ReadWriteWeb met fin à ses éditions Européennes :-(

Des explications contradictoires et sommaires, et une absence totale de communication : dans des emails adressés aux éditions Françaises et Espagnoles de ReadWriteWeb, la maison mère annonce en quelques lignes sa volonté de mettre fin à son expérience Européenne.

“Pas de modèle économique”. Une explication étonnante dans la mesure où elle suivait une proposition détaillée faite par l’édition Française de mettre le turbo sur les traductions et les contenus en embauchant une équipe en Tunisie, et de monétiser les contenus par de la publicité, en visant le cap du million de visiteurs uniques, indispensable pour commencer à financer ainsi un site d’information. Une explication d’autant plus surprenante que l’édition Espagnole, elle, monétise ses contenus, et que plusieurs annonceurs se sont récemment signalés à l’édition américaine avec des propositions généreuses destinées à devenir annonceurs auprès d’un public européen.

Même réponse négative faite à la demande d’une licence pour lancer ReadWriteWeb en langue arabe, justifiée d’une façon tout aussi maladroite : le blog techno se concentrerait en se moment sur sa marque, quitte à la suicider en France et en Afrique francophone où elle s’est établie comme une référence au fil des années.

La participation active de l’édition Française et de plusieurs de ses auteurs à la révolution Tunisienne n’est pas forcément étrangère a cette soudaine décision. Les informations sur le coté obscur de l’univers de la high tech recueillies à l’occasion sont, il faut le reconnaître, quelque peu incompatibles à une monétisation par de la publicité, tant bon nombre de grands annonceurs sont concernés, aussi bien Français qu’Américains.

Pas de garanties apportées pour autant à la préservation des contenus accumulés depuis trois ans sur l’édition francophone de ReadWriteWeb, au contraire. Le système fonctionne sur une technologie WordPress hébergé par nos soins, est totalement distinct de son grand frère américain, qui utilise MovableType. Malgré des demandes répétés ces trois dernières années, il ne m’a jamais été autorisé de passer les contenus de RWW France en Creative Commons, et juridiquement, ils leur appartiennent. Le DG américain, dans un mail parvenu cette nuit, nous affirme ne pas avoir la volonté de maintenir le blog. Le 22 avril, selon les termes du contrat de licence qui me lie à ReadWriteWeb US, ce blog sera mis hors ligne.

Pas de craintes pour autant à avoir sur une véritable censure, au pire, cela nous vaudra les honneurs d’un mirroring de masse qui placera les archives de l’édition Française aux cotés de celles de Wikileaks. Datalove.

L’édition Espagnole, qui ne fait pas, elle, dans le militantisme, a eu la possibilité d’opérer un rebranding qui lui permettra de continuer avec ses archives sous une autre marque, mais pour ce qui est de l’édition Française, le ton est plus sévère : le site, son nom de domaine, son compte Twitter ainsi que sa page Facebook doivent être remis à la maison mère dans le délais réglementaires prévus par le contrat de licence. Dans quelques semaines, ReadWriteWeb en Français ne sera plus.

Qu’il s’agisse d’une tentative de censure opérée par un gros annonceur de la version US, ou par une approche de mystérieux investisseurs souhaitant rentrer au capital de la maison mère sous certaines conditions, ou bien encore que nous ayons à faire en réalité à la décision business la plus stupide du moment dans le monde des média 2.0, les conséquences seront les mêmes.

Vous retrouverez les différents rédacteurs qui se sont illustrés depuis trois ans chez nous dans différents blogs – certains publient dors et déjà chez Techcrunch – et je tiens à l’occasion à les remercier de leurs efforts et de la confiance qu’ils m’ont accordé durant toutes ces années.

Quant à moi, je m’apprête à rejoindre d’autres aventures, de l’autre coté de la Méditerranée, où il ne sera plus désormais question de combattre mais de construire. A 40 ans, il est temps de passer à autre chose. A l’instar de MAM, remerciée brutalement elle aussi, j’écrirais probablement ‘un livre ou deux’, et j’irai publier chez mes petits camarades ce que vous auriez pu lire ici, une stratégie dite ‘du coucou’, inventée par Enikao. Ce n’est pas un mal, finalement, tant les sujets et les informations amassées ces derniers temps vont bien au delà du seul secteur high tech.

Les temps qui viennent en France sont terrifiants pour internet et les libertés numériques. Du point de vue des lois qui s’y appliquent, nous ne sommes plus, sur l’internet Français, dans une démocratie. Les dérives à venir qui vont s’y dérouler, en terme d’infowar notamment, rabbatrons le caquet de tous ceux qui se sont foutus de la gueule de la iRiposte de Benjamin Lancard.

Avec quelques gus dans un garage, nous avons réussi a sensibiliser pas mal de monde à ce problème, mais force est de reconnaître que nous avons, au mieux, mis des bâtons dans les roues d’un char d’assaut qui écrase toutes les velléités de liberté sur internet, et veut le civiliser comme il a colonisé hier ceux qu’il qualifiait de sauvages.

Un autre monde est possible, mais en France, ça va prendre du temps. Une fois de plus, le pays va prendre un retard considérable en matière de numérique, au point que sa place dans le monde de demain est désormais totalement compromise, mais ça, même sans comprendre quoi que ce soit à la neutralité du net ou aux enjeux sociétaux d’Hadopi et de Loppsi, vous avez du vous en apercevoir.

Fabrice Epelboin (Facebook, Twitter)
ex directeur de publication de ReadWriteWeb France

ce billet est en Creative Commons CC-by


Recommandez cet article à vos amis

et rejoignez nous sur Facebook et Twitter...



115 commentaires pour cet article

  1. GildasPF

    Bin merde alors…

  2. greg

    Je pense que tous les blogs ouvriront leurs portes à toi et aux autres rédacteurs si vous en avez envie, c’est chose sure.
    Tout cela est vraiment dommage, surtout le fait que les archives ne puissent rester. Tout ce travail, tous ces échanges, au fond toute cette connaissance, cette intelligence accumulée au fil des années.
    C’est aussi en cela que j’aime mon petit blog sans prétention, au moins j’en fais ce que je veux.

  3. Fadhila Brahimi

    Je partage complétement les avis de @Greg RWW va nous manqué dans le paysage. En attendant, de vous retrouvez sur d’autres blogs. A très vite Fabrice :-)

  4. Benoit Granger

    Je commence par les félicitations ! Je ne suis pas geek, mais j’ai apprécié énormément ce travail de fond et ces alertes de plus en plus pressantes. Et la qualité d’écriture.

    Pour la suite, j’espère que tu donneras une adresse, un endroit, un fil sur lequel on puisse te suivre ?

  5. Ravana

    euh… C’est pas aussi et surtout parce que tu n’as pas la ligne éditoriale que la maison mère qu’il te vire ? Crier à la censure, si tu veux… mais d’un point de vue ligne éditoriale, tu ne suivais plus celle de RWW.

    je critique pas, je donne que mon avis.

    Autant je n’étais/ne suis pas toujours d’accord avec ton opinion, autant, c’est triste que ça s’arrête…

    Quand au vrai raison… Toi seul les connais…

    Bon vent Fabrice et au plaisir de te lire ailleurs !

  6. Temporalior

    Triste jour pour l’Internet français… :(
    Depuis le temps que je vous suis, vous avez vraiment fait un boulot plus que génial, et à chaque fois, vous nous faites voir les choses sour un autre angle.
    Merci beaucoup, j’ai vraiment eu énormément de plaisir à vous lire.
    J’espère vivement que toutes vos archives resterons en ligne, ou qu’elles seront téléchargeables via un autre biais (.torrent, ou autre…..)

  7. Julien

    Bonne continuation.

    Je suis d’accord avec Ravana, le gros problème c’est la ligne éditorial, qui se rapproche plus d’un Numerama que d’un Locita ou Frenchweb. Bref je ne voyais plus aucune raison de suivre ce site (contrairement à la version US).

  8. Ravana

    Je vais me permettre de soulever tout de même que tu es auteur de tes billets et que tu en a techniquement la paternité… Je dis ça, je dis rien… #CEstPasSiMalLesDroitsDAuteurFinalement #Troll

  9. Amine

    Tant pis pour RWW, pourquoi ne pas lancer ton propre blog pour poursuivre le chemin commencé sur RWW FR ? ce qui est le plus important est le contenu, et si les américoches veulent se barrer, tant pis pour eux!

  10. Nicolas Rigaud

    j’espère te retrouver ailleurs Fabrice
    FRENCH WEB NEEDZ U SO MUTCH!! (:

  11. Alias

    Dommage, mais, en même temps, ça ne me surprend pas: en lisant les deux versions (US et française), je me suis aperçu qu’il y avait une différence éditoriale frappante entre les deux. RWW France était nettement plus engagé politiquement, probablement à cause de l’actualité Hadopi/LOPPSI et autres.

    Cela dit, je regretterai RWW France, même si je pense que des médias comme OWNI.fr ou Reflets.info pourront assez rapidement combler le vide.

  12. Fred Cavazza

    Bravo Fabrice, Damien et le reste de l’équipe pour ces 3 années de rédaction. Quel dommage que vous ne puissiez pas maintenir les articles en ligne…

  13. Al-Kanz

    Fabrice,

    Ouvre donc un autre blog.

  14. Jeremie Moritz

    Les bras m’en tombent ! Ca sent le besoin de contrôle côté maison mère. Je considère cette fermeture comme une grande perte dans le paysage web francophone et surtout un manque d’ouverture de RWW qui avait reçu la plus belle des récompenses en voyant ouvrir des rédactions en français, en espagnol etc….

    Fabrice, bonne chance pour la suite de tes aventure, je me fais zéro soucis pour toi. Continue de défendre le web libre et intelligent ! Très fier d’avoir fait partie de l’aventure de départ même si ma contribution fut moins prolifique que certains :-)
    Pourquoi ne pas faire un diner de fermeture ? quitte à baisser le rideau, autant lever un ou deux verres ;-)

    Jeremie

  15. Hubert Guillaud

    Nous perdons là une voix importante du paysage. D’autres gagnent 2 mains et un nouvel horizon. Bonne chance à toi Fabrice !

  16. eugrea

    Salut Fabrice,
    Si le ton de RWW France n’avait pas été militant, je ne me serais sûrement pas arrêté par ici. RWW Worldwide devraient comprendre qu’il y a un public pour « ta » ligne éditoriale.
    Enfin si ça te permet d’aller bosser quelques temps en Tunisie, c’est pas si pourri comme avenir. Aller participer à la mise en place d’une démocratie ça doit être une expérience intéressante. Et en Tunisie en plus, niveau météo c’est pas St-Pierre et Miquelon.
    Je voulais te remercier pour tes articles, tes engagements qui ne se sont pas démentis
    au fil de l’année que j’ai passé en ta compagnie sur RWW.
    Hasta Siempre ! ;)

  17. Romain

    Bon courage pour la suite Fabrice. Ràf de RWW, qu’ils aillent au diable ! On va mirrorer tes articles t’inquiète pas ;)

  18. Rufo

    Ben mince alors, je l’avais pas vu venir celle-là :(((( Cela fait quelques mois que je suis devenu un lecteur assidu de RWW et que j’en faisait régulièrement la promo autour de moi pour la pertinence de ses articles… snif.

  19. hernie

    Mais enfin !!! Merdalor ! Moi, RWWW, c’était mon site d’info français. Où vais-je aller pour avoir des nouvelles de Sarkozie ?

    Fabrice, un grand merci pour tous ces éclairages différents, pour ce travail d’information et de relais que tu as assuré….
    Mais quoi !? c’est mort-de-mort ? pas moyen de se battre ? de contourner cette fermeture ? d’ouvrir un rid-rite-veb.fr sur le côté ? Tu sembles soulagé de partir…. Beuh, nous, tu vas nous manquer.

    Serait-il possible de terminer par une fav’-page pleine de bons liens pour continuer à nous aider à lire une info pertinente et indépendante ? Tu m’diras y’a tout c’qui faut dans le site mais comme il va disparaître…..
    Et qu’est-ce qu’on risque à mirrorer le blog si l’envie nous en prend ? Il me semble tellement dommage de perdre le contenu ici accumulé….pensons à tous ces Mr et Mme Michu (dont j’étais) qui vont rechercher une info différente à l’avenir…. We all are Berliner, meeeerde….

  20. Jean-Philippe

    Bonjour Fabrice,

    Fidèle lecteur de l’édition française, n’hésitez pas à me contacter quand vous, et / ou
    des membres de votre équipe de rédacteurs, aurez monté une autre structure pour nous
    tenir informé des bouleversements du web, et du monde en général.

    Bonne continuation.

    Cordialement,
    Jean-Philippe

  21. Korben

    Vraiment dommage et vraiment trop con que ça se termine comme ça…

    T’as pas envie de lancer ton propre site ?

    A+

  22. Tim

    C’est vraiment dommage… Je suis RWW FR depuis ses débuts et vos articles ont toujours été d’un grand intérêt.
    C’est un peu comme si Burger King revenait en France pour mieux repartir quelques années plus tard : de la frustration, du dégout, de l’incompréhension, et une place vide.

    Bon vent aux auteurs, qu’ils puissent rebondir vers de nouvelles aventures !

  23. skullpat

    Dommage … Bon courage pour la suite Fabrice.

  24. LdB

    Au plaisir de vous lire (Fabrice, Audrey…)ailleurs.

  25. cwicket

    Ce n’est jamais une bonne nouvelle de voir un blog influent disparaitre, ca l’est encore moins quand le cause de sa fermeture sont dues à des « déviances » de la ligne éditoriale…
    Comme je ne suis pas au fait des discussions que tu as du avoir avoir auprès de RWW , je ne critiquerai point…
    J’espère simplement que tu ne restera pas inactif pour autant, car ce serait du gâchis que de perdre un chroniqueur de la Toile émérite….
    Au plaisir de te lire ailleurs j’espère donc…

  26. Luc

    Pffff faudra continuer ailleurs alors hein…

  27. Adrienne

    Un grand merci pour tous ces bons articles, le seul site avec fautes d’orthographes incluses que je continuais à lire, tant l’intérêt et la pertinence faisaient oublier le reste ;-)

    J’espère qu’on pourra continuer à vous lire ailleurs, et en apprenant que les anciens articles seront désormais inaccessibles, je me dis qu’il y a réellement quelque chose de pourri au royaume de la presse.

    Bon courage pour la suite, et merci pour tout le chemin déjà accompli.

  28. Paul

    Mon cher Fabrice,

    je suis très triste de lire ce billet… Sache que si tu as besoin de quoi que ce soit pour continuer j’ai toujours le même numéro de téléphone et ton côté militant pour les libertés individuelles et fondamentales ne me dérange pas le moins du monde…

    C’est un bien triste jour pour ce site que je n’imagine pas vivre sans toi. Le contraire est par contre tout à fait faux et je ne me fais aucun souci pour toi !

  29. Marie-Pierre

    Les investigations, les réflexions hors main stream, les décryptages … les coups de gueule … tout ce travail balayé ! dommage et dommageable.
    Mais il y a d’autres horizons à parcourir et d’autres sillons à creuser !

    Résilience et créativité à toute l’équipe des rédacteurs dans vos nouveaux projets :-)

  30. Simon

    Dommage que les archives ne restent pas en ligne.
    Bon courage pour la suite.

  31. Olivier Auber

    Nietzsche disait en 1882 :
    « Encore un siècle de journalisme – et tous les mots pueront. »
    Tu n’es pas à mettre dans cette catégorie du journaliste puant, Fabrice.

  32. Emma Indoril

    Tout pareil que les autres !
    Dégout, incompréhension… RWW France était en tête de mes liens favoris. Même si je ne comprenais pas toujours tout ! J’aimais beaucoup les articles pertinents, et le ton militant.

    D’abord, il y a eu Bluetouff, et par son intermédiaire, je suis venu m’informer chez vous. Puis Bluetouff a fermé le rideau, maintenant c’est vous ! Peste !

    /me va prendre un abonnement chez OWNI alors !

    Bon vent ! Vu là ou tu va, ce sera du Sirocco (et ses frères !). Pense à nous en envoyer un peu, histoire de souffler sur les braises de notre colère…

    Salut, et merci pour le poisson !

  33. vulcain

    Ben merde alors !!!
    Moi qui avait plaisir de lire votre point de vue.

    (En plus j’ai pas linké certains de vos articles, cela va être coton pour tout récupérer).

  34. Fabrice Epelboin

    Merci pour vos messages de soutien :-)

    No worry, je ne vais pas m’arrêter d’écrire pour autant, et n’en voulez pas trop à RWW. D’une part, on ne sait pas bien à ce stade pourquoi ils en sont arrivés là, mais surtout, comme le remarquent certains d’entre vous, c’est clair que le coté militant de RWW US a été mis en veilleuse depuis quelque temps et qu’on a fait précisément l’inverse ici. La situation des deux cotés de l’Atlantique est différente, c’est certain.

    La suite dans Rue89 très rapidement, et ce soir 19h à LaCantine.org :-)

  35. Guillaume

    Félicitations déjà sur le chemin parcouru, votre site était fantastique en terme d’information et d’analyse.
    Idem pour tes interventions dans les médias, radio et télévision sur des sujets comme la censure du net ou le piratage.

    Cette présence va réellement manquer pour peser de l’autre coté de la balance.

    Cette nouvelle semble tellement soudaine et surprenante que j’ai d’abord cru a un poisson d’avril avant l’heure.

    C’est attristant que ça ne soit pas le cas!

    Encore bravo et bon courage pour la suite.

  36. ®om

    Incompréhensible.

    Qu’ils décident d’arrêter de financer ou autre, c’est leur choix, mais interdire de laisser les articles déjà publiés en ligne, c’est absurde. Et ça va faire pas mal de liens morts sur d’autres sites web.

    En tout cas, bravo, et bonne continuation.

  37. Vincent Choury

    Merci pour votre éclairage de l’actualité numérique, engagé et pertinent.
    En espérant vous relire bientôt,
    Bonne continuation.

  38. Romain

    Comme beaucoup, les bras m’en tombent. Ceci dit, je survole les versions US et Spain et force est de constater que la RWW fr est un blog d’opinion quand les autres versions sont des sites de news tech. Sans doute un esprit « maison » a-t-il manqué chez RWW, c’est aussi le risque des tours de Babel.
    Bravo d’avoir réussi à faire de RWWfr une Zone Autonome Temporaire ;) , vivement la prochaine là où le soleil brille et le vent de la liberté souffle (et où un ancien de RWW fr est au gouvernement).
    On suit ton compte twitter perso comme fil d’Ariane.
    ++

  39. Antoine Dupin

    Merci pour tout Fabrice, et les autres. Vous avez été nos décodeurs pour décrypter une information floue. Un grand merci, j’espère pouvoir te lire rapidement, soit en livre soit sur un autre blog. C’est un coup dur …

  40. Francois Goube

    Cette décision est stupide. J’ai toujours le nom de domaine readwriteweb.fr
    J’ai d’ailleurs une antériorité juridique qui m’autorise à l’exploiter.

    Je vous propose d’héberger et de maintenir les archives disponibles.

    Tant de travail et de talent ne doivent pas disparaître de la toile.

    A votre dispo!

  41. wilnock

    Comme le dit cwicket ce n’est pas bon signe de voir un blog influent fermer
    On devine donc que RWW US a d’autres projets dans les cartons, et pour etre capable de conserver une ‘license propre’, il est important de clarifier la ligne editoriale.
    Autant je comprends presque la demarche vis a vis de fr.RWW, mais RWW.es je ne comprends pas trop

    J’espere donc que la route qui s’ouvre a toi, mais aussi a tous les autres redacteurs de fr.RWW est longue et belle, pour chacun d’entre vous.

    Le premier qui mirror le site est prie de le mettre a disposition, car il y aurai beaucoup d’articles a sauvegarder!! Comment cela fonctionne-t-il au niveau des droits d’auteurs? Tu rends les cles de la boutiques d’accord, mais les auteurs restent proprietaires de leurs articles non?

  42. Hélène

    Bonne chance pour la suite !
    Vraiment dommage que cette belle aventure se termine :(

  43. dubuc

    Bravo à RWW France pour votre travail d’information, de décryptage et de militantisme.
    Espérant continuer à vous lire ailleurs!

    Amitiés,

  44. Vinceslas

    C’est vraiment dommage.

    Faites en sorte qu’on puisse continuer à vous suivre en publier un dernier article donnant les détails de là où vous allez atterrir et continuer votre excellent boulot!

    A+

  45. Fabrice Epelboin

    Don’t worry, il n’y a strictement aucun risque de censure, on ne peut pas censurer un site sur le web, je crois que la démonstration a été faite avec Wikileaks. Le seul risque, c’est d’avoir des tonnes de liens cassés dans le web Français…

    Par ailleurs, je doute que l’intention de RWW soit de censurer. Ils laissent tomber le coté militant, c’est vrai que la ligne édito US avait changé depuis quelques mois, alors que ici avec la révolution Tunisienne, c’était précisément l’inverse.

  46. Moite

    D’accord avec certains ici, RWW France ressemblait parfois plus à une organe techno du PS qu’à un site généraliste d’info. Je ne critique pas cette ligne éditoriale, qui aurait toute sa place en ce moment sur le web francophone, je dis juste que tu en as fait quelque chose que RWW n’a jamais été, et je pense qu’aux US ils s’en sont rendu compte, voilà tout.

    Rien ne t’empêche de le faire sur une autre plateforme, militante cette fois, ce que RWW n’a pas vocation à être.

  47. Dodot

    Rest in peace

  48. Fabrice Epelboin

    @Moite

    Tu te fais de douces illusions sur le PS, en tout cas en l’état des choses à ce jour. J’y ai autant de sympathisant et d’ennemis qu’à l’UMP (bon, peut etre un peu moins d’ennemis).

  49. mygreg

    et bien encore bravo pour tout le staff RWW France et UE finalement.
    C’est toujours quand quelqu’un nous quitte qu’on lui dit qu’on l’aime et le soutien…
    C’est nul ! Vraiment dommage. Un beau gachis.

    Bonne chance à tous les rédacteurs et bon vent surtout !

  50. Bob TheFox

    Shit !!!
    Fabrice, à moins que tu aies des projets trop prenants de l’autre coté de la Méditerranée, prends le temps de nous alimenter comme tu l’as très bien sur RWW France. Ouvre ton blog !

    Quoiqu’il en soit, merci pour ton travail sur RWW. Merci aussi pour votre ligne éditoriale tout à fait en phase avec les valeurs des pionniers du net et du libre.

    J’étais venu à RWW France pour la techno, j’y suis resté pour vos valeurs.

    Bonne route.
    On se retrouvera peut être tous de l’autre coté de la Méditerranée bientôt ;-)

  51. Keeg

    J’ai qu’une seule chose à dire : vive l’indépendance.

  52. melanqw

    merci pour ton action Fabrice, et bonne continuation !

  53. LKS

    « La participation active de l’édition Française et de plusieurs de ses auteurs à la révolution Tunisienne n’est pas forcément étrangère a cette soudaine décision. »

    C’est personnel, mais le monde anglo-saxo me parait très faux-cul. Rien n’est dis en face, tout est toujours neutre. Les blogs sur les gadgets électronique ne donnent jamais leur avis sur la pertinence d’acheter un truc inutile par rapport à celui de l’article du dessous. Je l’ai constaté à l’université également (UK), les gens s’affichent neutre, et pourtant, leur comportement ne l’est pas. C’est pour éviter des répercutions sur le business ?

    Sinon, je crois que je vais me faire un miroir perso.

  54. jrgoodtime

    Comme ça parle de business modèle, peut-on demandé le nombre de visiteurs, les revenus et savoir si RWWF était rentable ?(curiosité…)

  55. Gilles BRUNO

    Hello Fabrice,
    bravo pour tout ton travail, continue, et on te suivra ailleurs.
    bonne route
    G

  56. tof

    ben mince alors ! après techcrunch qui était parti en coui…
    voici le tour de RWW.
    la techno ici, en France, passe par la défense de valeur : liberté, égalité et donc un combat politique face a la Loppsi et hadopi. ils n’ont rien compris nos amis ricains. il va falloire aller défendre ces valeurs ailleurs Fabrice. je suis sûr qu’une bonne ame charitable pourra t’accueillir : le blog techno d’un grand journal ou ailleurs comme chez reflet.info qui pour moi ressemble a cette ligne éditoriale.
    Bonne continuation.

  57. wilnock

    Apres une verification rapide, je me rends comptes que pret de 30% de mon delicious, 50% de ma list ReadItLater, et meme 15% des liens de mon blog s’appuient exclusivement sur fr.RWW… #Arg

  58. Fabrice Epelboin

    @ jrgoodtime

    200 à 400k par mois, jamais la moindre régie qui a accepté de taffer avec nous, et objectivement impossible à monétiser par de la pub en France, on tape trop sur certains grands annonceurs du secteur, il n’y a guère que des géants du web comme Google ou Facebook pour accepter de faire du biz avec des gens qui les critiquent, et ce ne sont pas des annonceurs en France…

    D’un autre coté, tout cela ne coute rien à RWW, et ils ont développé une marque dans la francophonie pour pas un sou…

  59. Geopan

    Merci d’avoir éveillé mon indignation. Je continuerai à vous suivre où que vous soyez !

  60. alphoenix

    Beau travail tout au long des ses billets. Bravo, bon vent et bonne mer !

  61. jrgoodtime

    Merci Farice
    Les marques sont encore trop frileuses en france… voir hermétique à toute forme d’innovation… (suffit de voir le cas @Gallimard actuellement)

  62. Emmanuel Gadenne

    Je viens de perdre ma source d’informations préférée sur le Web.
    C’est pour moi une terrible perte, car il y a beaucoup de choses que j’ai appris ici et nulle part ailleurs… (si ce n’est directement de la bouche de Fabrice) :-(
    Merci à tous les rédacteurs de RWW Fr pour le formidable travail accompli ici.
    Au plaisir de se recroiser bientôt, Fabrice !
    Pour tes nouveaux projets, je te souhaite le meilleur succès amplement mérité.

  63. Fabrice Epelboin

    oups… j’ai trashé par mégarde des message qui étaient classés par erreur en spam…sorry… please repost :-)

  64. Luc Mandret

    moi je voudrais remercier RWW qui m’a permis de te connaître :-)
    plein de belles aventures en Tunisie t’attendent, continue à rester le poil à gratter et à garder ta rigueur et douce folie numérique !

  65. Agarwaën

    Triste nouvelle que voilà. J’appréciais beaucoup le ton de RWW-Fr, sa liberté, son engagement (alors que je ne suis pas spécialement intéressé par la version US). J’espère que l’on continuera à vous lire, sur un nouveau support, ou peut-être chez les petits copains du voisinage (les OWNI, Reflets, etc…).

  66. Thomas

    Merde, bravo à Fabrice pour avoir tenu tout ce temps du coup, et pour l’investissement de toute l’équipe dans ce travail de qualité. Il y avait d’ailleurs tellement d’articles intéressants ici et ailleurs (OWNI…) que je n’avais (et n’ai toujours) pas assez de temps pour tout lire.

  67. Mael

    :-((

    Merci pour votre travail qu’on espère tous retrouver ailleurs !

  68. Flo

    Comme d’autres, j’étais récemment déçu par la ligne éditoriale que prenait le blog. Comme par exemple ce qui constituait à mon sens une adoration sans limite et surtout sans suffisamment de recul critique envers les Anonymous qui m’a particulièrement refroidi.

    Mais je n’en demeure pas moins très attristé par cette nouvelle. La disparition de ce blog laissera un gros vide dans le web francophone.

    J’en retiendrai le formidable travail effectué concernant la sensibilisation à la liberté de l’information numérique en France et la vulgarisation des enjeux liés à toutes ces lois numériques qui ont fleuri ces derniers temps, qui sont les thèmes qui ont fait de moi un de vos fidèles lecteurs.

    Je souhaite donc un bon vent à toute l’équipe, espère vivement que tout ce travail ne sera pas perdu et que de nouveaux articles tout aussi passionnants émergeront bientôt des mêmes auteurs dans un contexte nouveau.

  69. soymalau

    Putain non. J’ai pas envie de devoir lire TechCrunch. Remontez un truc.

    If someone from RWW US is reading this. We’d love to hear from you about this decision. Actually, let put this straight : you’d rather tell us why you made this choice or you’ll get trolled.

  70. Youssef

    L’esprit, tu l’as toujours, alors bons vents !

  71. Nozdus

    Fabrice, merci pour tes articles de qualité et ton immense implication dans ces enjeux non compris par trop de monde.
    Assumer tes choix de partir est un super moyen d’enrichir ta vision et donner de la force à tes convictions avec de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences.
    J’espère que ta contribution outre-méditerranée portera ses fruits et qu’on aura encore l’occasion de te lire régulièrement.

    Bonne route !

  72. Thomas

    Une bien triste nouvelle … ce site faisant partie des deux desquels je check les RSS 5 fois par minute ( l’autre etant numerama ).

    Ou va-t-on trouver des articles militants et engages? A l’opposition de tous ces autres post frileux et timides …

    C’est l’occasion de monter autre chose! Pourquoi pas plus puissant!

    Bon vent!

  73. focalix et Germaine aussi

    Merde!
    (cela veut dire aussi: tous mes voeux de succès dans tes nouvelles entreprises, tes nouvelles bagarres).

  74. lovny

    Bonjour, devant la loi française les contenus appartiennent aux auteurs : le droit d’auteur étant inaliénable et incessible. Vous pouvez donc de droit demander de garder vos contenus et les diffuser ailleurs.

  75. wluce0

    Bravo à toute l’équipe de rédaction pour nous avoir éclairé durant ces 3 ans sur la cyber-actualité via leurs analyses souvent très pertinente, à tous merci beaucoup et bon courage !

  76. Arnaud

    Dommage…
    en même temps, Read Write web FR est sous wordpress et il suffit de reprendre l’équipe FR et de remonter un autre « site »… ce n’est pas comme si il y’avait des tonnes de développement non plus au final, non?

  77. Nina

    Rhôoonoooon :((( Désolation.
    La qualité du .fr va bien baisser ….
    Merci pour tout et que vos nouvelles aventures vouzénous soient toujours du meilleur

  78. Giraultises

    Triste sort d’en arriver là…
    Heureusement, d’autres prendrons le relais (http://reflets.info/, http://owni.fr/, …)
    Merci Fabrice et toute l’équipe pour ces moments forts de cyber-culture et d’indépendance médiatique. La pression continue !
    @ bientôt sur de nouveaux chemins :-)

  79. Miattia

    Quelle connerie de la part de la maison mère. Je n’ai aucune envie de me tourner vers Mashable France.
    Encore merci à toi et à Damien.

  80. fo0

    En regardant le travail que vous avez effectué sur rwwfr, pour informer, dénoncer, en relayant les infos, en donnant la parole autant que vous le pouviez à des gens, cette annonce est évidement triste et déplorable.Mais cette somme d’informations existe et restera, Internet n’oublie pas.
    Pour Fabrice quelque chose me dit qu’on a pas finis de l’entendre :)
    Encore une fois merci pour tout Fabrice, tu as donné beaucoup de ton temps, toujours disponible, toujours sur le fil.
    Vivement la suite. :)

  81. Fabrice Epelboin

    Thanks all :-)

    @ soymalau

    C’est pas forcément la bonne cible ;-) Il faut les comprendre, c’est aussi un biz, et le choix de la monétisation par la pub a ses contraintes. Ca faisait un moment qu’ils mettaient le cap vers autre chose, même s’ils étaient très militant il y a encore un an, ce n’est plus vraiment le cas, nous, on a pris la direction inverse, la situation en France est très différente.

  82. Jean-Marie Gall

    Dommage et navrant !! Une solution,ouvrir ton propre blog … A bientôt j’espère Fabrice et courage … ;)

  83. Silver974

    Apres le blog de bluetouff, RRW France, décidement il semble bien que la guerre ai débutée … Un grand merci a vous pour avoir su vulgariser autant que possible des infos complexes, pour nous avoir permis d’acceder a des infos a travers un prisme different de celui imposé par une minorité, de m’avoir ouvert les yeux sur nbre de sujets et de manipulations …
    Bonne suite a vous tous et meilleurs voeux de succes ds ta nvlle entreprise fabrice !
    Je regreterai RRW France

  84. Florence

    Très déçue aussi. Merci pour tout le travail fait et bonne chance pour la suite.

  85. Ravana

    @Lovny Fabrice le sait (je lui avait dit juste au dessus aussi) mais ça lui arracherai la gueule d’avouer que le droit d’auteur français peut être positif dans certains cas xD

    #Troll

  86. Antonin

    Arg, difficile à lire…

    Pour moi RWW est l’exemple de la revue tech par excellence ! Avec des analyses assez fine et une conscience des choses que tout bon magazine se devrait d’avoir… Merci pour ces décryptages et cette influence entretenue quotidiennement pour nous informer et préserver nos libertés numériques.

    Encore félicitation Fabrice, tu es un exemple pour beaucoup d’entre nous.

    (Mais qui va faire exister les anonymous fr maintenant ??? :-) )

  87. wilnock

    Tunisia Reporter Agency, Fhimt.com, Jeunes Indépendants Démocrates, seras-tu a la tete de l’un de ces trois medias? Voir l’article de Rue89

  88. David K

    Adieu RWW !

  89. Fabrice Epelboin

    @Ravana

    LOL! Faut avouer que le fait de ne pas être sous le régime du copyright, effectivement, ça a ses avantages…

    En même temps, c’est ce qui a plombé la presse Française dans ces restructurations

    #trollback

    @wilnock

    Pas de tête, pas de boss, seulement un réseau de gens ultra motivés pour construire un autre monde. En l’occurence, c’est fhimt.com, mai sle projet est bien plus vaste que ce qui en est dit pour l’instant. Rdv ce soir 19h à LaCantine.org à Paris et à EsprIT à Tunis :-)

  90. pmls

    La Tunisie ? Pas idiot.
    çà t’éviteras d’être sous la pluie radioactive ici, le jour Français de la fusion incontrôlable…
    Qui parlait de couvrir le Sahara de panneaux solaires déjà ?

  91. Ravana

    @Fabrice Je te regretterai (sur RWWFR :) ) Qui va me traiter de sale capitaliste pro hadopi maintenant ?

    En revanche, pour le coup, tu es auteur de tes billets (cc @Lovny) donc tu as le droit de les publier ailleurs (sous une autre marque par exemple).

    Je n’étais pas un grand fan de tes différentes positions mais elles avaient le mérites d’exister, d’être construites et bien faites. #RIPRWWFR Au final, tu vas me manquer :)

    A bientôt ailleurs pour s’en mettre encore plein la gueule ? /

  92. PassingBy

    Extrêmement déçu je suis

    Je tiens à féliciter remercier et apporter mon soutien et mes meilleurs vœux pour la suite , à Fabrice bien sur, mais également à tous les rédacteurs, contributeurs, y compris tout ceux et celles d’entre vous qui sont venus poster, donc enrichir de leurs commentaires, tous ces articles formidables d’enseignements que rww fr a mis à disposition de tous.

    RWW FR fera partie de l’histoire du web en France, je n’en ai aucun doute, car je parle ici d’expérience ayant connu et accompagné l’arrivée et le déploiement de l Internet dans notre frileux hexagone depuis ses homériques débuts.

    Bien des choses ont changé, bien des choses vont encore changer, et ce sera sans équivoque aussi pour partie grâce à des initiatives comme celle ci.

    Encore mille fois bravo et merci à ReadWriteWeb France et à toi Fabrice.

    Le mirroring pour mémoire s’impose, je me ferais un plaisir d’enseigner cette belle histoire que fut la votre (la notre, puisque désormais les lecteurs participent), à mes enfants.

    l’Histoire ne s’arrête pas là , ceci aussi est certain ;)

  93. Antonin

    @Ravana,

    Pas s’il a cédé ses droits dans le contrat avec RWW.

  94. Ravana

    @Antonin
    -> http://www.dailymotion.com/video/x6rszu_qu-est-ce-qu-un-auteur-y_creation
    -> http://www.dailymotion.com/video/x6rt41_qu-est-ce-qu-une-oeuvre-y_creation

  95. uptomontreal

    Il doit bien avoir un modèle économique RWW Us, non? Pourquoi les américains ne répliquent pas leur modèle ici? Bizarre cette histoire, grosse clque.
    Bon courage Fabrice! Ton travail ici va nous manquer.

  96. wilnock

    Merci pour l’info, mais moi, je ne suis ni en France, ni en nord-afrique (suis en Asie), donc j’attendrais que Lacantine mette la video a disposition (ainsi que l’atelier des medias)…

  97. Fabrice Epelboin

    @Ravana

    oui, moi aussi, je te regretterai. C’est pas tous les jour qu’un type qui a introduit une boite en bourse se fait troller par un blogueur persuadé d’y voir un anticapitaliste.

    Il semblerait que quelque chose t’échappe profondément, non ? Moi, anticapitaliste ? Allons bon.

  98. Ghizmo

    Salut Fabrice, Salut à toute l’équipe française,
    Je suis… sur le cul !
    Nous n’avons pas toujours eu le même point de vue mais TON site reste pour moi un modèle de référence.
    Ces décideurs qui pensent que la valeur de leur entreprise c’est leur logo et leur investissement se trompent décidément toujours : ce sont les hommes qui font la richesse d’une entreprise. Et tu étais un diamant pour RWW ! Quels c…. !
    Bref, Fabrice, si je peux d’une quelconque manière t’aider pour la suite, n’hésites pas à demander. Mais je t’en prie : continue ton oeuvre, pour le bien de tous. C’est avec ton intelligence, alliée avec d’autres, que nous pourrons vaincre ces obscurantistes qui nous bouchent le web.
    Bonne route, bonnes rencontres et tiens nous au courant, ce n’est qu’un au revoir, j’en suis persuadé…

  99. jean

    C’est vraiment moche. J’espère que le site va renaitre de ses cendres ailleurs. Vous étiez le seul blog d’actu web français digne de ce nom avec Internet Actu.

  100. Silex

    un domaine, un nom, ce n’est rien.
    si vous avez la foi, rien ne vous empêche de vous réunir à nouveau sur un autre site,
    un serveur, un domaine, ca ne coûte rien.

    Certes c’est un peu de temps perdu, il faut repartir d’un peu plus bas mais de la liberté gagnée, ca n’a pas de prix !
    de quoi écrire, défendre et ou informer sur ce que vous traitiez jusqu’à présent

    keep up the fight !

  101. Zorglub

    Bon courage pour la suite.
    RWW fr apportait un éclairage plus que nécessaire en France sur les actualités. Mais bon. Ça tombe bien, en Tunisie ils ont aussi besoin de gens comme toi :p

  102. Pierre Chappaz

    Quel dommage! RWW, grâce à toi Fabrice et à toute l’équipe, était devenu une référence en France pour l’information et la défense des libertés du Net. Cela me rappelle la fermeture (heureusement provisoire) de Techcrunch France par Arrington peu après le départ d’Ouriel … la France, vue des US, ce n’est pas grand chose…

    Je suis sûr que tu sauras rebondir Fabrice, en Tunisie et sur le Net, nous continuons d’avoir besoin d’un agitateur d’idées comme toi!

  103. Iyed

    Tant pis pour eux ! good riddance ! J’ai quand meme du mal a comprendre qu’un blog sur la technologie de l’information et sur internet puisse faire l’objet d’un lobbying politico-economique pareil (ce serait pas MS ce fameux annoceur/investisseur ?)
    C’est l’occasion de doter l’espace ou plutot le desert francophone/europeen/nord-africain d’un blog comme RRW meme s’il s’appelle pas RWW et je dirais surtout s’il s’appelle pas RWW parce que les lecteurs de ce genre de blogs en general (comme moi par exemple) iront plutot voir les blogs US pour s’informer se tenir au courant des news du domaine. Et concernant RWW américain en particulier, sincèrement je trouve ses articles trop commerciaux, trop orientés, trop « brought to you by ». Je prefere de loin techcrunch.

  104. Zack

    L’hypothèse d’un militantisme techno-politique me parait horriblement plausible.
    Cet aspect-là était justement ce qui me paraissait donner une énorme légitimité à RWW France.
    Ce n’était pas seulement un ersatz, un petit frère du RWW Us mais bien « un point de vue » marqué, et assumé.
    Il semblerait donc que l’on accepte overseas l’ »évangélisme » techno (hum, et même le pas techno), mais pas l’engagement sociétal.

    Se retrouver dépossédé de tout le contenu que vous avez construit, ça, c’est en plus un affront qui mériterait d’être sanctionné.
    Je ne suis pas sûr que le tumulte de la foule internaute française et francophone fasse plus que tressaillir un temps les oreilles de la maison-mère.
    Mais, il faudrait.
    Bordel.

  105. Fabrice Epelboin

    @Zack

    Faut les comprendre aussi chez RWW, il y a un moment où ça met en péril le modèle éco qu’ils ont choisi depuis le départ. Franchement, en dehors de la communication minimaliste avec le DG qui a remplacé Bernard Lunn qui m’avait filé la licence en 2008, il n’y a pas grand chose à leur reprocher. Ils faut qu’ils bouffent, et ils nourrissent plusieurs blogueurs et leurs familles.

  106. Fabrice Epelboin

    Par ailleurs, je doute qu’il poussent jusqu’à censurer quoi que ce soit. Je suis assez confiant sur le fait qu’ils finissent par revenir vers moi avec une proposition pour garder une partie des contenus. Ils ne sont ni stupides, ni suicidaires, et ils ont fait leurs preuves malgré tout sur le coté militant. C’est un changement de cap pour eux, mais leur modèle basé sur la pub ne leur permet pas d’aller plus loin et de continuer.

  107. Michael Boamah

    Deux mots : dommage, surprise ?

    Honnêtement, les deux versions du site n’avaient plus rien à voir.
    Perso, j’étais arrivé sur RWW via la version FR avant de rapidement bifurquer vers la version US tout en continuant à suivre l’édition française de loin quand il y avait quelque chose d’intéressant.
    Trop de polémique tue la polémique.

    En tout cas, cette fermeture est dommageable et n’enlève rien au talent de ses auteurs.
    Je vous verrais bien sur d’autres blogs moins mainstream, sans ligne éditoriale précise où vous pourriez faire tranquillement votre boulot de poil à gratter sans la pression de l’audience et de la monétisation : WE NEED YOU !

  108. Florian

    Bravo les gars, vous allez nous manquer.
    A bientôt, ailleurs.

  109. Meidosem

    Coup dûr !
    Bonne chance sur l’autre rive !

  110. U.H.M.

    Encore une fois, la « logique économique » prime sur les nécessités politiques et la liberté d’expression.

    Fabrice, merci pour tout, et surtout, restez avec nous. Certes les forces en présence sont déséquilibrées et la détermination des ploutocrates liberticide est réelle, mais la nôtre l’est tout autant et nous avons besoin de votre puissance d’énonciation. Il n’est pas question de déserter.

    Bon courage et bonne chance dans vos nouvelles aventures quoi qu’il en soit.

    UHM

  111. P-E

    :-( :-( :-(

    Bravo et mille mercis pour vos articles. Bon courage pour la suite !

  112. JulianJohnsson

    Quelle immense déception de voir fermer RWW France, à un moment où il devient un pilier de la contestation (légitime est il besoin de préciser) de ce que devient internet, en France et ailleurs.

    Je ne m’en fais pas pour vous, étant donné la qualité de vos billets et articles, les demandes doivent d’hors et déjà se bousculer.

    Encore une fois merci pour la clarté de vos explications et pour votre implication.

    A très bientôt donc

  113. David Multimedia

    C´est une énorme déception et une grosse perte. Ce projet était pour moi de loin celui qui produisait le plus de contenus analytiques intéressants sur l´ »objet web »(dans le contexte de langue francaise). Intuitivement je dirais que la relation intellectuelle affinitaire la plus évidente entre votre projet et d´autres projets du même type était avec OWNI. Peut-être pourriez-vous collaborer avec eux? qu´en pensez-vous?

  114. Mr Xhark

    Je n’ai aucun doute quand au fait qu’un nouveau projet renaitra de ces cendres, excellente continuation, et bon repos en attendant !

  115. Watussi

    Surprise, tristesse et déception…

1 Trackbacks For This Post

  1. Journée mondiale de lutte contre la cybercensure : WorkshopRSF :

    [...] en commençant par ceux qui en ont Share Tweet this!Je l’ai découvert sur ReadWriteWeb fr (RIP) grâce à @epelboin, samedi dernier avait lieu à Genève un atelier organisé par Reporters sans [...]

Réagissez !

Politique de modération des commentaires

  • A propos
  • Best of
  • Buzzing
  • Tags

ReadWriteWeb est un blog dédié aux technologies internet qui en couvre l’actualité et se distingue par ses notes d’analyse et de prospective ainsi que par l’accent mis sur les usages et leurs impacts sur les média, la communication et la société. Il est classé parmi les blogs les plus influents de la planète par Technorati et Wikio. Publié en cinq langues, il s'appuie sur un réseau de correspondants locaux en Nouvelle-Zélande, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, au Brésil, en Chine ainsi qu'en Afrique francophone. Ses articles sont publiés dans la rubrique technologie du New York Times.


Partenaires

hébergement infogérance Bearstech
af83





Appli iPhone


 

Recommandés



Activité sur le site