avec l’iPad dans vos mains signifie cependant que vous ne pouvez utiliser qu’une main, et comme l’iPad est un poil trop lourd pour être confortable tenu d’une main, cela peut s’avérer problématique.

Les applications d’Apple

Nous sommes passé rapidement sur les applications d’Apple : email, contacts, calendrier, et notre première impression est qu’elles sont très bien conçues et qu’elles tiennent leurs promesses. Elles tirent parti de la taille de l’écran et sont bien plus faciles à utiliser sur l’iPad que sur l’iPhone.

Safari est particulièrement impressionnant, le navigateur d’Apple charge les pages web aussi rapidement que sur un portable, et même les sites qui ne sont pas conçus pour un mobile sont très agréables à consulter (sans le Flash, bien sûr).

L’application iPod ressemble à iTunes avec une barre de navigation sur la droite (en mode portrait comme en mode paysage). Curieusement, Apple n’a pas cru bon d’y inclure coverflow.

ipad3

iBooks

iBooks, l’application de gestion des ebooks d’Apple est un très bon lecteur d’ebook. Les prix de l’iBook store se situent pour la plupart entre 9,99$ et 14,99$. Il est à noter que l’iBook Store dispose d’une gigantesque sélection d’ebook gratuits issus du projet Gutenberg. Nous reviendrons par la suite sur l’application iBook dans un article dédié, car outre le fait que – en anglais tout du moins – la gratuité des livres tombés dans le domaine public soit désormais une réalité, l’écran de l’iPad, véritablement exceptionnel, en fait un lecteur d’ebook tout a fait capable, même s’il n’atteint pas le confort de lecture d’un Kindle.


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



10 commentaires pour cet article

  1. Guilhem Soulas

    Bel objet pour les technophiles.

    Par contre, ceux qui sont avant tout intéressé par lire des ebooks iront vers le Kindle.

  2. John

    Attention aux fautes de grammaire et à la concordance des temps :

    Apple a uti­lisé le mot “magique” de façon sys­té­ma­tique quand la firme parle de l’iPad.
    Mettre du présent suite à du passé me semble bizarre. Ça sonne incorrect à mon oreille.

    Apple ne plai­san­tait pas quant il affir­mait que l’écran de l’iPad était fan­tas­tique.
    Apple ne plai­san­tait pas quanD il affir­mait que l’écran de l’iPad était fan­tas­tique.

    Certains deve­lop­peurs se sont contenté de refaire
    Certains deve­lop­peurs se sont contentéS de refaire

    Sinon bon article, même si je pense d’autres tablettes comme l’archos 9 !!

  3. jeanloub

    @Jonh : laisse tomber les erreurs, là n’est pas l’essentiel.
    Si tu suis RRW depuis un moment tu auras saisi que la moelle est bien ailleurs.

    Le fond est ici bien au-delà de la forme… et je t’encourage à continuer à ‘t’imerger dans cet univers…

    @Guilhen.
    Sans doute… mais au-delà de la littérature et du livre, la presse et tous les médias multimédia sont loin d’être consutables sur le Kindle. Nous parlons ici d’un outil de convergence…

    l’iPad ne joue pas dans la même cour.

    Mais c’est vrai, aujourd’hui on peut se payer une Rolex… ou une Swatch… Perso je vois pas trop la valeur ajoutée de ce genre d’outils…

    Respect cependant chacun choisi selon ses besoin/envoies…

  4. Gastlag

    Bon en gros ce n’est pas une révolution technique. La révolution étant plutôt juridique, comme vous l’aviez bien fait remarqué :
    http://rww.zergy.net/2010/02/23/a-la-une/jour-apple-cesse-etre-sexy/

    Car ce problème ne concerne pas que les applications sexy. Souvenons nous du cas 1984 :
    http://standblog.org/blog/post/2009/07/27/Quand-Amazon-joue-%C3%A0-1984-avec-son-Kindle

  5. Guyome

    Il serai peut-être bien de comparer l’iPad avec les autre tablette PC sur le marcher ? Un comparatif avec le TouchBook, ça serai rigolo.

    Sinon, je suis surpris de ne pas voir traiter les risques liés a cette plateforme fermé sur le hardware (pas d’USB) comme sur le software.

  6. Fabrice Epelboin

    Si, si, on a même commencé par cela : http://rww.zergy.net/2010/02/23/a-la-une/jour-apple-cesse-etre-sexy/

  7. Talents

    Bonjour
    Je suis étonné avec votre comparaison pour les e-books avec le kindle.
    Fan de la pomme depuis un bout – c’est étonnant qu’apple n’est pas apporté le soin nécessaire au confort de lecture. Surtout qu’apple a de grosse ambition pour les e-book.
    Il faut que je vois cela de mes yeux.

    PS. Ceci dis c’est possible – actuellement apple est plus porté sur le marketing que sur de véritables révolutions technologiques.
    Talents

  8. Fabrice Epelboin

    Si si, Apple a apporté un soin particulier à l’écran, mais les technologie actuelles d’ecrans rétroéclairés ne peuvent rivaliser avec les technologies d’encre electronique du Kindle. A contrario, ces dernières ont un affichage très lent et en noir et blanc. Pour l’instant, c’est l’un ou l’autre.

    Avec son écran, le kindle est incapable de faire ne serait ce qu’une simple animation, mais le confort de lecture est comparable au papier…

  9. Caroline

    Pour avoir testé le Kindle d’Amazon et l’iPad, je peux dire que si votre objectif est de pouvoir lire des livres… le choix est simple, c’est le Kindle qui l’emporte car son écran E-ink offre un réel confort de lecture.
    L’iPad a d’autres qualités mais pour la lecture de livres c’est le Kindle. Pour des magazines, je préfère l’iPad même si j’ai été déçue de l’écran brillant. Vu qu’on a tendance à le prendre à l’horizontal, les lumières se reflètent beaucoup.
    C’est une remarque qui revient souvent donc Apple va surement proposer un film plastique anti-reflets (comme pour l’iPhone).

    Pour ceux que ça intéresse de voir l’iPad en action, il y a une vidéo sympa avec les premières impressions:
    http://ebookfrance.com/video-de-lipad-premiere-impression-sur-la-nouvelle-tablette-apple/2010/04/

  10. Ccromu

    L’ipad c’est magique !

    J’ai ecris ce message d’une terrasse de café dans un transat, la jambe pliée, mon iPad contre (idéale dans n’importe quelle position) , une connexion  Wifi pour un accès au net et c’est le pied ! 

    C’est intuitif, c’est rapide, simple on le contrôle du bout du doigt…
    Autonomie de rêve, il suffit d’une seconde pour l’allumer et accéder à n’importe quel contenu. Un plaisir de lire les magasines, visionner les poadcasts, regarder les photos, écrire des mails, le clavier est très agréable et précis aucune perte de rapidité mise à part les chiffres !     

    Il est nécessaire d’avoir la housse Apple pour le tenir d’une main ou le mettre en position haute pour pouvoir taper facilement et bien sur le protéger.

    Voila C’est mon experience, c’est sur ça ne remplace pas un pc mais ce n’est pas le but non plus.

    C’est comme l’iPhone très critiqué au début et aujourd’hui 1 telephone sur 3 est un iPhone…    

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site