Google et Verizon proposent une Neutralité du Net renforcée

Google et Verizon sont en pleine conférence de presse téléphonique à l’instant où j’écris ces lignes, [traduites en quasi temps réel] ils annoncent une proposition de cadre législatif : la transparence des réseaux, sous le contrôle renforcé de la FCC avec une amende pouvant aller jusqu’à 2 millions de dollars pour les fournisseurs d’accès qui se livrent à des pratiques anti concurrencielles qui peuvent porter atteinte aux consommateurs. C’est l’exact opposé de ce que rapportait l’ensemble de la presse (dont nous) la semaine dernière.

Selon cette proposition, le General Accounting Office ferait un rapport annuellement au Congrès sur le bon déroulement des opérations. Verizon affirme que de trop nombreuses règles pourrait porter atteinte a sa capacité à optimiser les performances de son réseau. «Il n’y aura aucune priorité donné au trafic en provenance de Google, point barre» affirme le PDG de Verizon, Ivan Seidenberg aujourd’hui. «Pas de paiement pour une priorité du trafic sur l’internet public».

En théorie, des réseaux privés pourraient être construits pour vendre des services spécifiques, mais le PDG de Google, Eric Schmidt affirme que Google ne fera pas cela. «Nous aimons l’internet», a-t-il affirmé, «et nous avons l’intention de l’utiliser».

Plus d’analyse à suivre sous peu.

UPDATE

Les premières réactions font part d’un certain manque de clarté qui permettrait aux opérateurs de profiter de ce cadre législatif pour - comme le redoutait NKM - « faire du marketing ».

Nnitin Tekchandani remarque ainsi que dans le document ci dessous, deux passages éveillent son attention.

« pour réduire ou atténuer les effet d’une congestion sur son réseau; pour en assurer la sécurité ou l’intégrité; pour ce qui concerne le trafic qui n’est pas désiré ou qui pourrait être dommageable à l’utilisateur, le réseau du fournisseur d’accès, ou l’internet: pour assurer une qualité de service au souscripteur d’un abonnement; pour fournir des services ou des capacité en rapport avec le choix des consommateurs »

En rapport avec le choix des consommateurs, note-t-il, est particulièrement troublant, tout comme « pour ce qui concerne le trafic qui n’est pas désiré »…

Il note égalemetn que l’autorité de la FCC n’est pas forcément très claire, et souligne qu’entre ce texte et sa transformationen une loi, il peux y avoir des ajustement fatals.

Le document est disponible ci dessous.

Verizon-Google Legislative Framework Proposal


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



10 commentaires pour cet article

  1. Dominique Rabeuf

    Ce n’est pas vraiment nouveau, mais cela a le mérite d’être éclairci.
    Les poids lourds des infrastructures de communications et des diffuseurs de contenus sont soumis au harcèlement de plus de 180 variantes «juridictionnelles schizophréniques».

    «Les turcs assiégeaient Constantinople et les Byzantins discutaient du sexe des anges»

    Rien de nouveau, mis à part que les informations circulent plus vite et qu’elles sont de plus en plus difficiles à effacer par les faussaires drapés dans la légitimité gouvernementale usurpée.

    Hermès (Ἑρμῆς ) figure emblématique de la mythologie grecque est une illustration antique de la prédominance inaliénable de la libre circulation des produits, services, communication – Tout Etat qui tente de nier cet état de fait au nom de ses préférences «culturelles» sera détruit par ceux qu’il a tenté d’assujettir.

    N’avez vous pas remarqué que les «républiques» puent de plus en plus ?

  2. Fabrice Epelboin

    A lire:
    http://voices.washingtonpost.com/posttech/2010/08/live_blogging_google-verizon_a.html
    http://www.dslreports.com/shownews/Verizon-Google-Announce-Their-Net-Neutrality-Solution-109810

  3. Fabrice Epelboin

    Le billet officiel de Google :
    http://googlepublicpolicy.blogspot.com/2010/08/joint-policy-proposal-for-open-internet.html

  4. luke

    D’après les premiers éléments, Google et Verizon confirmeraient leur volonté de préserver la Net Neutralité (influencée ou pas par la réaction de la FCC ??), mais il resterait de nombreuses zones d’ombres.

    Qu’en est-il en France ?

    Quelle est la position des opérateurs télécoms ?

    Si l’on se réfère à l’opposition des 7 opérateurs FAI à l’ARJEL concernant le filtrage des sites de paris en ligne, ils sont contre le filtrage des sites qui constitue l’une des atteintes les plus graves à la Net Neutralité (http://www.latribune.fr/technos-medias/20100727trib000534087/les-operateurs-telecoms-s-opposent-au-filtrage-des-sites-de-paris-illegaux.html).

    Oui, mais le TGI de Paris a confirmé que les opérateurs devaient bloquer les sites de paris en ligne « non homologués » par l’ARJEL (cf http://www.numerama.com/magazine/16434-les-fai-condamnes-a-bloquer-un-site-de-pari-en-ligne-par-dpi-si-besoin.html) et cela comprend l’analyse de contenu donc le DPI.

    Est ce à dire qu’ils devront se soumettre à cette décision sous peine de 10 000€ d’amendes journalières et utiliser le DPI sous la contrainte s’il le faut ?

    Ce serait très certainement une levée de bouclier des internautes qui partiraient des opérateurs pratiquant ce filtrage vers d’autres qui ne le pratiqueraient pas.

    Or, aucun opérateur n’a envie d’avoir une hémorragie de ses clients ADSL qui pourraient par la même occasion résilier leur abonnement mobile.

    D’autre part, sur le plan purement opérationnel, mettre en place un système complet et fiable de filtrage de ces sites en deux mois semble peu réaliste et d’ici que cela soit mis en place, rien n’empêchera des internautes un peu motivés (ce serait même une incitation additionnelle) de passer par un VPN suffisamment bien crypté ce qui ne va pas sans poser d’autres problèmes évoqués sur RWW.

    Aussi, cela n’est pas gratuit de filtrer (140 M€ mentionnés par Numerama : http://www.numerama.com/magazine/16436-les-fai-ont-l-obligation-de-filtrer-et-le-devoir-d-attendre-pour-leur-dedommagement.html), il n’est pas du tout sûr qu’ils soient remboursés car ces modalités n’ont pas encore été arrêtés.

    Cela ne semble vraiment pas l’intérêt des opérateurs d’appliquer ce filtrage.

    Si cette décision est sévèrement critiquée par des personnalités politiques telles que NKM qui ont manifesté leur soutien à la Net Neutralité ou des personnalités de gauche qui la défendent aussi, par des autorités de régulation tels que l’ARCEP, par des entreprises telles que les FAI français, Google en France…, la Net Neutralité a encore une chance sinon dès l’application effective de cette décision, ce sera une énorme brèche dans la Net Neutralité et il sera très difficile de revenir en arrière.

    Alea jacta est

    Luke

  5. Fabrice Epelboin

    J’ai bien peur que la position de NKM ne soit pas si radicale…
    http://ecrans.fr/La-neutralite-aspartame-du-rapport,10576.html

    Possibilité de filtrer les contenu, dérapage sémantique de la neutralité vers l’ouverture, proclamation de la fin de l’illimité pour des forfaits capés… Adieu veau, vache, cochon, nous voilà partis tout droit vers des forfaits illimités pour riches qui seront beaucoup plus cher et du cryptage à tout va pour se préserver de Big Brother…

    Il y a de grandes chances pour qu’en effet, les adaptations marketing des opérateurs, et surtout les réactions du clan des anti hadopi provoquent des migrations massive d’abonnés, et une chose est sûre, le marché du VPN crypté a un bel avenir devant lui, mais on va également voir de belle gamelles sur ce marché. Proposer un truc bricolé dans un garage, en matière de VPN, ca va quand on a quelques utilisateurs, mais s’il faut en accueillir plusieurs centaines de milliers, patatras…

    L’année qui vient va être agitée.

  6. Emma Indoril

    « le trafic qui n’est pas désiré ou qui peu être dommageable à l’utilisateur »

    Ouais, ouais, ouais…. On parle de filtrage du spam ?
    Non ? bon, alors laissez moi filtrer moi même mon Net !

    Au final, ça sent quand même bien fort le DPI !

  7. Guillaume-Nicolas MEYER

    En regardant et en laissant faire, on se met tous dans une situation (déjà évoquée sur RWW) d’attentistes. Le web est-il américain ? Google, Facebook et Verizon oui !

    Quand remettra-on en cause, de façon efficace la gestion du web mondial, la répartition des DNS majeurs sur l’ensemble de la planète et une entité internationale (à l’image de l’ONU s’il le faut) garante des droits ?

    L’Europe suite et le reste du monde. C’est marrant, quand les chinois disent non à Google, Google s’écrase… Devons-nous attendre que la liberté du net passe par la Chine ? (Arglll)

  8. Fabrice Epelboin

    @Guillaume-Nicolas

    J’avoue que de mon coté, je suis assez partagé… D’un coté, oui, ça devrait revenir à l’ONU, de l’autre, quand on voit ce que donne la France et son poids dans ces instance, c’est peut être pas une bonne idée, parce que soyons clair, le compromis boiteux Google/Verizon, qui fait l’impasse sur la mobilité neutre, ce n’est RIEN par rapport à ce qui nous attends ici.

    L’Europe va bouger et il y a des espoirs de ce coté, mais en France, on est parti pour rattraper le retard… sur 1984.

  9. Guillaume-Nicolas MEYER

    Arrêtes, tu recommences avec ton pessimisme. Et puis la France est dans l’Europe non ?

    :-)

  10. Fabrice Epelboin

    C’est vrai, c’est vrai, il y a de l’espoir du coté de l’Europe, mais la volonté affiché de l’UMP de passer sa loi sur la Net Neutrality avant que l’Europe ne puisse faire la sienne est assez louche :(

5 Trackbacks For This Post

  1. Tweets that mention Google et Verizon proposent une Net Neutrality renforcée | ReadWriteWeb France -- Topsy.com :

    [...] This post was mentioned on Twitter by Fabrice Epelboin, Fabrice Epelboin, Clément Apap, Fredox, so and others. so said: @christreporter chic http://ht.ly/2n6GB via @epelboin et @nbbeliard [...]

  2. Google et Verizon seraient sur le point de s’entendre pour abandonner la Neutralité du Net | ReadWriteWeb France :

    [...] UPDATE FINALE : Révélation par Google et Verizon des négo­cia­tions en cours. [...]

  3. [Politique] Une proposition de législation pour un Internet plus ouvert :

    [...] ReadWriteWeb France Les premières réactions font part d’un certain manque de clarté qui permettrait aux opéra­teurs de profiter de ce cadre législatif pour – comme le redoutait NKM – « faire du marketing ». [...]

  4. CV vidéo et opportunités pro, France.fr, Bides de Google… [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm :

    [...] Google et Verizon proposent une Neutralité du Net renforcée – ReadWriteWeb [...]

  5. Neutralité du Net… Qui veut sa mort? « Journal du Hack :

    [...] août: Google et Verizon proposent une Neutralité du Net renforcée. Mais attention: langage commercial, attention à l’interprétation des annonces de [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site