Les Anonymous s’attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du Zimbabwe

Les Anonymous, ces alliés de 4chan et défenseurs de Wikileaks, ont apparement lancé une attaque de déni de service distribuée sur le site officiel du gouvernement Tunisien ainsi que sur celui du président Zine El Abdine Ben Ali. Au Zimbabwe, le site de la première Dame ainsi que le site officiel du gouvernement et celui du ministère des finances ont été visés.

Ces deux attaques semblent bien liées à Wikileaks, au nom duquel les Anonymous ont attaqué, selon le même mode opératoire, Visa, Paypal et d’autres. Dans le cas du Zimbabwe, Grace Mugabe, la première Dame, poursuit en justice un journal local, The Standard, pour avoir publié une fuite du Cablegate affirmant qu’elle profite d’un trafic de diamants. La Tunisie, de son coté, a bloqué l’accès principal du site Wikileaks, mais là bas comme ici, il s’avère absolument impossible à censurer.

Sophos, un acteur majeur de la sécurité informatique, a fait état d’une déclaration des Anonymous trouvé sur de nombreux sites et espaces internet qu’ils fréquentent.

«Le gouvernement Tunisien veut contrôler le présent avec des mensonges et de la désinformation, afin d’imposer le futur en cachant la vérité à ses citoyens.
Nous ne resterons pas silencieux face à ces actes.
Les Anonymous ont entendu l’appel à la liberté du peuple Tunisien. Nous, Anonymous, sommes décidés à aider le peuple Tunisien dans sa lutte contre l’oppression. Cela se fera. Cela se fera.
(ndt: «It will be done. It will be done» – est-ce une allusion à quelque chose ??)

Ceci est un avertissement pour le gouvernement Tunisien : les attaques à l’encontre de la liberté d’expression et d’information faites envers ses citoyens ne seront plus tolérés. Toute organisation impliquée dans la censure sera attaquée sans relâche jusqu’au jour où le gouvernement Tunisien entendra les appels à la liberté de son peuple»

La Tunisie et le Zimbabwe sont connus pour surveiller et censurer sévèrement internet, même si cela n’a pas empêché de nombreux Tunisiens de devenir internautes.

La perfect storm Tunisienne ?

Je ne connais pas suffisamment la situation au Zimbabwe, mais pour ce qui est de la Tunisie, nous avons longuement eu l’occasion d’en parler sur ce blog. La situation du pays présente des caractéristiques uniques.

Dictature sévère, la Tunisie est menée d’une main de fer par un président parfaitement conscient de ce qu’est internet (contrairement au président Français, Ben Ali «est un geek»). Il a permit au pays d’accéder très tôt à internet, et la population y est la plus connectée d’Afrique du nord. Elle bénéficie par ailleurs d’un haut niveau d’étude, Ben Ali, comme Castro, étant porté sur l’éducation. Les compétences en informatique de haut niveau ne sont pas rares en Tunisie, l’outsourcing y emploi beaucoup de personnes – de très nombreux sites français ont ainsi été réalisés en Tunisie.

Les activistes digitaux sont également nombreux, et très connus (entendez qu’après 24h sans nouvelle, RSF s’inquiète officiellement), qu’il s’agisse de Tunisiens de la diaspora ou de ceux qui vivent sur place. Ils sont rompus aux usages internet, ont constitué depuis longtemps des réseaux et éprouvé de nombreuses stratégies. On compte dans leurs rangs des experts internationalement reconnus aussi bien sur des domaines très techniques de l’internet que sur l’activisme digital et les média sociaux.

Facebook, un des rares services sociaux mondiaux non censurés en Tunisie, y est le lieu de la liberté d’expression par excellence, même si les autorités locales et des organisations à son service y rôdent et on tenté par le passé d’y faire régner la terreur. Couper Facebook provoquerait la colère de toute la jeunesse (une large part de la population dans ce pays d’Afrique du nord). Ce n’est pas une option pour Ben Ali, même s’il le censure partiellement (le partage de photo était impossible il y a peu).

Enfin, la richesse de la Tunisie provient essentiellement du tourisme, et cette activité, plus que tout autre, repose pour beaucoup sur internet, notamment pour la vente de produits. Un mauvais buzz pourrait avoir des conséquences sur les choix de nombreux Européen pour leurs prochaines vacances et se traduire durablement dans le PIB du pays.

Internet sera-t-il le talon d’Achille de la dictature Tunisienne ? Les possibilités d’attaques sont nombreuses, qu’il s’agisse des Anonymous, d’activistes digitaux locaux, de la diaspora, ou d’ONG internationales qui décideraient de passer à l’action comme l’a fait, en son temps, Greenpeace avec Nestlé.

La description faites au travers des cables de Wikileaks de la dictature Tunisienne est accablante, et même si les attaques des Anonymous ont très certainement été déclenchées par la récente montée de l’activité d’Amar, le surnon donné au Big Brother Tunisien, qui censure et qui surveille, il ne faudrait pas oublier que tout cela a démarré par des émeutes qui ont fait suite au suicide d’un jeune diplomé, désespéré de ne trouver aucun emploi.

Pour avoir un aperçu de ce qu’est Facebook, l’un des rare espaces public de liberté en Tunisie, et sur l’internet Tunisien en général, nous vous conseillons la lecture de ces billets.

Image de prévisualisation YouTube


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



37 commentaires pour cet article

  1. Bobby Jones

    Hum…des DoS sur des sites officiels…je pense que les gouvernements de ces pays s’en remettront. Une attaque DoS sur 3 sites gouvernementaux c’est comme poker sur fb ces memes gouvernements, ca attire l’attention pendant 5 min puis c’est tout.

    Le resultat sera:
    - des editos/articles dithyrambiques sur cette attaque ou on citera a souhait le concept d’ »infowar », la puissance des Anonymous etc. Alors que bon au final ils n’arrivent pas a la cheville de Fantomette en terme de d’action de justicier.
    - un renforcement des mesures anti-internet des gouvernements vises, car la parano n’a pas de limites

    Une attaque des Anonymous contre les avocats des ayant-droit avec leakage de mails confidentiels et mettant ces memes avocats tres mal en point, oui, ca a un impact.

    Une DoS…svp…ca n’a aucun effet…

  2. Fabrice Epelboin

    Un renforcement des mesures anti internet en Tunisie ? Ca parait difficile à ce stade, et si ça va plus loin, justement, ça entre dans un zone de danger pour le gouv. Quand il a tenté de censurer FB, il a été obligé de faire marche arrière.

    Quelques éditos… Ben justement, c’est le problème : ils sont lus, portent atteinte à l’image du pays, qui vit essentiellement de son image comme lieu de destination de vacances…

    Donc, oui, c’est un poke – bonne comparaison – mais comme le dit très bien le ‘communiqué’ des Anonymous, ce n’est qu’un avertissement…

  3. dorra

    Le peuple n’a plus que faire de l’image de son pays puisqu’il n’en tire aucun bénéfice. Toutes les richesses du pays sont détenues par la famille du président (banques, sociétés de transport, concessionnaires auto, radios, et j’en passe). Le peuple veut du changement, et les manifestations ont été réprimées à coups de matraques et même de balles (2 morts jusqu’à maintenant), et les comptes facebook et mails des gens qui « parlent » ont été piratés par le gouvernement. Donc oui Anonymous ne fait pas grand chose mais il donne au moins un coup de main à ce peule à qui aucun pays de l’europe, qui se dit partisante de la démocratie et des droits de l’homme, n’a daigné apporter son soutien.

  4. Fabrice Epelboin

    @dorra

    Le peuple, certes, d’autant que quand il se libérera, l’image du pays changera du tout au tout rapidement, mais Ben Ali, lui, a des revenus qui dépendent directement de l’image du pays car très liés au tourisme…

  5. BobbyJones

    Tu as peut-être raison concernant le danger pour le gouvernement de bloquer encore plus l’accès à Internet, tu connais mieux le sujet que moi. Mais il lui reste la possibilité d’attaquer avec plus de virulence les comptes/personnes critiquant son action (de la même manière que certaines personnes ont en qq sorte « DoS » ton compte FB il n’y a pas si longtemps). Comme il ne peut s’en prendre aux A. (ou alors il va devoir hacker 4chan), ce sont les activistes déjà identifiés ou bientôt identifiés qui vont en prendre pour leur grade (mais bon je suis parano et pessimiste donc espérons que non).

    En revanche, je suis peut-être pessimiste, mais il me semble que les éditos envisagés n’auront qu’un impact limité sur le tourisme. Si tu as des infos quantifiables qui montrent une véritable évolution des revenus du tourisme liée à l’image du gouvernement tunisien sur Internet je suis preneur. Comme les attaques de Greenpeace sur Nestlé n’ont eu qu’un impact contenu sur la société suisse (décrochage du cours de Bourse qui a été compensé par la suite, impossibilité de quantifier l’effet réel sur les résultats de la firme, les gens continuent à bouffer des KitKat – je les comprends d’ailleurs, le KitKat c’est mal, mais c’est bon), je pense que les attaques des A. auront un impact limité sur le PIB de la Tunisie.

    Je présume que le salut de la Tunisie proviendra de l’intérieur (cf Sidi Bouzid), proviendra d’actions, je l’espère moins tragiques, mais plus matérielles (au sens duquel, Internet reste immatériel).

    D’ailleurs sur un autre front je me demande si les Européens vont annuler les vacances qu’ils ont prévu en Hongrie suite aux dernières mesures portant atteinte à la liberté de la presse (je n’en suis pas si sur malheureusement).

  6. dorra

    Certes, Ben Ali et sa famille continuent de s’enrichir et le peuple continue de s’enfoncer dans la misère. Si parce que l’image du pays se ternit, un palais en moins sera construit, et bien tant mieux voyez vous..
    Encore faut-il que les gouvernements occidentaux et les prix nobel de la paix se manifestent, car sinon tous ceux qui ont été emprisonnés car ils manifestaient leur colère ne verront plus la lumière du jour..

  7. Fabrice Epelboin

    @bobbyjones

    ce sont les activistes déjà identifiés ou bientôt identifiés qui vont en prendre pour leur grade

    Ca, de toutes façon, avec ou sans internet… Ceci dit, les plus importants des cyber activistes sontsuivit de près par RSF qui sait se faire entendre en cas de problème. La dernière fois que l’un d’entre eux a fait un séjour dans un commissariat, le bureau internet de RSF a été mobilisé dès les premières minutes de son incarcération (qui n’avait duré que quelques heures à l’époque). En cas de répression massive, les conséquences sur l’image du pays pourraient etre catastrophiques…

    Les éditos n’aurons qu’un impact limité, tout comme ceux qui ont dénoncé les pratique anti écolo de Nestlé, mais il existes plein d’autres forme d’action devastatrices, comme le SEO, qui pourrait faire en sorte que tous les touristes qui se renseignent sur quoi que ce soit à propos de la Tunisie tombent sur des renseignements concernant les exactions de Ben Ali… Ce genre de chose aurait forcément une conséquence sur les ventes dans un secteurs (vacances-plage-pas cher) où la concurrence est féroce et les produits très proches (Maroc, Tunisie, pour un séjour en club enfermé dans un complexe hotelier, ça ne change pas grand chose)

    Sinon, oui, le salut de la Tunisie ne peut venir que de l’intérieur (en y incluant la diaspora, bien sûr)

  8. Halte aux "E- terroristes"

    Halte au « E-terrorisme »

    Plutôt que de mener des actions de E-terrorisme et de critiquer le pays il faut au contraire le féliciter et l’encourager pour ses initiatives telles que la construction de plusieurs universités et le soutien à la poursuite des études supérieures ; ou encore le courage de nos politiques qui, lors des anciennes manifestations contre le chômage, ont appelé à la construction de plus d’écoles d’ingénieurs… En Tunisie presque chaque village a une Université : le pays a passé de 12 000 étudiants a 350 000 etudiants dont 60 % des filles.

    La Tunisie est devenu le pays d’1 million d’ingénieurs. Nos jeunes ingénieurs construisent aujourd’hui des Avions AIRBUS alors qu’avant ils ne faisaient que fabriquer des vêtements et des slips !!!.
    Je suis fier de lire dans la presse mondial sur les compétences tunisiennes qui travaillent dans les grands groupes (en Europe, USA…), dans les grandes universités, la Nasa…

    Scientifiquement, économiquement et technologiquement, la Tunisie est classé le 1er pays d’Afrique et du Monde arabe.

    D’après l’ONU, la Tunisie (sans ressources naturelles) est classée 1er pays arabe et 16 pays mondial !! en investissement dans le système d’éducation

    La Tunisie préfère avoir des chômeurs diplômés que des chômeurs incultes. Les autres pays préfèrent eux fermer les universités et réduire les taux de réussite au bac.

  9. Anis

    Concernant le recul sur la censure de FB, je me pose la question: Avec un million et demi de tunisiens connectés, c’est une mine d’information. Ammar a-t-il alors renoncé un cette censure par peur … ou part intérêt pour cette masse considérable d’information à laquelle il n’aurait pas pu avoir accès par ailleurs?

  10. Slim Amamou

    > ce sont les activistes déjà identifiés ou bientôt identifiés qui vont en prendre pour leur grade

    @bobbyjones c’est exactement ce qui est arrivé. Ce qu’on appelle maintenant le côté obscur de Anonymous. c’est à dire la légion de Anonymous contrôlée par le gouvernement Tunisien a piraté les comptes mail et les comptes FB des activistes, journalistes qui ont parlé.

  11. Fabrice Epelboin

    @Anis

    A ma connaissance, par peur d’un soulèvement populaire. Facebook a été censuré il y plus d’un an, et devant la montée en flèche des protestations, Ben Ali lui même a annoncé la fin de sa censure (assez rapidement)… Ceci dit, il a une véritable armée de ‘community managers’ qui sont sur Facebook, et une armée de hackers en charge de pirater les comptes FB, gmail, hotmail et autres des citoyens tunisiens…

  12. dorra

    Ammar continue sa censure sans relâche, les pages FB qui postent les vidéos des manif sont tout le temps supprimées par le gouvernement et recréées par les internautes. Les connexions internet ont été coupées dans plein de régions (ben oui ils détiennent aussi les FAI), le gouvernement fait des attaques de fishing pour récupérer les comptes/mots de passe des gens.
    et @Halte aux « E- terroristes »
    Oui les écoles d’ingénieurs sortent de bons ingénieurs qui sortent tous travailler à l’étranger!! parce que ce pays où on ne peut plus respirer ne permet plus de vivre. Et les autres diplômés, et ben ils travaillent dans les centres d’appel parce qu’ils ne trouvent pas de travail, alors à quoi bon un diplôme qui ne sert à rien?
    De plus, le niveau de l’éducation en Tunisie recule, elle a été classée parmi les 10 derniers dans le classement PISA :
    http://www.businessnews.com.tn/Enseignement–La-Tunisie-parmi-les-dix-derniers-dans-le-classement-PISA,519,22653,1
    Ne faites pas confiance aux chiffres gonflés..

  13. BobbyJones

    @Halte aux « E- terroristes »
    La Tunisie préfère avoir des chômeurs diplômés que des chômeurs incultes.

    Le problème c’est que ces derniers temps le chômeur diplômé a plutôt tendance à s’immoler. C’est pas un signe de bonne santé du pays.

    @dorra, malheureusement sur le classement PISA, la France est mal placée pour donner des leçons.

    @Fabrice, sur le sujet de l’impact des éditos, la Tunisie vient de publier une pleine page dans les Echos d’aujourd’hui concernant la richesse de leur tissu industriel, les opportunités pour les investisseurs étrangers etc. (ce dont je ne doute pas). Je pense que cette pleine page de pub aura plus d’impact sur le PIB de la Tunisie que l’attaque des A.
    Sur le SEO, pour l’instant l’immolation du chômeur diplômé a un impact fort (triste d’en arriver là, mais il semble que son sacrifice ne soit pas vain)

    WikiLeaks a realisé ce qu’A. n’arrivera jamais à faire, trouver un relai fiable dans les médias traditionnels (en les associant). Aujourd’hui, je reste persuader que les actions d’A. ne font frissonner que leurs auteurs (et leurs commentateurs)

  14. Fabrice Epelboin

    @dorra

    Les industriels se foutent de s’installer dans une dictature, soit. Les touristes, c’est une autre affaire, et ceux là, ne lisent pas les echos.

    Au moment de choisir une destination de vacances, 70% d’entre peux vont sur internet, et l’info qu’ils y trouvent est déterminante pour leurs décisions d’achat. Là, une action d’activisme digital peut avoir un gros impact…

    Les Anonymous ne font que ‘poker’ pour l’instant, à eux seuls, ils ne peuvent pour l’instant pas grand chose, à moins qu’il prennent le contrôle d’installation industrielles via SCADA, mais ce serait franchement flippant qu’ils en arrivaient là… Par contre, ils attirent l’attention de beaucoup de monde, c’est déjà pas mal…

  15. wilnock

    Un message pose sur un blog le premier janvier: « depuis quelques jours et les événements de Sidi Bouzid l’accès en HTTPS à FB en Tunisie a été bloqué. » peut-etre que Facebook n’est pas bloque, mais en tout cas, cela voudrais dire que la connection securise n’est plus possible? a creuser non?

  16. Fabrice Epelboin

    @winlock

    C’est creusé : de cette façon, il n’y a pas moyen pour un Tunisien n’utilisant pas un VPN de savoir s’il a vraiment à faire à Facebook ou à un fake mis en place par le gouvernement pour voler les passwords…

    La seule solution pour les Tunisien est de changer très régulièrement (quotidiennement) leur password… Je conseille, en ce moment, de le faire à la fin de chaque connection à Facebook.

    http://rww.zergy.net/2010/06/29/nouveautes/opration-massive-de-phising-sur-gmail-en-tunisie/

  17. moiii

    ça fait vraiment mal au cœur!!!

  18. dorra

    @ Fabrice Epelboin
    Sauf que depuis aujourd’hui la page facebook qui permet de changer de mot de passe n’est plus accessible.. marrant non?!

  19. BobbyJones

    L’attaque des A. commence a être relatée par les médias « traditionnels » (ici lemonde.fr)
    http://bit.ly/eQbN0M

    @ Fabrice,
    « Un renforcement des mesures anti internet en Tunisie ? Ca parait difficile à ce stade, et si ça va plus loin, justement, ça entre dans un zone de danger pour le gouv. Quand il a tenté de censurer FB, il a été obligé de faire marche arrière. »

    Il semble que le gouvernement tunisien ait trouvé une nouvelle marge de manœuvre pour resserrer la vis comme en témoigne dorra. Voyons s’il ferra machine arrière.

  20. Michaël

    @Fabrice :

    Quand tu dis, je cite :

    « Ceci dit, il a […] une armée de hackers en charge de pirater les comptes FB, gmail, hotmail et autres des citoyens tunisiens… »

    Par « pirater », tu parles bien de vols de mots de passe ? (par phishing, peut-être aussi par mouchards informatiques)

    Je pose la question pour être sûr de ton propos. On utilise le verbe pirater à tellement de sauces que, dans ce cas-ci, ça pourrait aussi vouloir dire que le gouvernement s’en prend directement aux serveurs de ces entreprises américaines, qui sont sans doute de bien trop gros poissons pour lui (d’ailleurs, il me semble que même les attaques chinoises contre gmail reposaient en fait toutes sur des vols de mots de passe via phishing et non sur des exploitations de failles dans gmail)

  21. Fabrice Epelboin

    @Michaël

    Oui, c’est bien de cela… du hacking plus que du piratage, il est vrai… Ils n’ont pas à priori le niveau pour s’attaquer à Google ;-)

  22. YEZZI! FOUK! CASSEZ-VOUS!

    Bonjour a tous!
    Merci de votre soutien pour le peuple Tunisien, c’est plus qu’une urgence…l’idéal c’est de s’attaquer aussi a tout les sites web de la famille BEN…a leur compte en banque un peu partout dans le monde,DUBAI,SUISSE,FRANCE,ARGENTINE..ETC…sa femme la lionne des voleuses, prend l’avion de l’état avec l’argent du peuple pour se rendre chaque semaine A DUBAI…les soeurs de BEN elles font la loi, a NICE, EN SUISSE, EN ALLEMAGNE…le reste, ils sont sur place pour vider les banques en Tunisie…encore une fois de plus,ne lachez rien SVP, le peuple Tunisien vous le rendra un jour…bientot…vous verrez bien, c’est la fin…ils vont tous se sauver a l’étranger d’ici un mois….vive le peulpe Tunisien LIBRE.

  23. Bob

    Rue89 en parle également : http://www.rue89.com/2011/01/04/tunisie-anonymous-vs-ammar-cyberguerre-contre-la-censure-183643

    Liste des sites tombés : http://wlcentral.org/node/812

  24. Bob

    @Fabrice:
    [H.S]il semblerait que tu avais vu juste au sujet de Wikileaks et la World Compagny ^^: http://www.numerama.com/magazine/17765-wikileaks-une-banque-achete-des-domaines-par-centaines-pour-se-proteger.html

  25. Fabrice Epelboin

    @Bob

    Ce n’est qu’un début :-) Faut que j’écrive là dessus d’ailleurs, c’est très intéressant ce qu’il se passe en ce moment…

  26. halte au gens a la solde des mafioso

    je tien a vous signalé que « E TERRORISME » n’est qu un espion a la solde du clan de mafioso de cartHage.
    REACTION LU MOT POUR MOT SUR DIFFERENTS AUTRE SITE DEPUIS MAINTENANT PLUSIEUR SEMAINE A CHAQUE FOIS AVEC DES NOMS DIFFERENT.

  27. Halte aux "E- terroristes"

    A Centrale Lille, on a lancé plusieurs sites web « gratuits » pour aider la Tunisie

    avec NKM, Elysee, on a participé à la création d’une Fondation…. Dans le cadre de ces activitées associatives… on souhaite lancer un site webpro de Teletravail entre la Tunisie et la France.

    Si vous êtes sincères dans vos actions en faveur des sidibouzidiii, on pourra faire de concret…Les gens ont besoin plus « de travail » (250 € / mois) que  » de haker des sites web » (et de passer a la Télé)

  28. Fabrice Epelboin

    Super idée, ça, exploitons les plutôt que de les aider à gagner leur liberté. Au secours Lafayette !

    La France (celle que j’aime et j’admire, pas la France actuelle) est un pays qui prône la liberté et aide les peuples qui la cherche (c’est très théorique, je sais, la dernière fois qu’on a fait ça, c’était avec le général Lafayette). Là, vous proposez précisément l’inverse, une version light et politiquement correcte de l’esclavage.

    Au fait, ‘on’, c’est l’Elysée, NKM et vous… un simple anonyme… ?

  29. karimof6

    bonsoir ils sont capable de tout ,quitte a ce qu’ils réduisent le peuple de moiter mais on doit savoirs les libertés s’arrache sa ne se donne pas alors que dieu soit avec la Tunisie et tous les peuples cherchant a vivre libre vivante.

  30. Fabrice Epelboin

    @halte au gens a la solde des mafioso

    N’exagérons rien…espion, espion… plutot employé de bureau que James Bond, hein…
    http://rww.zergy.net/2010/05/22/a-la-une/gouvernement-tunisien-passe-loffensive/#comment-13431

  31. *****

    peut-être une piste pour « it will be done » : dns Star Wars III (la revanche des Sith), Dark Sidious, précédemment Palpatine, donne l’ordre 66 au Clones de la République, c’est à dire en gros, exterminer les jedis.

    L’officier Cody sur la planête Utapu, sur laquelle se trouve aussi Obi-Wan kenobi, reçoit l’odre et acqiesse « It will be done, My Lord. » Suivi au plan suivant d’un « Blast him ! » évocateur au sujet d’Obi-Wan qu’il vient de quitter.

    Voilà, c’est tout ce que ça m’inspire.

    sur le dvd,ça se trouve au chapitre 30

  32. Fabrice Epelboin

    @*****

    Le crowdsourcing journalistique… Fantastique :-) Merci !!

  33. Lathan

    It will be done (se sera fait)
    à rapprocher peut être de :
    His will be done (sa volonté sera faite)

    My 2 cents…

  34. Fabrice Epelboin

    Pas mal aussi… Ca se trouve, on est en train de créer un meme à partir d’un truc inventé de toutes pièce… Keep it coming ;-)

  35. jm

    « (ndt: «It will be done. It will be done» – est-ce une allusion à quelque chose ??) »

    Je pense que c’est une autre référence au film V for Vendetta (un extrait de dialogue).

  36. Sparrow

    Hé ho, es chiens de la guerre, une guerre du spectacle de l’information de révolution colorée

    les mecs , you hou

    réveillez vous : c’est pas ailleurs que ca déconne regardez dans nos pays, regardez la merde : droit dans les yeux , regardez la souffrance

    et regardez la folie qui s’annonce

    tout travail va disparaitre

    la nouvelle robotique arrive, avec des android plus humains que des humains

    et des intelligences artificielles plus intelligente que des humains

    you hou

    lEs humains peuvent : si vous êtes humains, vous faites partie du lot

    Alors bonne chance : un petit post scriptum , ce n’est en étant des chiens, en vous tournant vers des maitres, des corporations et des états, et des pourris : que vous survivrez

    ce n’est pas non plus la traitrise qui garantira votre survie

    personne ne veut de traitre.

  37. Marc Savioz

    La vidéo des Anons est super bien réalisée pour une fois ^^

7 Trackbacks For This Post

  1. Tweets that mention Les Anonymous s’attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du Zimbabwe | ReadWriteWeb France -- Topsy.com :

    [...] This post was mentioned on Twitter by Fabrice Epelboin and others. Fabrice Epelboin said: Les Anonymous s’attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du Zimbabwe http://bit.ly/heLZEV [...]

  2. La Tunisie tente de reprendre le contrôle du Web – Le Monde | Affairer.com :

    [...] fait connaître par son "opération Riposte", contre les opposants à WikiLeaks. …Les Anonymous s'attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du ZimbabweReadWriteWeb FranceLa Tunisie censure WikiLeaks, Anonymous contre-attaqueFluctuat.net (Blog)Tunisie [...]

  3. Les Anonymous s’attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du Zimbabwe » Nawaat de Tunisie - Tunisia :

    [...] par Curt Hopkins et Fabrice Epelboin Ecrit le 05 janvier 2011 Publié initialement sur ReadWriteWeb [...]

  4. Opération payback contre la censure Tunisienne | Inso 13 37 :

    [...] Les Anonymous s’attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du Zimbabwe [...]

  5. Tunisie: du bon usage d’internet… – France 2 | Affairer.com :

    [...] des milliers de télégrammes diplomatiques …La Tunisie sous les bombes!Le Post (Blog)Les Anonymous s'attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du ZimbabweReadWriteWeb FranceLa Tunisie tente de reprendre le contrôle du WebLe MondeAFP -Fluctuat.net [...]

  6. Tunisie: internet au coeur de la contestation – France 2 | Affairer.com :

    [...] de télégrammes diplomatiques …Une cyber-révolte s'organise en TunisieLe FigaroLes Anonymous s'attaquent au gouvernement Tunisien et à celui du ZimbabweReadWriteWeb FranceLa Tunisie tente de reprendre le contrôle du WebLe MondeAFP -Fluctuat.net [...]

  7. Tunisie, de la révolution des jasmins à la révolte populaire « humatalhima :

    [...] les jeunes tunisiens à pirater les sites officiels du gouvernement. Le groupe de Hakers, Anonymous connu pour son soutien à Wikileaks, ses actions contre l’église de scientologie et le piratage [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site