Bastille Day à #AmnDawla en Egypte : la révolution par l’open data radical

Vendredi dernier, des milliers de manifestants ont fait irruption au quartier général de la police secrete (markaz amn eddawla) Alexandrie, au Caire, ainsi que dans six autres villes, paralysant le fonctionnement du service et saisissant une vaste quantité d’archives.

L’opération, organisée sur Facebook, a ensuite fait appel à une multitude de services web 2.0 d’auto publication.
Image de prévisualisation YouTube

Wikileaks, dont rien de permet de dire qu’il est à l’origine de l’affaire, apporte son soutien. Il a annoncé que le dossier de Khaled Said a été trouvé, ainsi que des documents révélant l’outsourcing de la torture par la CIA et la Suède en Egypte, et des fichiers numériques circulent déjà. Un compte Flickr – une propriété de Yahoo! – a déjà publié une série de scans.

Twitter est enthousiaste, et parfois s’interroge, comme pour cette cassette VHS, censé contenir les ébats sexuels d’une princesse de la famille royale Koweitienne avec un homme d’affaires égyptien, dans un hôtel en Alexandrie, le 05/10/2002…

Plus sérieusement, c’est la mise à jour d’un pan majeur de la géopolitique du monde qui se retrouve mise en ligne à la vue de tous. Encore un secret qui disparait, avec un mode opératoire très Egyptien. Connus pour être extrêmement créatifs dans leurs opérations d’activismes qui combinent IRL (‘in real life’) et online, le “Bastille Day” Egyptien rapelle les ‘freeze’ synchronisées de la première commémoration de l’assassinat de Khaled Said.

La mise en ligne sur Flickr de scans des documents relève du bras de fer politique. Yahoo! censurera-t-il le compte ? Résistera-t-il à la pression du gouvernement américain qui va voir son image sérieusement se ternir dans les semaines à venir ? D’autres scans apparaissent sur Prosperous, et gageons que sous peu, c’est tout le web 2.0 qui en sera envahit. Tout se passe comme si chacun repartait avec son lot de documents à scanner et à mettre en ligne, avec comme seul mot d’ordre un tag : #amndawla

La plus grande opération de crowdsourcing de la planète sera-t-elle une révolution 2.0 ?

Bien sûr, que Flickr censure ou pas ne changera rien, mais la mise en ligne de ces documents en licence Creative Commons, autorisant le remix, la réutilisation, et l’usage commercial (spécial dédicace à Jean-Marc Ayrault), est sans nul doute une étape politique majeure pour l’Open Data, un poil radical, ceci dit.

Robert Gates, le secrétaire d’Etat à la Défense Américain a été dépêché sur place en urgence, nul doute que la réaction des USA fera ou affaiblira la position des USA dans le monde de demain.

History is being made.

Image de prévisualisation YouTube
vidéo tournée par @moftasa


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



10 commentaires pour cet article

  1. Dorian

    Vraiment énorme! Je ne vois pas d’autres choses à dire! o_O

    Ça aura nécessairement des répercussions en France. Il n’est pas dit du tout que les journaux télévisés en parle (ça pourrait donner de mauvaises idées). :D

    Merci pour l’info! :)

  2. Fabrice Epelboin

    Je ne regarde plus la télé depuis un paquet de temps, mais j’ai l’impression que même elle se rend compte qu’elle ne va pas pouvoir cacher la réalité encore bien longtemps. J’ai eu deux contacts dans la nuit (de samedi à dimanche) par France 2 et M6 qui veulent me parler. Il se passe quelque chose.

  3. mosquito

    Comme Dorian : énorme, génial !
    Quelle claque, quelle leçon. L’appropriation des avantages du web, faite par certains peuples en ce moment fait réellement plaisir.
    Quelle différence avec ce qu’on entend dire parfois autour de soi à propos d’internet… par des gens qui sont probablement conditionnés par la télé et les médias papier « dominants ».
    Nous vivons réellement un tournant historique à bien des égards.

    Fabrice : par ailleurs, si certaines chaînes veulent te parler, ça pourrait devenir rigolo… tu fais déjà beaucoup avec RWW, et tes quelques interventions ici ou là.
    Merci et bravo.

  4. Joe

    « Il se passe quelque chose. »
    Bof dans ce domaine je crois que ce que je vois
    Surtout vu le « reportage » de fr2 sur « Wikileaks et la dictature de la transparence » de cette semaine…..

  5. leblase

    Je sais bien qu’on est un tout petit pays, mais si Wikileaks ou Openleaks ou portnawakleaks voulait bien s’intéresser à la France et nous refiler un peu de ces dossiers « secret-défense » qui ne concernent que la défense de certains intérêts, et pas ceux du pays..

  6. Thomas

    C’est la goute d’eau, j’suis obligé de commenter la.

    Ce qui est en train de se passer est juste capital. Les gens se réapproprient une vérité qu’ils avaient oublié: ils ont le pouvoir!

    C’est beau de voir que l’égypte ne va pas s’arrêter en surface et au lieu de ça va finalement purger tout le pays d’un beau tas de saloperies. Le plus intéressant dans tout ça? Les pays dit démocratiques vont prendre une baffe aussi. Les idées sont juste belle sur le papier, dans la réalité tout le monde sait les contourner.
    Hate de voir les implications des pays qui parlent de « droit de l’homme » tous les jours.

    Ces révolutions sont là pour créer de nouveaux berceaux a toutes ces belles idées de libertés, avec un fond fort et récent, et non pas de belle phrase édulcorées comme on en entend tous les jours. Pas un simple emballage vide auquel tout le monde s’attache sans savoir pourquoi. Faute de mieux ?

  7. Aleric

    Si seulement la divulgation de tels documents sur la France pouvait réveiller les Français. Mais je n’y crois plus vraiment. Les Européens sont des larves qui ne se lèveront jamais contre leurs dirigeants quand bien même ils auraient sous les yeux la preuve évidente de leur corruption tant qu’ils auront les allocs, le RSA et Secret Story.

    Les Tunisiens ont réussi quelque chose de magnifique dont personne ne les croyait capables. Et que font-ils après la révolution ? Ils fuient vers l’Europe au lieu de travailler à la reconstruction de leur pays enfin libéré. Bel exemple pour les révolutionnaires du monde entier…

    J’ose espérer que les Égyptiens seront plus intelligents et rendront à leur magnifique pays un peu de sa grandeur d’antan.

    En attendant c’est contre nos politiciens européens qu’il faut se battre pour leur politique internationale inexistante et hypocrite.

    Je m’égare, mais merci à Wikileaks pour ce qu’ils font et bravo aux Égyptiens pour la publication de ces documents.

  8. Fabrice Epelboin

    @Aleric

    Ca arrive, ca arrive, et ça se prépare depuis un bout de temps.http://rww.zergy.net/2010/09/13/a-la-une/letat-franais-pris-en-flagrant-dlit-de-scurisation-de-son-accs-internet/

    Les Tunisien continuent leur révolution, il faut suivre l’actu :-) La façon dont Takriz a été mis à la porte de Facebook la semaine dernière est un exemple remarquable d’autorégulation démocratique. Leur supposée fuite vers l’Europe est avant tout une opération d’intox des média d’info-enterntainement européens. Faut pas se laisser intoxiquer ;-)

  9. leblase

    @Fabrice
    Je crois aussi que la plupart des Tunisiens qui fuient le pays actuellement sont des gens très compromis avec les Trabelsi, Ben Ali et consorts
    Bref, on ne va pas récolter la crème;-)

  10. Fabrice Epelboin

    @leblase

    Quant à ceux qui vivent en France depuis longtemps et qui s’apprêtent à rentrer au pays, ils sont sur diplômés et ont une folle envie de participer à la reconstruction du pays.

    La bonne nouvelle pour Hortefeux, c’est que le bilan in/out sera neutre, par contre, question compétences, les Trabelsi sont connus pour être des frustres ignares. On m’a raconté l’histoire d’un type qui porte le nom de Trabelsi (assez courant) et qui quand on lui a demandé des comtpe, s’est contenté de répondre : ‘je suis médecin, vous imaginez un Trabelsi médecin ?!’. Ca a suffit à convaincre tout le monde apparemment… LOL.

1 Trackbacks For This Post

  1. AmnDawla en France ? Prémices d’une révolution Française 2.0 | ReadWriteWeb French edition :

    [...] “Bastille Day” Egyptien, tel que l’a qualifié SandMonkey, célèbre bloggeur Egyptien, est sans nul doute à ce jour [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site