Le patron de la FCC s’oppose à la vente de priorité d’accès au réseau internet

«inacceptable», c’est le terme employé par Julius Genchowski pour qualifier un fournisseur d’accès qui offrirait à un éditeur de contenus ou de services de payer pour que ses données soient prioritaires.

«Toute négociation qui ne préserverait pas la liberté et l’ouverture de l’internet vis à vis des consommateurs et des entrepreneurs serait inacceptable»

La réaction aux rumeurs qui ont fait le tour du monde concernant les négociations secrètes entre Verizon et Google du patron de l’autorité de régulation des télécom Américaine est cinglante, et a le mérite d’être claire.

La plupart des experts de l’internet s’accordent à dire que tout système qui accorderait la possibilité pour certains éditeurs d’obtenir un accès plus rapide que d’autres au réseau serait une violation flagrante de la neutralité du net, qui veut que toute information qui circule sur le réseau soit traitée de façon égale, quelle que soit son origine, sa destination ou son contenu. Mais la FCC est au coeur d’une bataille juridique aux USA qui vise à remettre en question son autorité et sa capacité à réguler la façon dont les fournisseurs d’accès gèrent leurs réseaux.

La FCC a tenté de négocier de son coté avec les différents acteurs de l’internet, dont Google et Verizon, afin de préserver la neutralité du net, et a d’ailleurs annulé une rencontre avec ces derniers suite aux rumeurs qui ont circulé hier sur internet.

Pour Google et Verizon, c’est un sérieux avertissement, et pour Google, c’est un retour de manivelle aux propos de son PDG qui affirmait que «si vous n’avez rien à cacher», vous n’avez rien à craindre de la transparence (mais peut être limitait-il celle-ci aux citoyens et n’avait-il pas envisagé que cela pouvait s’appliquer aux entreprises).

La série de rencontres entamées par la FCC ont, selon les propos de Edward Lazarus, le chef de cabinet de Genchowski, permit de faire avancer le dossier, mais n’ont pas mené à la mise au point d’un cadre de négociation qui assure la préservation de la net neutralité.

De son coté, Laure de la Raudière, députée UMP de l’Eure et Loire, en charge du dossier de la neutralité des réseau, a annoncé sur Twitter que l’UMP travaillera sur une proposition de loi concernant la neutralité des réseau dès la rentrée, avec la bénédiction de Jean François Copé.

Etant donné les positions prises par le groupe UMP à la suite de la publication du rapport « Ethique et Numérique », on peut espérer une issue plus favorable au dossier que pour Hadopi, même s’il convient de rester prudent, en particulier lors du passage de la Loppsi début septembre à la même Assemblée, qui contient, elle aussi, des atteintes sérieuses à la Net Neutrality, en particulier dans son article 4 (toujours par le biais de pédophiles imaginaires). La députée a néanmoins affirmé ne pas vouloir arriver à une censure de l’internet.


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



6 commentaires pour cet article

  1. sigmundFred

    Je voudrais nuancer la notion de « net neutrality » qui à mon sens est plus politique que technique.Car d’un point de vue technique, c’est vraiment pas nouveau le fait qu’on priorise des données par rapport à d’autres , cela s’appelle la QoS ou en français, la qualité de service.Il y a des champs spécialement résérvés pour cela dans les paquets IP.
    Ce qui est dangereux, c’est le fait de faire de la discrimination de contenu qui favoriserait une entreprise, quelle qu’elle soit.

    Pour plus d’information je vous renvoie à l’article très intéressant sur Mr Riguidel (et sa position vis-à-vis de la neutralité des réseaux) fait par linuxfr. A lire (en particulier les commentaires de « vjm », qui ,bien que technique, sont édifiants.
    http://linuxfr.org/2010/08/02/27201.html

  2. Fabrice Epelboin

    Oui, j’aurais du m’en tenir a la non discrimination, à trop vouloir vulgariser…

  3. sigmundFred

    Non, c’était bien comme ça, l’idée sous-entendue dans « qui veut que toute infor­ma­tion qui cir­cule sur le réseau soit trai­tée de façon égale, quelle que soit son ori­gine, sa des­ti­na­tion ou son contenu. » est quand même assez claire et représentative de la neutralité d’un réseau.

    Disons qu’avant de lire l’article que j’ai cité dans mon précédent post, je faisais l’amalgame entre volonté des acteurs et les moyens techniques associés.J’ai trouvé important de le préciser pour ceux que ça intéressent.

    Tout mes encouragements à RWW qui fait un excellent travail :)

  4. Fabrice Epelboin

    Thanks :-)

  5. Emma Indoril

    Quel est exactement le champ d’action de la FCC ?
    En gros, le patron de la FCC tape sur la table avec sa godasse, quelles chances y a t’il pour qu’il soit écouté et que ses avis soient pris en compte ? la FCC as t’elle vraiment un poids politique ?

    (La FCC c’est l’équivalent de l’ACERP chez nous ?)

  6. sigmundFred

    Je pense que vous vouliez dire l’ARCEP ? je crois que la FCC n’a pas vraiment de pouvoir punitif (voir la news sur l’affaire du blocage de bitTorrent par l’opérateur Comcast par PcINpact http://www.pcinpact.com/actu/news/56255-fcc-comcast-neutralite-internet.htm). Après je n’en sais pas plus, mais je dirais que la FCC à juste un pouvoir consultatif comme l’ARCEP, si je me trompe, n’hésitez pas à me corriger.

4 Trackbacks For This Post

  1. Tweets that mention Le patron de la FCC s’oppose à la vente de priorité d’accès au réseau internet | ReadWriteWeb France -- Topsy.com :

    [...] This post was mentioned on Twitter by damien douani, readwriteweb france and Medias Sociaux, Ecriture Web. Ecriture Web said: #ReadWriteWeb Le patron de la FCC s’oppose à la vente de priorité d’accès au réseau internet http://bit.ly/9Q1gCJ [...]

  2. Quelques nouvelles du front… Vive l’été ! :

    [...] ? Aucune idée mais je pense qu’il faut rester vigilant. La FCC a toutefois exprimé son opposition envers cette pratique et l’UMP soutien aussi le mouvement (2012 en approche… [...]

  3. Quelques nouvelles du front… Vive l’été ! | Lick My Chip ! :

    [...] du NYT… ? Aucune idée mais je pense qu’il faut rester vigilant. La FCC a toutefois exprimé son opposition envers cette pratique et l’UMP soutien aussi le mouvement (2012 en approche… [...]

  4. Pourquoi la Neutralité du Net est essentielle pour l’innovation et les startups  | ReadWriteWeb France :

    [...] Une de la presse amé­ri­caine suite aux récentes rumeurs, spé­cu­la­tions, ainsi qu’aux inter­pré­ta­tions qui ont entouré l’accord entre Google et Verizon [et les fuites du rap­port [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site