France 2 vs. Anonymous (MAJ)

Je ne regarde presque plus la télévision, mais en début de semaine, quand le programme de Complément d’Enquête annonçait un spécial Transparence et Wikileaks, j’ai fait un effort.

Le programme m’a donné l’impression d’une opération d’intox ratée, bien moins efficace que l’époque ou Envoyé Spécial tentait de persuader les parents que leur chères têtes blondes trouvaient de l’extasy sur Facebook facilement. Un discours aujourd’hui repris par Kadhafi, qui tente, lui, de persuader son peuple qu’on sert des acides aux enfants au petit déjeuner.

La télévision. Quel média fantastique. Dire qu’il fut une époque ou ça marchait. De nos jours, tout le monde sait qu’on utilise Facebook pour des motifs bien plus sérieux, comme se libérer d’une propagande d’Etat, ou organiser la lutte contre un tyran.

Là, Complément d’Enquête a fait dans le Fail. Assange est un parano soupçonné de viol qui se déguise en femme, les Anonymous sont des black hats, voleur de cartes de crédit et activistes demeurés. Dangereux qui plus est : ils sont en possession de la documentation interne du plus grand marchand d’arme Français (un clin d’oeil à certains qui se reconnaîtrons dans un reportage qui a 97,8% de chances d’être bidonné). FUD FUD, FAP FAP. Dieu merci, une loi sous peu interdira de publier de tels documents (le hasard parlementaire et médiatique fait bien les choses). Tremblez en paix, Français, les lois sécuritaires de l’internet vont vous mettre à l’abri de ces criminels.

Les invités étaient remarquables. Du blogueur Tunisien, expliquant calmement au sujet d’Assange qu’un brin de parano ne nuit pas à la survie en environnement hostile, laissant le journaliste Français, confortablement installé dans un fauteuil depuis trop longtemps, esquisser une grimace gênée, ou un Henri Guaino hypernerveux, bafouillant ses arguments et lâchant des éléments de langage comme du name dropping, qui tente d’expliquer maladroitement en quoi Michèle Aliot Marie aurait été victime d’une atteinte à sa vie privée du fait de cette transparence… qui dérange…

C’était médiocre par rapport aux chefs d’oeuvres de la propagande Sarkozyste, comme le célèbre reportage sur Facebook en 2008, qui avait valu à France 2 une levée de bouclier des powers bloggeurs Français, traités avec le plus grand mépris par France Télévision. C’était il y a plus de deux ans. Depuis, la plupart d’entre eux ont renoncé à infléchir la “ligne éditoriale” de la télévision d’Etat.

Mais cette fois ci, ce ne sont pas les powers blogueurs qui demandent à la propagande d’Etat de baisser d’un ton, ce sont les Anonymous. Et de la même façon qu’un adulte se fait éclater par un ado dans un jeu vidéo, il n’est pas interdit de penser que les Anonymous réussissent là ou l’alliance de tous les “influents” de la bloggosphère a échoué : mettre un terme à la propagande produite quotidiennement par certains média.

Problème : il s’agit tout de même d’un média, et on ne DDoS pas un média. Le communiqué des Anonymous ne fait d’ailleurs pas de menaces, il invite les millions de Français qui sont derrière la fracture numérique à se renseigner par eux même, soulignant que, curieusement, France 2 n’a nullement fait mention des messages de paix et de justice répétés des Anonymous, et de leurs engagements aux cotés des peuples Tunsiens, Egyptiens, Lybiens, etc, etc, etc.

La plupart des journalistes ont jusqu’ici traité avec mépris les Anonymous, même s’il y a des exceptions notables, et il semblerait qu’en poussant le bouchon de la propagande un peu plus loin encore, la machine médiatique Française ait franchi une ligne jaune.

Heureusement le gouvernement français nous sous-estime.
Heureusement tous les journalistes ne sont pas à la botte des gouvernants.
Heureusement la nouvelle génération possède dans ses mains des outils qui lui permettent de ne pas être dépendante de l’information d’état.
Anonymous est né d’internet,
Internet est incontrôlable,
Anonymous est incontrôlable,
Nous sommes dans l’ère de l’information,
Nous sommes une génération que vous ne pouvez aisément manipuler et cela vous dérange,
Nous sommes Anonymous,
Nous sommes Légion,
Nous n’oublions pas,
Nous ne pardonnons pas,
Redoutez-nous.

(extrait du communiqué d’Anonymous au sujet de l’émission de France 2)

A lire également : Les Anonymous, première forme d’intelligence collective ?

MISE A JOUR DIMANCHE 0:30

Les Anonymous diffusent ce clip sous forme de droit de réponse

Image de prévisualisation YouTube


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



27 commentaires pour cet article

  1. ZaraA

    Bonjour, le discours des Medias trad et des politiques est évidemment inepte et absurde, boursoufflé pour le premier des impératifs anxiogènes qui ont cours et dont les directeurs d’antenne n’arrivent plus à se libérer, et vaguement sécuritaire pour les seconds, car le votant a en moyenne 65 ans. Cependant, le communiqué des anonymous est aussi à pouffer de rire… Tout y passe, ce serait mieux qu’ils laissent tomber wow quelques minutes, se changent les idées et ensuite se mettent à sa rédaction. Il y a là un affrontement peu glorieux. D’un coté une sénilité intellectuelle, et de l’autre les fantasmes ados de toute puissance. Un dilemme que l’on refusera bien évidemment.

  2. fo0

    Lorsque ce message est apparu hier soir, j’ai prévenu un Community Manager de infos.france2 sur twitter avec lequel j’avais pourtant deja échanger, sa réponse m’a laissé sans voix je cite: « Non je l’ai vu mais j’avais une autre urgence ;-) et forcément tu ne pourras pas me dire si c’est écrit de ta main ? »
    .. rien à rajouter, cela démontre parfaitement l’état d’esprit de ces gens là.
    Pour ma part je ne ferai plus l’effort de m’adresser à eux.Ils font déjà partie du passé.

  3. Christophe D.

    Il y a des centaines de milliers d’anonymous qui se battent sur le pavé, en ce moment, en Libye.

    (Sinon, à propos des autres anonymous, je pense qu’ils gagneraient franchement en crédibilité s’ils arrêtaient de diffuser ce genre de communiqués conceptuels — que personnellement, je trouve ridicule. Peut-être tourner le message de manière plus argumentée ; ou alors revendiquer après plutôt que de “menacer” avant. Ce n’est que mon avis de simple observateur.)

  4. Christophe D.

    Ah ben je n’avais pas lu le commentaire de ZaraA avant de poster le mien — bien d’accord avec lui, donc.

  5. Fabrice Epelboin

    Faites un effort les gars et allez lire le communiqué dans son intégralité plutôt que l’extrait que j’ai mis dans ce billet. Il n’y a aucune menace, comme je l’ai souligné, et les questions qu’ils soulèvent sont certes naïves pour des vieux lascards habitués à la propagande d’Etat, mais on soulevait les mêmes il y deux ans quand on a vu cette propagande anti internet d’un nouveau genre apparaitre dans des émission jadis respectables comme Envoyé Spécial.

    http://www.anonnews.org/index.php?p=press&a=item&i=704

  6. Fabrice Epelboin

    @fo0

    Effectivement, s’il pense que tu peux être derrière ça, c’est que tout ce mouvement leur échappe profondément…

    Pour mémoire, Slim Amamou était lui aussi soupsonné par Ben Ali d’être « le chef des Anonymous », et il a fini ministre. Tu as un bel avenir devant toi ;-)

    Du coup, j’imagine que je suis aussi sur la liste des suspects.

  7. korbe

    @ ZaraA:

    Et en quoi ce communiqué d’un des Anonymous est-il un ensemble de «fantasmes ados de toute puissance»?

    Il faudrait arrêter de croire que tout ce qui semble « bien » ne soit qu’utopie ou rêves d’ados attardés.

  8. fo0

    Houla cette perte de temps de répondre à ZaraA :) Arguments: « wow » « ados » haha un copié collé de ce que pense Fr2 . >/dev/null

  9. Olivier

    Bonjour,

    Je ne pense pas que ce communiqué soit le fruit du travail d’ados/joueurs de wow tout puissants.
    Je n’y vois pas non plus de menace. Tout au plus un constat. Celui d’une fracture, d’un fossé qui se creuse.

    Des ados tout puissants, j’en côtoie tous les jours professionnellement et ils sont loin d’avoir cette maîtrise de la langue française et des TIC.
    Ne tombons pas dans le piège qui nous est tendu, celui de la caricature, de la simplification.

    PS Sans télé depuis 3 ans, chaque jour un peu plus lucide… :-)

  10. Fabrice Epelboin

    Soyons honnêtes, même si Zara est un affreux réac ;-), c’est un interlocuteur de qualité une fois qu’on entre vraiment dans un débat. Donnons lui le crédit de s’être levé du pied gauche ce matin et d’avoir vu des menaces là où il n’y a qu’une volonté de communiquer une réalité face à un mensonge et d’inviter les téléspectateurs de France 2 à s’informer par eux mêmes plutôt que de faire confiance à des ‘journalistes’ qui font honte à leur profession.

  11. Christophe D.

    Tout à fait !
    D’ailleurs, tout comme ZaraA, je me suis moi même fourvoyé.
    En fait, c’est un gigantesque complot que je viens de découvrir grâce aux anonymous. Les journalistes de France (2) sont sous les ordres de Nicolas Sarkozy, qui lui même ne dort plus à cause des anonymous. Tout est clair désormais et merci de m’avoir incité à lire l’intégralité de ce brulot qui a sans nul doute déjà fait le tour des médias français de l’opposition ;-)

    Pour revenir à la réalité, si les anonymous ne sont pas crédibles auprès des (journalistes) français, c’est peut-être d’abord parce qu’ils ont un problème de communication, non ? M’enfin bon, s’ils souhaitent continuer comme ça, c’est comme ils veulent…

  12. Fabrice Epelboin

    …et si ce genre de journaliste n’est pas crédible auprès d’un nombre grandissant de Français, c’est peut etre justement parce qu’ils font de la communication ;-)

  13. Fabrice Epelboin

    Par ailleurs, faire l’impasse sur le message politique des Ano ne relève pas du pauvre journaliste qui n’arrive pas à comprendre un message obscur, mais de la désinformation pure et dure.
    http://rww.zergy.net/2010/12/14/prospective/les-anonymous-premire-forme-dintelligence-collective/

  14. leblase

    Le style déclaratif des Anonymous est parfois un peu pompeux et explique la comparaison employée par ZaraA.
    Je dois dire que je serais vraiment content qu’ils cessent de s’identifier à « légion », un terme qui renvoie à une attitude et des politiques expéditionnaires proprement impérialistes, pas du tout sympathiques.
    Sinon je suis bien content qu’ils existent.
    J’étais l’autre jour chez un important éditeur français qui avait l’air carrément paniqué en parlant d’eux, même si les références à leurs actions les ont un peu rassuré.
    Mais quand t’as la télé qui, entre deux reportages sur les descentes de la BAC en banlieue, te rappelle que l’internet n’est-ce pas, c’est un truc de pédophiles, ben si en plus ils sont « anonymes »…mondieumondieu!

  15. Fabrice Epelboin

    « We are legion » est un meme, il convient de l’aborder comme un élément culturel, le signifiant n’est pas nécessairement guerrier, on peut y voir une allusion biblique, un truc manga qui a pu m’échapper, etc.

    C’est un groupe international, qui baigne dans une culture que la plupart des ‘vieux’ ignorent, et que les vieux les plus avertis lisent comme une langue étrangère, gare aux faux amis.

  16. Henry

    Pour un traitement plus empathique à l’égard de WikiLeaks et d’Assange, j’ai trouvé cet improbable blog en français qui renvoie à un livre récent :
    http://godefridi-larealiteaugmentee.blogspot.com/

  17. ordoABchao

    Mr EpelBoin, allez vous nous alerter sur ce qui se trame vraiment sur cette planète ?
    Il est temps ! Nous sommes des êtres humains, pas du bétail..

  18. Moonymous

    L’émission n’étant plus disponible sur pluzz.fr, vous pouvez la regarder sur dailymotion

  19. Fabrice Epelboin

    Ca n’a pas tardé, les Anonymous on réalisé ce clip sous forme de droit de réponse :

  20. Patrick

    Bonjour,
    Je suppose que ceux qui n’ont pas un accès rapide à Internet, j’ai 512Kbts, n’ont pas à connaitre la réponse des Anonimous, impossible de visionner dans des conditions satisfaisant un tel film, je pense qu’il faut un accès au moins à 2 voire plus Mbts. Le texte, de leur intervention, en complément ne serait pas de trop.

  21. Anonymous

    Bonjour,
    @patrick, bien sur que si, et la vidéo n’est qu’un montage basé sur le texte mentionné par fabrice accessible à l’adresse suivante http://www.anonnews.org/index.php?p=press&a=item&i=704

  22. Anonymous

    Bonjour,
    @Patrick : la vidéo n’est qu’un montage basé sur la lettre dont le texte est accessible (comme mentionné par fabrice dans l’article) à l’adresse suivante :
    http://www.anonnews.org/index.php?p=press&a=item&i=704

  23. tonio

    Merci M. Epelboin pour vos précieux éclairages !

  24. deadalnix

    Le droit de réponse est magnifique ! Ça devient de plus en plus sérieux. Au rythme ou ça va, annonymous va devenir un truc énorme (à chaque coup du genre, c’est un paquet de jeunes qui entrent dans les rangs).

  25. Patron Méchant

    La même effervescence règne chez les internautes aujourd’hui, que chez les auditeurs de radio libre dans les années 80, ou les lecteurs de magazines (qui faisaient 4 pages) au 18e siècle. C’est tout nouveau, ça bouscule des habitudes. L’avenir nous montrera comment tout ceci se structurera.

    Question: je n’arrive pas à me connecter à irc.anonops.net, l’adresse mentionnée dans la petite vidéo. Il y a un truc ?

  26. Fabrice Epelboin

    @Patrick

    Oui, on appelle cela la fracture numérique

    @Deadalnix

    France2, à son insu, vient de réaliser la plus grosse opé de recrutement d’Ano en France, ils se sont pris les pieds dans le tapis de façon spectaculaire, et ils flippent car ils sont en train de le réaliser (long coup de fil avec un responsable ce week end).

    @Patron Mechant

    Débutant en IRC ? Ce n’est pas forcément facile à maîtriser, ça dépend des logiciels utilisés, mais vous trouverez en ligne de quoi apprendre et y arriver ;-)

  27. deadalnix

    C’est évident ! J’aime beaucoup l’anecdote de notre ami fo0. Ça en dit long sur leur compréhension du phénomène.

1 Trackbacks For This Post

  1. Actus Généralistes 2011 S09 :

    [...] Le programme m’a donné l’impression d’une opération d’intox ratée (…).» Source : rww.zergy.net/2011/03/05/a-la-une/france-2-anonymous/ Billets en relation : 28/02/2011. France 2 : ceci est une frappe tactique préventive : [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site